GastronomieLifestyle

Nous avons testé le restaurant Florio (notez l’adresse)

Si vous aimez les Porsche, les voitures miniatures et les bons petits plats, alors prenez la route jusqu’à Vesoul. Dans un premier temps, vous pourrez visiter le showroom de Sélection RS. On y découvre un choix immense de Porsche miniatures, des vêtements, des montres et des exclusivités… Et si vous grimpez au deuxième étage, vous pourrez prendre place au Florio. Hommage à la célèbre Targa Florio, une mythique course automobile italienne, ce restaurant vous plongera dans un univers hors du temps, baigné de symbolique et de passion, où l’on vous servira des plats élaborés et plein de saveurs. À l’occasion de notre venue chez Sélection RS, nous n’avons pas manqué de nous y attabler. Pour nous mettre dans l’ambiance, c’est à bord d’une Porsche Boxster S (987.1) que nous arrivons sur les lieux.

Un décor qui met dans l’ambiance

Au deuxième étage du RS Meeting Center, on accède au Florio. Le bâtiment, tout neuf, impressionne. Tout vêtu de noir et de blanc, il est d’une belle élégance, avec de savants jeux de matière et de texture. Un raffinement qui se prolonge sur l’immense terrasse de 200 m3 pour profiter du paysage. Nous avons tout de même pris place à l’intérieur, afin de profiter de la décoration. Et là, on en prend plein les yeux. Des fauteuils cabriolets aux couleurs Gulf dessinent un salon intimiste d’un côté. De l’autre, une salle privative d’une vingtaine de convives. Sur un mur, on y découvre des modèles réduits à l’échelle 1/18, qui nous rappellent que nous sommes dans un temple Porsche. Partout, les symboles sont là. Un enjoliveur de roue de Porsche 356 par là, une superbe toile représentant la Targa Florio de l’autre, un ancien scooter Vespa par ici…

Bref, on se sent tout de suite dans cet univers bagnolard chic. Les tables sont bien dressées et il nous tarde de découvrir la cuisine de Stéphanie et Cyril Peres. Le couple a installé son second établissement au sommet du RS Meeting Center. Un lieu où rien n’a été laissé au hasard. Pour rappel, la Targa Florio a eu lieu de 1906 à 1977. Elle traverse la Sicile et réunit plusieurs dizaines de concurrents, sur de superbes routes. Une superbe toile illustre cette compétition où Porsche y a triomphé à plusieurs reprises… Notamment de 1966 à 1970, avec successivement des 906, 910, 907 et 908. Mais revenons à nos moutons et plus particulièrement aux spécialités culinaires.

La carte du Florio

La carte du restaurant Florio est relativement restreinte, ce qui permet aux équipes de favoriser le fait-maison et de travailler des produits frais et locaux. Dans notre cas, Thomas (Heuzé-Maurice) et moi-même (Thomas Drouart) avons opté, pour l’entrée pour une salade Franc comtoise. Une valeur sûre qui comprend salade, pommes de terre rissolées, du gruyère, des noix, des oignons frits, de la saucisse chevillée et de la cancoillotte (une spécialité fromagère de la région).

La présentation est élégante, l’équilibre des saveurs est bon… Et cette salade s’avère déjà très généreuse. Point fort : les entrées sont affichées à des prix très raisonnables. Le service est sobre, élégant et sans fausse note. Une bonne part de la clientèle semble être des habitués, ce qui est plutôt bon signe !

Nous avons ensuite enchaîné sur le plat. pour mon collègue, c’est un burger au Mont d’Or, un fromage du Haut-Jura. Pour ma part, je suis parti sur le tartare de bœuf à l’italienne. Là encore, le Florio tient ses promesses. Des plats généreux et savoureux. Mention spéciale pour les frites dont la cuisson est parfaitement gérée. Même si la tentation est bien là, pas de vin pour nous… De nombreuses heures de route nous attendent quelques heures plus tard. Toutefois, la carte est bien fournie avec un grand choix de vins blancs, rouges ou encore de spiritueux.

Pour le dessert, cinq sont au choix ainsi que différentes glaces. Thomas est parti sur un grand classique : la Dama Bianco. Trois boules de vanille, sauce chocolat, crème fouettée : une valeur sûre. L’assiette de gourmandises que j’ai choisie est aussi une bonne surprise. Là encore, la présentation est une pure réussite. Cela met bien en appétit mais nous sommes bien rassasiés.

Envie de vous laisser tenter ?

Au Florio, tout est à la carte. Pour un repas comprenant l’entrée, le plat et le dessert, comptez une petite quarantaine d’euros. À cela, il faudra ajouter les boissons. Une somme raisonnable pour une expérience très plaisante. Les saveurs sont au rendez-vous, la décoration est très réussie on profite. Si le temps le permet, le repas sur la terrasse semble aussi très prometteur. Avant ou après le repas, vous pourrez aussi profiter d’un détour par les deux niveaux inférieurs.

Sélection RS propose un immense choix de voitures miniatures et de produits dérivés Porsche. Tout ce qui est présent sur le site est bien présent sur place. Les plus petits pourront même s’offrir des Majorette (de marque Porsche). On notera aussi que Sélection RS distribue des exclusivités au niveau des vêtements notamment avec des collections capsules exclusives et des collaborations Porsche x Puma et Porsche x Hugo Boss exclusives. J’aurais l’occasion, dans un prochain article, de revenir plus en détails sur Sélection RS. D’ailleurs, son patron, Bertrand Vien, a déjà répondu aux questions de nos abonnés sur Instagram !

Un dernier conseil ? L’adresse étant convoitée, mieux vaut réserver quelques jours avant votre venue. Notez aussi que le restaurant n’est ouvert le soir que les vendredi et samedi. Vous pourrez sans problème de vous stationner dans l’enceinte, un grand parking est disponible dans l’établissement et devant. Pour ma part, je garderais un bon souvenir de notre venue au Florio. Une belle expérience que je vous conseille d’itérer. Sur ce, il est temps pour nous d’aller restituer notre Porsche Boxster S d’un jour. Mais ça, je vous en parlerai en détails dans un prochain article… En somme, un très bon restaurant à Vesoul !

Logo Restaurant Florio Vesoul Sélection RS

Le Florio

15 rue Robert Fontesse
70000 VESOUL – France

03 84 75 65 48
contact@leflorio.fr

Lundi au jeudi : 11 h 45 à 13 h 30
Vendredi et samedi : 11 h 45 à 13 h 30
& 19 h 00 à 21 h 30

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page