AbarthActualité

Abarth 695 70e Anniversario : le présent conjugué au passé

C’est pas un secret, on aime bien les Abarth chez PDLV. Alors forcément, quand on apprend qu’une édition spéciale célébrant les 70 ans de la marque vient d’être dévoilée, on se devait de faire un billet. Cette Abarth 695 70e Anniversario illustre parfaitement le terme « néo-rétro ». Comme toutes les Abarth récentes d’ailleurs. Mais celle-ci va un petit peu plus loin.

Un look plus trapu et une couleur spéciale

L’Abarth 695 70e Anniversario se reconnaît assez facilement. Déjà, on note une peinture Vert Monza 1958, faisant écho aux Abarth 500 ayant établi des records de vitesses sur le circuit de Monza… en 1958 ! La carrosserie est habillée d’extensions d’aile et de bas de caisse de couleur gris clair, ce qui contraste assez bien et renforce le côté néo-rétro. Un scorpion prend place sur le capot sous la forme d’un sticker. Il en est de même pour les bandes Abarth qui habille le bas des portières avant. On notera aussi la présence d’un damier blanc sur le toit !

Divers rappels de couleur viennent agrémenter le look mais au final, rien de bien nouveau. Après bientôt 12 ans de présence au catalogue, et trois restylages, l’Abarth 500 – devenue 595 et 695 – est pourtant très actuelle encore dans sa ligne. On notera sur les ailes arrière de nouveaux sigles pour célébrer les 70 ans de la marque, avec des graphismes au look authentique qui marchent assez bien. Mais le vrai ajout, c’est cet aileron inclinable dans pas moins de 12 positions différentes, permettant d’ajouter jusqu’à 42 kg d’appui à haute vitesse.

Cet aileron au look moderne fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux. Certains le trouvent too much, d’autres adorent et apprécient l’audace. L’angle d’inclinaison varie de 0 à 60°. Dans les faits, cette Abarth 695 70e Anniversario est capable d’atteindre les 225 km/h en vitesse de pointe. Une vitesse respectable pour une « petite » voiture.

Pas d’évolution mécanique… Est-ce dérangeant ?

Sous le capot, pas de surprise. Nous retrouvons le 4-cylindres 1.4 16V turbo délivrant 180 chevaux et 250 Nm de couple. Une mécanique reprise de la 595 Competizione et qui offre un excellent dynamisme à cette Abarth. Le plaisir de conduite est bien réel, avec une sonorité travaillée, une boîte manuelle bien étagée bien qu’elle n’ait que cinq rapports et un châssis bien réglé. Le 0 à 100 km/h est réalisable que 6,7 secondes.

Pour l’occasion, les disques de frein avant passent 305 millimètres à l’avant. La boîte manuelle sera l’unique choix possible. À bord, on trouve une sellerie mêlant cuir et alcantara. La présentation se veut élégante avec des baquets Sabelt spécialement dessinés pour cette édition spéciale.

Seuls 1 949 exemplaires verront le jour, tous de la même couleur, tous en boîte manuelle, pour un prix de revient à 32 990 €. Cette édition spéciale a en revanche toutes les chances de devenir un collector d’ici une dizaine d’années. L’aileron mobile reprend l’esprit de Carlo Abarth, qui transformait les Fiat en Abarth par un travail mécanique complet et l’ajout d’équipements extérieurs.

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer