BMWDiversToyota

Supra : a-t-elle plus de logos Toyota ou BMW ?

Sur les réseaux sociaux, dès que l’on parle de la dernière Toyota Supra, il y a toujours (au moins) une personne pour complimenter « cette BMW ». Il est vrai que la Toyota Supra de cinquième génération reçoit l’onctueux 6-cylindres de 340 chevaux du constructeur munichois. Le youtubeur DailyDrivenExotics a procédé au démontage d’une bel exemplaire rouge afin de comptabiliser le nombre de logos BMW sur la Toyota Supra. Vous allez être surpris…

Combien de logos BMW sur la Toyota Supra ?

La vidéo débute par une analyse fine de la Toyota Supra. Pour mener à bien l’expérience, le pare-choc avant, les portières et les roues. Rapidement, de premiers logos BMW sont débusqués… Aussi bien dans le pare-choc avant que sur les disques de frein et les amortisseurs… Il semblerait donc que le partage de pièces ait également touché une partie des trains roulants, contrairement à ce qui étant annoncé à l’origine.

Sans surprise, le youtubeur découvre un maximum de logos BMW sur la Toyota Supra. Et c’est logique puisque la Supra dispose du moteur de la Z4 dans sa version la plus puissante. Ce même phénomène se retrouve chez la plupart des constructeurs qui partagent des pièces communes. D’ailleurs, dans la vidéo, on remarque qu’une jolie Rolls Royce, en arrière-plan, dispose également de logos BMW… Puisqu’il s’agit du même groupe !

En poussant l’investigation, DailyDrivenExotics fait des découvertes encore plus surprenantes. Si le département sportif de Toyota – Gazoo Racing – a totalement revu le tempérament et le châssis de la Supra, de nombreux éléments demeurent eux, signés BMW. On découvre ainsi des finitions, des éléments de carrosserie, la baie moteur et des détails de l’habitacle dont le logo BMW a été appliqué. Il n’est donc pas possible de nier le rapprochement entre un BMW Z4 et une Toyota Supra…

Est-ce vraiment choquant ?

Toutefois, il est assez réducteur d’assimiler la Toyota Supra a une simple copie de BMW Z4. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester la sportive nippone mais nous le ferons dès que possible. Le tempérament moteur doit être bien différent de celui de la Z4 qui s’oriente plus « GT » que sportive pure. Enfin, il est important de rappeler que sans ce partenariat avec BMW, la Toyota Supra n’aurait probablement jamais vu le jour… Et là, les fans aurait eu une nouvelle (et bonne) raison de se plaindre. Quant au nombre de logos BMW sur la Supra, le comptage s’arrête à 16. Cela n’est pas exhaustif…

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer