ActualitéToyota

Toyota Yaris GR : pourquoi rester raisonnable ?

Quant on parle de Toyota, il est bien difficile d’esquiver la Prius. Pourtant, la marque nippone a un sacré palmarès à son actif en terme de voiture plaisir. La Supra de cinquième génération (oui, elle a une base de BMW Z4) a déjà marqué les esprits. Dans un registre plus accessible, voici la Yaris GR fraichement dévoilée. La marque japonaise a dépassé les limites du raisonnable et on aurait difficilement pu rêver mieux !

Une Yaris bodybuildée

La Toyota Yaris GR se base sur la quatrième génération de la citadine japonaise… Mais elle se distingue très nettement des versions classiques. Déjà, Toyota a choisi de développer une carrosserie trois portes spécifique à cette version. Elle arbore un kit carrosserie proéminent, des jantes de 18 pouces, un imposant extracteur d’air, deux grosses sorties d’échappement. Bref, le look se remarque assez fortement. On ressent bien la volonté du constructeur d’aller au bout de son idée et de faire plaisir à son public de fan. Mais n’oublions pas aussi que ce modèle permettra par la suite d’homologuer une future version WRC.

En 2018, Toyota avait présenté la GRMN, sur une base de l’actuelle Yaris (troisième génération). Celle-ci affichait alors 212 chevaux mais elle connut une carrière très éphémère puisque seulement 400 exemplaires ont vu le jour. La GR cru 2020 (pour Gazoo Racing) ne serait pas limitée… Tout en étant plus efficace encore… Ce qui en fera la citadine capable de la plus forte accélération ! Et ce n’est pas tout !

Un 3-cylindres gonflé à bloc

La Toyota Yaris GR accueille un moteur 3-culindres de 1.6 litre, avec turbo, qui remplace le précédent 1.8 litre compressé. Ce petit moteur parvient toutefois à afficher la bagatelle de 261 chevaux et 360 Nm de couple. Le moteur a d’ailleurs été reculé afin d’améliorer la répartition des masses. Fait intéressant : seule une boîte manuelle à 6 rapports est proposée. Une configuration à l’ancienne qui permet de gagner du poids. Avec 1 280 kg, la Yaris GR est capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes. La vitesse de pointe a été bridée à 230 km/h.

Pour maintenir le poids, Toyota et son département sportif Gazoo Racing ont du recourir à bon nombre d’astuces. Les ailes, le capot et le coffre sont en aluminium tandis que le toit est en plastique renforcé de fibre de carbone. Un pack Circuit optionnel est proposé, se caractérisant par la présence de deux différentiels Torsen (avant et arrière), des réglages spécifiques au niveau des suspensions, des pneus Michelin Pilot Sport 4S accueillant des jantes BBS de 18 pouces. Et le plus marrant : la Yaris GR mesure moins de 4 mètres de long. La palette de couleurs s’articule autour d’un blanc opaque, d’un blanc nacré, de rouge et de noir.

Transmission intégrale de série

La Toyota Yaris GR dispose de série de la transmission intégrale. Le système permet une répartition variable du couple entre l’avant et l’arrière. De base, il y a 60% sur l’avant et 40% sur l’arrière. En mode sport, la GR arbore un tempérament propulsion avec 30/70. Sur piste, la répartition est égale entre l’avant et l’arrière, aussi bien sur un circuit que sur la terre. Mais en cas de besoin, il est possible d’envoyer l’intégralité du couple à l’avant ou à l’arrière. Autant dire que la Yaris GR promet bien des sensations avec cette transmission GR-Four. Le tout est associé avec d’imposants freins à disque aux quatre roues (356 millimètres à l’avant) pincés par des étriers à 4 pistons (toujours à l’avant).

Le prix de la Toyota Yaris GR

Pour l’heure, les commandes sont ouvertes exclusivement au Japon. Mais rassurez-vous ! La Toyota Yaris GR sera bientôt disponible également en Europe. La « RZ First Edition » débutera aux environs des 33 000 € et jusqu’à 37 000 € pour la finition RZ High-Performance First Edition. Les émissions de CO2, qui aboutiront sur le montant du futur malus « écologique », n’ont pas été communiquées.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page