Pratique

L’État recrute des inspecteurs du permis… Et c’est ouvert à (presque) tous

Le Ministère de l’Intérieur recrute en ce moment-même des inspecteurs du permis de conduire. Sur le site gouvernemental, on apprend plusieurs éléments de réponse quant à cette activité : les compétences, la rémunération et bien sûr les conditions pour exercer. Plutôt curieux de nature, nous avons exploré ces différents éléments. Peut-être que certains d’entre vous seront intéressés par devenir inspecteur et décider ou non de l’attribution d’un permis de conduire depuis le barème officiel.

Et non, être inspecteur du permis de conduire ne consiste pas à se faire promener en voiture et à cocher des cases. Le site du Ministère de l’Intérieur évoque le contrôle du « bon fonctionnement des auto-écoles » et des centres de stage de sensibilisation à la sécurité routière, les attributions de brevets d’attribution et de suppression du permis. D’ailleurs, tous les types de permis sont concernés, aussi bien les voitures que les poids-lourds et la moto. En exerçant en tant qu’inspecteur, vos tâches sont donc plutôt variées même si de base, vous vous concentrerez sur le permis B.

Dans la vraie vie, ce type de prank doit être rare. Vous serez surtout confrontés à des élèves stressés !

Un inspecteur du permis de conduire B peut espérer un salaire net de 1 500 € mensuel en début de carrière et jusqu’à 2 200 € net à la fin. Des augmentations sont possibles en fonction de l’ancienneté, apportant davantage de responsabilités.

Pour exercer, il suffit d’avoir 23 ans minimum au 1er janvier 2020, au minimum le baccalauréat ou un diplôme/titre niveau IV, posséder le permis B et être français ou ressortissant de l’Union européenne.

Les inscriptions sont déjà ouvertes depuis le 4 novembre et se déroulent en ligne. Des épreuves écrites auront d’admissibilité auront lieu le 4 février 2020. Les résultats seront dévoilés à partir du 4 avril 2020. Quant à l’oral, il aura lieu entre le 4 et 14 mai 2020. Les résultats finaux ne seront dévoilés qu’à partir du 26 mai 2020.

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer