Pratique

Quels sont les moyens de financement possibles pour une voiture neuve ou d’occasion ?

Particulier ou pro, vous souhaitez acheter votre nouvelle voiture coup de cœur (ou pas) mais vous hésitez encore quant aux différents choix de financement ? C’est légitime et il est facile de se retrouver perdu, mais nous sommes là pour vous expliquer les différences entre ces différentes solutions.

Plusieurs moyens de financement sont proposés aux clients quand ils décident d’acheter un véhicule. L’achat comptant, le crédit (total ou partiel), la location (courte, moyenne, longue durée), ou la location avec option d’achat. Nous avons épluché dans les moindres détails ces différentes offres pour vous aider à mieux choisir.

L’achat comptant

Il s’agit du moyen de financement le plus simple, car il ne s’agit tout simplement pas d’un moyen de financement à proprement parler. Avec cette option, vous achetez le véhicule en cash, avec de l’argent que vous possédez déjà sur votre compte bancaire. Cela peut paraître désuet d’intégrer ce moyen de paiement dans la liste, mais au moins, si vous pouvez vous le permettre, vous n’avez pas de mensualité à régler à qui que ce soit.

Pour un achat sécurisé, le mieux est de se rendre directement dans votre banque afin de demander un chèque de banque. Ces chèques, facilement reconnaissables, prouvent au vendeur votre qualité de bon payeur, puisqu’il certifie également que vous possédez cet argent, ayant été préalablement vérifié par votre conseiller. Après les formalités réglées, le véhicule est à vous, sans sommation.
L’avantage est de pouvoir revendre votre véhicule par la suite sans devoir rembourser un crédit ou toute autre mensualité. A mon sens, éviter un crédit à la consommation est toujours une bonne solution si vous pouvez vous le permettre. Ce serait bête de se faire refuser un crédit immobilier pour un projet de vie pour une simple Clio bien optionnée, non ? 😏

Evidemment, un paiement au comptant compte aussi son lot de désavantages. Vous utiliserez vos économies et viderez potentiellement un compte qui aurait pu vous être utile pour d’autres projets. Constat bête mais… qui sent le vécu, vous ne trouvez pas ? Si la somme est conséquente, n’oubliez pas qu’il faudra ensuite pouvoir prouver que cet argent a été obtenu légalement et est aussi imposable. On vous voit venir bande de voyous !

Le crédit, classique ou partiel

BOUM ! Coup de cœur sur une voiture MAIS pas assez d’argent pour vous l’offrir. Je connais ce sentiment, ça m’arrive à peu près 365 fois dans l’année, si je me limite. Dans ce cas-là le crédit pourrait être une bonne alternative, si vous en avez les moyens. Avant de souscrire à un crédit, il sera nécessaire pour l’organisme de financement (indépendant, Macif.fr, etc) de vérifier votre solvabilité. En fonction de votre situation les intérêts, la somme et la durée de l’emprunt peut varier. Généralement, vous devrez alors fournir un certain nombre de justificatifs tels qu’un justificatif de domicile, d’identité et aussi de revenus. En outre, il ne faut pas non plus perdre de vue qu’en cas de rétractation ou de vice caché, un crédit vous engage. Vous devrez donc continuer à le rembourser même si vous devez vous séparer de la voiture pour X ou Y raison. Il existe encore une autre solution, ne comportant presque aucun risque, surtout si vous aimez changer régulièrement de voiture :

La location courte, moyenne ou longue durée

Monnaie courante dans le monde de l’automobile et qui se démocratise de plus en plus sur des produits plus « courants », le leasing est un moyen de financement très apprécié par les français. Comme énoncé dans le titre, le leasing se sépare en trois grandes catégories de durée :

La location courte durée, pour des besoins spécifiques ne dépassant pas un mois (déplacement, déménagement, etc). La location moyenne durée, pour un laps de temps de maximum deux ans, et enfin, la location longue durée pour des périodes allant de trois à cinq ans. C’est lors de la commande du véhicule neuf que vous établirez vous-même les termes du contrat. Vous pourrez choisir la durée, le kilométrage et les garanties de la location longue durée (LLD). Autre avantage, l’entretien est la plupart du temps pris en charge par l’organisme ! En revanche, le véhicule doit être rendu en temps et en heure et sans dépassement de kilométrage. Dans le cas contraire, chaque kilomètre supplémentaire vous sera facturé, généralement 0,15€/km, ce qui peut vraiment chiffrer. Il existe une dernière option encore afin de mensualiser vos dépenses sans pour autant contracter un crédit à proprement parler :

La location avec option d’achat (LOA)

Cette option est elle aussi très prisée par les acheteurs (ou loueurs dans ce cas précis). Le contrat est généralement d’une durée de deux à six ans maximum et les kilomètres sont définis par votre kilométrage annuel global. Mais attention, il faut bien garder en tête que vous n’êtes pas propriétaire de la voiture durant la location. Elle appartient jusqu’à la fin du contrat à l’organisme de financement, pas de modification, coûte que coûte ! Une LOA comporte trois avantages majeurs : la possibilité de pouvoir racheter le véhicule à la fin du contrat (en fonction de sa valeur résiduelle) pour continuer de rouler avec, la possibilité de rendre la voiture pour la remplacer par une autre et ainsi recommencer une autre location, ou encore la racheter pour la revendre, cette possibilité étant souvent la plus avantageuse au regard des prix pratiqués en occasion.

Tags
Publicité

Anthony Perrier

Mordu de voitures depuis ma plus tendre enfance, j'ai d'abord fondé mon propre blog avant de rejoindre celui-ci en 2016. Grâce à lui, j'ai pu prendre en main quelques unes de mes autos favorites, et grâce à vous, ce n'est pas prêt de s'arrêter. Adepte de la philosophie "light is right", je préfère une 205 Rallye à une Audi A8 Limousine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer