Pratique

Quelle est la meilleure méthode pour transporter des vélos ?

Article partenaire

Lorsque l’on part en vacances ou en week-end, il est appréciable, une fois sur place, de laisser sa voiture. C’est l’occasion de se mettre à la marche mais aussi de faire un peu de vélo. En plus, c’est bon pour la santé. Dans ce court article, on verra les solutions qui s’offrent à nous pour transporter facilement et sans risques un vélo. La solution de facilité, ce serait bien sûr de louer des vélos sur place, mais cela revient vite assez cher et c’est plus contraignant.

Utiliser un porte-vélo sur l’attelage

C’est de très loin la solution la plus simple à mettre en œuvre. Choisir un porte-vélos de ce type n’impose que peu de contraintes. Le support prend appui depuis la boule d’attelage, qu’il est nécessaire d’avoir bien sûr. Le système peut alors être sécurisé avec des tendeurs ou des points d’appui spécifiques sur la carrosserie. En fonction des voitures, c’est plus ou moins contraignant. Des fois, cela condamne l’accès au coffre, ce qui n’est pas toujours très pratique. Mais ce type d’installation est rapide et facile, les contraintes sont minimes.

Chaque support peut accueillir 1 à 4 vélos. Il est donc parfois nécessaire d’apposer une plaque d’immatriculation supplémentaire si l’originale n’est plus clairement identifiable. De même, des feux additionnels peuvent être installés de série, il faut dans ce cas les relier au faisceau électrique de la voiture, disponible au niveau de l’attelage. Le coût est relativement modéré et surtout, c’est un équipement que vous pourrez conserver pour vos véhicules ultérieurs. Le prix de base est généralement très correct ce qui offre une rentabilité rapide par rapport aux autres systèmes existants. Autre atout : l’impact sur la consommation est minime mais gare au porte-à-faux arrière qui s’allonge parfois jusqu’à 80 centimètres.

Utiliser un porte-vélo de toit

La seconde solution est encore plus pratique et moins onéreuse. Transporter ses vélos sur le toit, cela apparaît comme une solution complexe de prime abord. Déjà, il faut disposer de barres de toit puis monter ensuite le support destiné à accueillir le ou les vélos. Le montage n’est pas très compliqué mais il faut ensuite monter les deux-roues jusqu’au toit. Là, forcément, il faut un petit peu de force surtout s’il s’agit d’un modèle électrique. Le principal inconvénient, c’est la hauteur de votre voiture qui est fortement augmentée. Il convient de rester vigilant aux tunnels et autres parkings sous-terrains sous peine d’une mauvaise surprise. La consommation est également augmentée légèrement puisque la prise au vent est supérieure. En revanche, nul besoin d’une plaque d’immatriculation et d’une rampe de feux. Cette solution est donc particulièrement appréciable pour les départs en vacances puisque vous aurez même un accès libre au coffre.

La remorque porte-vélos

Utiliser une remorque pour transporter un ou plusieurs vélos, c’est encore plus pratique et rapide. Néanmoins, les manœuvres peuvent être plus compliquées. À cela s’ajoute le coût de la remorque en elle-même si vous n’en disposez pas. Il existe plusieurs solutions pour installer à l’intérieur des rails pour les vélos. Si vous avez l’habitude de partir en vacances ou week-end régulièrement, cette solution s’avère assez commode. Elle libère l’accès au coffre tout en évitant de surcharger la partie haute. La remorque peut-être dételée rapidement. Mais cette solution s’avère moins économique que les solutions précédentes d’autant plus que des frais annexes peuvent s’ajouter sporadiquement, comme le remplacement des pneus. Conformément aux idées reçues, il n’est pas possible d’atteler deux remorques, l’une derrière l’autre.

Le porte-vélos sur hayon

Une autre solution existe, il s’agit du porte-vélo qui se fixe sur le hayon. C’est principalement idéal pour les ludospaces, SUV et monospaces qui sont davantage propices à ce type d’installation. Nul besoin de boule d’attelage ou de barres de toit puisque le système est intégral. Néanmoins, il condamne l’accès au coffre lorsqu’il est installé et s’avère plus fastidieux lors de l’installation puisqu’il doit être bien sécurisé. À réserver pour un usage occasionnel uniquement.

Le transport dans le coffre

Si vous disposez d’un volume de coffre suffisamment spacieux ou bien de vélos pliables, transporter vos deux roues dans le coffre est la meilleure des solutions. Bien sûr, vous perdrez en espace de chargement. Mais si cela n’est pas une contrainte, vous pourrez vous passer de tout dispositif. L’autre inconvénient, c’est que cela risque de salir l’intérieur de votre voiture s’il ne s’agit pas d’un utilitaire. Nous vous recommandons donc d’opter pour un porte-vélo traditionnel !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page