ActualitéPeugeot

Peugeot 3008 restylé : plus de forme que de fond !

Chez Peugeot, on est dans une bonne dynamique et cela fait plaisir à voir. Nous sommes beaucoup à attendre la 508 PSE, même si bon nombre de clichés ont déjà fuité. Dans un registre un peu moins attrayant, le SUV compact de la gamme s’offre un restylage. C’est l’occasion de revenir sur ce modèle à succès, élu Car of the year en 2017 et déjà écoulé à plus de 800 000 exemplaires depuis son lancement en 2016. S’il a inauguré les nouveaux codes stylistiques de la marque à son lancement, le restylage va encore plus loin. Mais cela sera-t-il suffisant pour séduire les familles ?

Opération séduction

Le restylage est un exercice fascinant, qui vise à remettre au goût du jour un modèle qui a déjà quelques années. Dans le cas du Peugeot 3008 de seconde génération, cette opération intervient lors de la quatrième année de commercialisation. Le style du phase 1 était encore dans le coup, avec des lignes plutôt dynamiques. C’était un modèle plutôt audacieux, qui a inauguré de nouveaux codes stylistiques et cet intérieur si caractéristique désormais. Mais les années ont passé et certains éléments ont pris un coup de vieux. N’y voyez pas des erreurs de design. Mais Peugeot a tellement renouvelé son image que les codes inaugurés sur le concept-car E-Legend de 2018 et repris sur les 208 et 508 n’avaient pas encore été intégrés.

La partie avant est celle qui évolue le plus. Exit les lignes fortes et bien délimitées. Le 3008 phase 2 adopte une calandre à lamelles horizontales qui semble s’étendre jusque sur le bouclier. Cela donne un côté à la fois doux et assez aérien. Les lignes paraissent donc plus imposantes et le rendu n’est finalement pas si extravagant. On note aussi des optiques redessinées, à fond noir et le monogramme sur le capot, qui renforce l’unité avec la gamme. Les crocs LED sont intégrés de série, dès le premier niveau de finition. Sur le côté extérieur de ces derniers, on trouve de grandes grilles qui paraissent factices. Est-ce vraiment le cas ? Elles renvoient une image un peu agressive et semblent combler le vide. À voir en vrai.

Calandre Peugeot 3008 restylé 2020

L’arrière accueille de nouveaux feux arrière, avec une signature lumineuse plus fine. En option, vous pourrez choisir un Black Pack, qui permet de passer en noir bon nombre d’éléments pour renforcer le côté agressif. C’est moins audacieux que la coupe franche (abandonnée car pas rentable) mais plus dans l’air du temps.

Les nouveautés du Peugeot 3008 restylé

Le Peugeot 3008 phase 2 ne change pas vraiment à l’intérieur. On retrouve les mêmes lignes d’habitacle et c’est plutôt une bonne chose, car c’est bien dessiné, les matériaux sont plutôt qualitatifs et la présentation reste avenante. On retrouve le i-Cockpit avec écran de 12,3 pouces qui remplace les compteurs à aiguilles. Au centre, un nouvel écran panoramique de 10 pouces prend place. C’est le même équipement que sur les 208 et 508 afin de réduire les coûts. Ceux qui choisissent la boîte de vitesse automatique auront désormais un sélecteur de mode laissant le choix entre Normal, Eco et Sport.

On découvre aussi un intérieur en cuir Nappa rouge, optionnel sur les finitions GT et GT Pack, de nouveaux habillages en bois et quelques légères retouches. Tout cela contribue à remettre au goût du jour le Peugeot 3008. À cela s’ajoute aussi de nouvelles aides à la conduite, comme le Night Vision, qui permet la vision de nuit avec détection de piéton et d’animaux. La portée atteint 250 mètres et permet même un affichage infrarouge sur le i-Cockpit. Le freinage automatique d’urgence a aussi été recalibré.

Peugeot 3008 restylé écran tactile

Moteurs : offre allégée

Peugeot en profite pour faire du tri dans les motorisations. En essence, on retrouve le moteur 1.2 PureTech (3-cylindres) de 130 chevaux et le 1.6 PureTech (4-cylindres) de 180 chevaux. En diesel, seul le 1.6 BlueHDi de 130 chevaux subsiste. La marque au lion mise davantage sur ses déclinaisons hybride rechargeable avec la HYbrid (225 chevaux, 2 roues motrices) et HYbrid4 (300 chevaux, 4 roues motrices). C’est donc une palette de motorisations assez limitée qui laisse encore le choix entre la boîte manuelle à 6 rapports et l’automatique EAT à 8 rapports.

Les deux versions hybrides, de 225 et 300 chevaux disposent d’une même batterie de 13,2 kWh, disponible avec un chargeur de 3,7 kW monophasé. En option, il est possible d’opter pour un modèle de 7,4 kW.s. Le niveau de charge pourra même être suivi depuis votre smartphone, grâce à une application dédiée. De série, le Peugeot 3008 offre les jantes alliage de 17 pouces, la climatisation bi-zone, l’aide au stationnement arrière ainsi que le démarrage mains-libres. Une dotation correcte qui s’enrichit au fur et à mesure des finitions.

ACTIVE : Jantes aluminium 17 pouces / Pack Visibilité / Démarrage mains libres / Climatisation Bi-zone / Aide au stationnement arrière / Radio numérique (DAB)

ACTIVE PACK : ACTIVE + Mirror screen / rétroviseurs rabattables électriquement / Aide au stationnement avant et VisioPark 1

ALLURE : Jantes alu 18 pouces / Vitres surteintées / Pack safety Plus / Navigation avec écran 10 pouces HD / Garnissage TEP-Tissu

ALLURE PACK : ALLURE +  Accès et démarrage mains libres + Barres de toit + mise en tablette du siège passager + Pack éclairage d’ambiance et décors textiles,

GT :  jantes aluminium 18 pouces spécifiques / Toit Black Diamond / Pack drive Assist Plus / Projecteurs Full LED / Garnissage TEP-Alcantara®.

GT Pack : GT + Jantes alu 19 pouces / Hayon mains libres / Pack city 2 / Hifi FOCAL® / Pack sièges électriques massant.

Et c’est reparti !

S’il n’est pas un véhicule passion, le Peugeot 3008 n’en demeure pas moins un choix rationnel pour les familles qui désirent un véhicule habitable et confortable. Cette version restylée devrait maintenir les mêmes prix qu’auparavant. Nul doute que la route vers le million d’exemplaires produits n’est plus très longue. Forcément, on aimerait toujours s’attendre à plus d’audace mais le 3008 remplit son pari : il s’intègre dans la nouvelle gamme et correspond aux attentes des automobilistes.

Cette nouvelle face avant reprend les lignes générales du concept E-Legend tout en apportant une touche d’originalité supplémentaire. Cette calandre très étendue demandera certainement un temps d’adaptation à certains. Mais une chose est sûre : le lavage prendra un petit peu plus de temps !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page