Pratique

Automobile : 2020 est un millésime de merde

Il ne fait pas vraiment bon d’être automobiliste en France ces dernières années. Nous déplorons chaque année les inflations à répétition et le manque de cohérence de certaines mesures. Voici donc 8 mesures qui toucheront de près ou de loin la plupart des automobilistes…

1. Le malus gagne du terrain

Nous dénonçons depuis très longtemps l’absurdité du système de malus « écologique ». Depuis 2007, le système n’a cessé de créer l’incompréhension des automobilistes. À tel point qu’une voiture neuve peut bénéficier d’un fort « malus » tout en ayant une vignette Crit’Air 1. Pour la treizième année consécutive, le malus est reconduit et frappe encore plus fort puisque le seuil maximal, atteint à 184 g/km de CO2, est de 20 000 €, contre 12 500 € avant le 1er janvier 2020. Avec de tels seuils, la voiture sportive en prend un sérieux coup dans la calandre…

2. Des bonus toujours plus faibles

Quant aux bonus, ils sont toujours décernés exclusivement aux véhicules électriques. Mais les conditions d’éligibilité sont encore plus drastiques. Les 6 000 € de bonus ne s’adressent qu’aux particuliers faisant l’acquisition d’une voiture d’un prix maximal de 45 000 €… Sans que l’aide ne puisse dépasser 27% du prix du véhicule. Les aides continueront à décroître les années suivantes.

3. Le téléphone au volant davantage sanctionné

Le téléphone au volant réduit l’attention du conducteur, c’est incontestable. Les sanctions seront durcies. Si vous commettez une infraction en ayant votre smartphone en main, votre permis de conduire peut être retenu sur une durée de six mois.

4. Toujours plus de radar

Lourdement détériorés en 2019, les radars seront remplacés et multipliés. Les modèles dits sur tourelles, au nombre de 400 aujourd’hui, seraient pas moins de 1 200 à la fin de l’année 2020. Toutefois, les multiples dégradations envers ces dispositifs de sécurité montrent bien une conception hâtive, avec un mat trop peu épais qui a conduit à de nombreuses découpes.

5. Davantage de voitures radar

Les voitures radar, banalisées, circulent avec au volant, un agent d’une entreprise privée. Elles sont capables de flasher en toute discrétion. Jusqu’à présent, seule la Normandie était concernée. D’ici peu, la Bretagne, le Centre Val de Loire et les Pays de la Loire verront fleurir ces Peugeot 308 et autres Dacia Sandero impitoyables. Jusqu’à 100 km/h, la tolérance est fixée à 10 km/h. Au-delà, la marge passe à 10%. Même avec un « léger » excès de vitesse, il y a donc des chances de s’en tirer…

6. L’assurance auto toujours plus chère

Autre paradoxe, les assureurs ont longtemps prôné que les conducteurs non assurés coûtaient chers. Depuis peu, les services des forces de l’ordre sont en mesure de détecter les conducteurs n’ayant pas souscrit une assurance automobile. Ces derniers reçoivent alors une forte amende qui peut même conduire à une immobilisation. Quant aux assurances, elles continueront d’augmenter de l’ordre de 1 à 2%. Raisons invoquées : des coûts de réparation toujours plus élevés et une multiplication des « événements climatiques ».

7. Le retour aux 90 km/h sujet à débat

Et si certaines associations prônant la sécurité routière étaient trop « entendues » ? Le passage aux 80 km/h continue de faire râler les automobilistes qui préfèreraient des routes en meilleur état pour faire baisser l’accidentologie. Le retour aux 90 km/h est possible… Mais il est conditionné à la responsabilité des élus en cas d’accident. Fatalement, il est assez peu probable que la France entière ne revienne aux 90 km/h sur son réseau secondaire même si certains départements ont déjà pris l’engagement.

8. L’oubli du contrôle technique coûtera cher

En 2019, près d’un million de voitures n’a pas passé le contrôle technique. Outre les oublis, certains choisissent sciemment de ne pas passer cet examen obligatoire de leur véhicule tous les deux ans. Les contrôles toujours plus strictes engendrent bon nombre de contrevisites. Pire encore, les défauts critiques imposent une réparation dans un délai de 24 heures. Le gouvernement a mis en place un système de détection radar. Une voiture dont le contrôle technique n’est plus à jour enverra directement une amende de 135 € au propriétaire.

Et sinon…

Bien que démentie, la politique autophobe du gouvernement pèse de plus en plus sur les automobilistes et 2020 n’arrangera rien. D’autres sujets sensibles seront sur la table dans les années à venir… C’est le cas du diesel qui rattrapera le prix de l’essence sous peu. La question de l’E85 (ethanol) est assez inquiétante aussi. La part de marché de ce carburant allégé en taxe continue d’augmenter fortement. Mais cet avantage fiscal pourrait ne pas perdurer puisque le gouvernement oriente clairement sa politique sur l’image voiture électrique = voiture propre.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page