ActualitéNissan

Nissan Z Proto : entre passion et tradition

En ces temps moroses, l’annonce d’une voiture sportive est toujours un grand moment. Nissan vient en effet de présenter un concept-car très prometteur, qui préfigure très largement un futur modèle de série qui remplacera la 370Z, commercialisée depuis 2011. La Nissan Z Proto s’inspire clairement des modèles d’antan tout en se modernisant et en répondant aux problématiques actuelles. Mais pas toutes… Car le moteur annoncé ne permettra pas sa commercialisation en Europe…

Une longue lignée…

Dans son communiqué de presse, Nissan évoque les 50 ans de sa gamme sportive, qui comprend notamment la 240Z, la 300ZX, la 350Z et la 370Z. Tous ces modèles ont écrit l’histoire et ont servi d’inspiration à l’élaboration du concept-car Z Proto. D’ailleurs, on retrouve bon nombre d’évocation des modèles anciens, dans la ligne, sans pour autant tomber dans le néo-rétro. Déjà, on remarque que le design général semble cohérent avec celui d’un véhicule de série. Les lignes sont judicieusement dosées, les jantes ne sont pas démesurées…

Nissan Z Proto profil

« Le coupé Z est une pure sportive, il représente l’esprit de Nissan. C’est un modèle-clé de notre plan de transformation Nissan NEXT, et la preuve de notre capacité à faire ce que d’autres n’osent pas faire, de A à Z. En tant que fan de ce modèle à titre personnel, je suis ravi d’annoncer l’arrivée du prochain coupé Z. »

Makoto Uchida, CEO de Nissan

Sportivité bien dosée ?

La ligne générale est relativement sobre tout en apportant des touches de sportivité bien dosées. Les optiques à LED mêlent arêtes et longs arrondis pour un style agressif mais pas trop. On note aussi une grande calandre rectangulaire qui rappelle celle des anciennes productions et qui fait directement écho au museau de la 350Z.

Nissan Z Proto phares

La Nissan Z Proto est posée sur des jantes de 19 pouces et malgré sa longueur de 4,38 mètres, elle affiche une ligne plutôt ramassée. Les ailes arrière sont larges et on note un pavillon fuyant, qui aboutit sur deux feux reliés par un bandeau noir. L’ensemble rappelle quelque peu la Mustang, mais les comparaisons s’arrêtent là. On observe aussi un joli diffuseur et un sigle « Proto Z » sur la partie supérieure, en oblique, qui fleure bon les années ’70. Une belle évocation qui se poursuit avec de petites vitres de custodes bien dessinées et un léger dévers dans les bas de caisse. Ça fonctionne !

À bord de la future Nissan 400Z

Celle qui préfigure la future Nissan 400Z montre un intérieur là encore conforme à celui d’un modèle de série. On remarque tout d’abord la présence d’un frein à main « classique » et d’une boîte de vitesse manuelle. Deux appendices qui ont tendance à disparaître ces dernières années. Trois manomètres sortent clairement de la planche de bord, donnant une ambiance à la fois rétro et sportive. L’intérieur est plutôt foncé mais s’habille de nombreux détails jaunes qui confèrent une ambiance très agréable.

Le volant à trois branches a un design plutôt sobre tandis que l’on trouve une instrumentation numérique de 12,3 pouces. Ce coupé parvient donc à mêler harmonieusement le passé et le présent. Le design de la planche de bord est cependant relativement classique mais les quelques détails et soulignement permettent de donner du caractère. Toutefois, ce modèle demeure une stricte deux places. Le but, c’est avant de séduire les puristes, qui sauront apprécier ces quelques attentions.

Un V6 biturbo de… heu…

Exit le V6 atmosphérique de la Nissan 370Z, la Nissan Z Proto bénéficie d’un moteur V6 biturbo… Une nécessité pour maintenir des émissions de CO2 plus faibles.

Nissan Z Proto jantes

Cependant, la puissance et le couple n’ont pas été communiqués. Il est probable qu’il s’agisse du même moteur que l’Infiniti Q60, qui délivrerait donc une puissance de 405 chevaux. Sera-t-il amputé de quelques chevaux pour rester « raisonnable » ? Pour l’heure, Nissan n’a pas officialisé le nom « 400Z » qui pourrait laisser supposer une puissance de 400 chevaux.

C’est pour quand ?

Rappelons qu’il s’agit ici d’un concept-car… Pour l’heure, Nissan évoque simplement un futur coupé Z, sans qu’aucun nom final n’ait été mentionné. Le Z Proto donnera cependant bien un véhicule de série, qui sera certainement très proche de ce concept. Malheureusement, la commercialisation n’est prévue qu’au Japon et aux États-Unis avec un lancement prévu en 2022. Pourquoi déserter l’Europe ? Nissan souhaite continuer sa stratégie de développer des SUV et des véhicules électriques. Un programme blasant et dépassionné… Espérons que la demande permette à cette future sportive d’arriver en France…

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page