DiversEt pourquoi pasPhotomontagesPorsche

Et pourquoi pas… Une Porsche 718 Cayman Sport Turismo ?

La Porsche 718 Cayman est un sympathique petit coupé, dont la dernière évolution remonte à 2016, avec le type 982. Motorisée par un 4-cylindres turbo ou un flat-6 en position centrale arrière, la « petite 911 » ne manque pas d’intérêt. Pour ce douzième numéro de notre saga Et pourquoi pas, nous avons voulu voir à quoi pourrait ressembler la Cayman… Si elle était proposée en version Sport Turismo ! Au même titre que les Panamera et Taycan éponyme, je vous invite donc à découvrir une version break de chasse de la Cayman. Un modèle que l’on ne verra probablement jamais en concession. Mais on va faire comme si ! Voici donc notre hypothétique Porsche 718 Cayman Sport Turismo !

Sport Turismo : une recette tendance

D’abord sur la Panamera puis sur le Taycan, Porsche a ajouté à son catalogue une carrosserie break. Seulement, le style a primé sur le gain d’habitabilité, la modularité et le coffre. L’inspiration, c’est clairement celle des shooting brake d’antan, avec une ligne très profilée et encore plus élégante. Qu’importe si le volume de coffre ne gagne que 20 litres, là n’est pas le plus important. Et la recette marche. En version Sport Turismo, les deux berlines de la marque affichent un style encore plus dynamique tout en affichant une vocation familiale (du moins en apparence). C’est en partant de ce constat que j’ai eu l’idée de vous proposer cette Porsche 718 Cayman Sport Turismo. On retrouve donc les lignes du petit coupé de la marque tout en recevant une cellule arrière type break.

Porsche 718 Cayman Sport Turismo

Bien sûr, on conserve les deux portes. Déjà parce que c’est une voiture à moteur en position centrale arrière ! Le but, il n’est clairement pas d’aboutir sur une Cayman « familiale » mais bien sur une alternative différente et conforme aux attentes d’une certaine clientèle prête à aligner quelques milliers d’euros supplémentaires pour s’offrir une ligne façon shooting brake. D’ailleurs, Ferrari avait expérimenté cette même recette, avec la FF en 2011 avant de la reconduire sur la GTC4 Lusso. Preuve en est que le concept du shooting brake a toujours ses adeptes. Au niveau du style, c’est assez perturbant et passablement plus lourd à l’œil. Malgré tout, on ne peut s’empêcher de penser que le volume de coffre y gagnerait vraiment cette fois !

Un accastillage plus luxueux ?

Vient ensuite une question… Comment se positionnerait cette Cayman Sport Turismo dans la gamme ? Pour rappel, le Cayman est le modèle d’appel chez Porsche mais n’y voyez pas une voiture low-cost puisqu’il faut compter sur un minimum de 58 010 € avec des prestations déjà honorables. Seulement, les versions « basses » disposent d’un moteur 4-cylindres turbo, certes très efficace, mais assurément moins noble que le traditionnel flat-6. C’est pour cette raison que les versions supérieures (GTS, GT4, Boxster Spyder) sont repassées au 6-cylindres à plat. Pour ce modèle Sport Turismo, on imagine volontiers le 6-cylindres en ligne. À cela s’ajouteraient de belles finitions avec sans doute la participation du département Porsche Exclusive Manufaktur.

Pour viser un public plus élitiste, Porsche devrait redoubler d’efforts sur la dotation et ne pas reconduire la radinerie habituelle. On pourrait donc imaginer des teintes exclusives et/ou historiques. À ce sujet, j’ai opté pour la peinture métallisée Bleu Genuine, qui correspondait assez bien à l’idée que je me faisais de cette version Sport Turismo : chic et sport. Un modèle que l’on imagine assez bien garé devant le casino de Deauville. Les jantes de 20 pouces sont un incontournable et pourquoi pas même les disques de frein en carbone-céramique de série ?

À bord, il faudrait également ne rien oublier. J’imaginais assez bien une sellerie en cuir bicolore, le cuir étendu sur la planche de bord, la boîte de vitesses manuelle pour séduire les puristes et une bagagerie en cuir assortie à la teinte de l’habitacle. Quant au coffre, on pourrait imaginer un habillage en bois sur le sol. Tout cela pourrait rapidement faire augmenter le prix qui tutoierait sans aucun doute les 100 000 €. De quoi faire de l’ombre à la Panamera Sport Turismo. Mais il s’agit assurément de deux modèles bien différents de par leur positionnement et leur conception.

Porsche 718 Cayman Sport Turismo : verra-t-elle le jour ?

Apparue au catalogue il y a maintenant cinq ans, la Porsche 718 Cayman ne devrait plus connaître de nouvelles déclinaisons de carrosserie. Bien que la future GT4 RS soit toujours attendue, elle reposera sur une base de carrosserie déjà existante. Développer une version shooting brake nécessiterait d’importants frais d’ingénierie qui ne seraient pas nécessairement rentables pour un modèle de niche. De plus, la Cayman est une propulsion. Et le public visé, qui serait davantage proche de la retraite que de la sortie d’université, préfèrerait sans doute le caractère un peu plus doux et sécurisant d’une transmission intégrale. Cette Cayman Sport Turismo ne verra donc probablement jamais le jour !

Il y a donc bien peu de chances que vous croisiez un jour dans la rue cette jolie Porsche 718 Cayman Sport Turismo. Cela a-t-il déjà été expérimenté par Porsche ? On ne peut pas l’exclure. La firme de Stuttgart a pour habitude de garder des projets secrets et de les révéler quelques dizaines d’années plus tard. Dans tous les cas, j’espère que ces quelques photomontages vous auront plu. Si tel était le cas, n’hésitez pas à consulter nos autres numéros de cette saga qui préfigure des modèles qui ne verront pas le jour. Un concept assez triste au final, mais qui nous plait toujours autant !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page