EssaisFordNon classé

Journée Ford Performance, « entre boue et asphalte »

Nous avons été conviés par #FordFrance sur le circuit de La Ferté Gaucher pour « repousser les limites du plaisir de conduite ». Au programme, circuit asphalte au volant de la toute dernière #FocusST et circuit franchissement/terre dans l’impressionnant #RangerRaptor. Malgré les grandes différences de ces deux machines à plaisir sur le papier, la journée fut forte en fun et en émotions !

Ford Focus ST, sensations garanties

Nous avions pu essayer dernière #FocusST lors d’un road trip entre Nice et Paris, mais il nous tardait de confirmer nos aprioris sur circuit. C’est maintenant chose faite, sur une piste bien mouillée et assez grasse, je peux vous garantir que les sensations sont bien là ! Epaulés par des moniteurs professionnels, nous avons pu découvrir la piste de La Ferté Gaucher. La piste est divisée en deux sections. Une piste plus lente, favorisant l’agilité et le dynamisme, notamment grâce au différentiel au DGL piloté électroniquement (eLSD pour electronic limited-slip differential) et une piste rapide pour exploiter au maximum la puissance du moteur 2,3 litres EcoBoost de 280 ch.

Casque sur la tête, mode sport enclenché, bien assis dans les magnifiques sièges récaro, nous enchainons les tours de piste. Et c’est une bonne surprise, la focus st est très facile à mener, très prévenante, les sensations et le plaisir de conduite sont présents dès les premiers tours de roues.

Une fois la prise en main faite, nous continuons avec le mode track (réservé à la piste et disponible uniquement avec le Pack Performance). La voiture est tout de suite plus joueuse, plus ferme en suspension et en direction, les informations au volant sont bien la et finement menée, le plaisir est encore décuplé. On prend plaisir à faire venir l’arrière à la moindre sollicitation de la pédale de freins, lui donnant un peu plus d’angle à chaque virage, sans pour autant être imprévisible. C’est vraiment une voiture école pour le circuit. 

Fiesta ST, la plus agile !

Sur la fin de matinée, nous avons eu la surprise de faire tourner la fiesta ST sur le circuit d’agilité. Et on voit tout de suite que c’est clairement sa place. Malgré sa puissance moindre, le 3 cylindres 1.5 de 200ch fait bonne figure et le plaisir de conduite est encore plus présent que sur la focus. Plus incisive, elle enchaîne les virages sans broncher. Malheureusement, il était temps de passer à la suite de la journée pour changer de catégorie.

Ranger Raptor, le « boss » des pickups.

Si je vous parle d’un chanteur de rock incontesté, référence en la matière, qui plus est américain, vous me dites Bruce Springsteen.

Maintenant si je vous dis suspensions Fox Racing, châssis renforcé, garde au sol surélevée et protection de châssis, Ford ne fait pas dans la dentelle et nous propose ici la version bodybuildée du pickup phare de la gamme, le « boss » #RangerRaptor.

Passé par les mains de l’ADN #FordPerformance, équipé exclusivement du moteur diesel bi-turbo EcoBlue 2,0 litres de 213ch et affichant un couple de 500 Nm, le Ranger Raptor affiche tout de suite la couleur.

De la boue, en veux-tu en voilà !

Après la pause repas, pluvieuse à souhait, nous rejoignons le convoi. Dans une livrée bleu performance, le Raptor a fière allure.

Nous allons donc pouvoir le découvrir sur deux aspects : le franchissement, et la piste en terre.

Première pour moi, mais assisté d’un coach expérimenté, nous commençons par exploiter les capacités de franchissement du bestiau. Le terrain est très gras et nous commençons par un tour en passager. C’est impressionnant, la facilité avec laquelle le pickup franchis dévers, pentes de plus de 30%, ornières, et fossés, en passant par les croisements de pont. Tout y passe, et le raptor n’en fait qu’une bouchée ! Aidé par différentes aides à la conduite, aide à la descente, changement de boite courte/longue et 2/4 roues motrices instantané, blocage de différentiel, la technologie apporte ici confort et sécurité, sans sacrifier le plaisir de conduite.

during Ford Performance day, circuit de la Ferté Gaucher – France, october 1, 2019 – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

Nous avons ensuite pu refaire le parcours à son volant. C’est assez déconcertant, le franchissement ce n’est pas inné, quand on vous dit de tourner le volant à gauche pour aller à droite ! Mais une fois les explications apportées, on comprend tout de suite mieux. Il faut chercher l’adhérence maximale et anticiper les trajectoires. Tiens, ça me rappelle quelque chose !? Le pilotage auto, que ce soit dans n’importe quelles conditions, est toujours basé sur les mêmes bases, recherche d’adhérence, transfert de masses et trajectoires optimisées.

Vient ensuite la piste rapide, ou on à pu jouer de la boite automatique à 10 rapports, ainsi que des différents modes de conduite. La piste étant entièrement constituée de boue, la recherche d’adhérence a été plus que compliquée. Mais alors quel plaisir de pouvoir rouler tambour battants, mode « baja » enclenché, en enchaînant les virages relevés, le tout en contre-braquant sans arrêt, jouant des essuie-glaces à chaque passage dans une flaque. Le fun était là, mais quelle efficacité !

Nous terminons cette séance « bain de boue » par un shoot photo du ranger en action.

Ford à une gamme performance maintenant bien développée, de la petite Fiesta ST au grand Ranger Raptor, en passant par la Focus ST, la mustang GT ou encore la Ford GT. Ford sera toujours synonyme de plaisir de conduite, pour le bonheur de tous les passionnés, pour continuer encore et toujours de faire rêver petits et grands. Merci encore à #FordFrance de nous avoir conviés sur le circuit de La Ferté Gaucher pour nous faire découvrir le travail de #FordPerformance sur sa gamme de véhicule sportifs.

Publicité

Simon Lemaitre

Simon, c'est le papa. Littéralement. Félicitations d'ailleurs. Authentique bagnolard, il va là où les cylindres se font entendre. Fan de Peugeot, il est également ouvert aux autres marques pourvu que ce soit des voitures plaisir. Simon est aussi un pro de la prise de vue, photo et vidéo et même dans les airs puisqu'il possède un drone qu'il pilote aussi bien que sa Peugeot 308 GTI !

1 commentaire

  1. bravo pour la qualité de vos photos !
    Je ne connaissais pas votre site, et étant tombé dessus par pur hasard, je dois dire que j’ai été scotché par la propreté des clichés de vos essais et reportages, un grand bravo pour le soin apporté à chacune de vos prises de vues.
    Du coup, hop, je like direct sur les réseaux sociaux et je vous suivrai de près 😉

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page