DécouvertesInsoliteRenault

Un Renault Avantime tuning assez déroutant

Le Renault Avantime est un véhicule atypique. Certainement l’un des seuls monospace trois-portes. Ôde au voyage, au confort, ce modèle conçu par Renault – imaginé par Matra – a été vendu à 8 557 exemplaires. C’est une voiture pensée de manière très intelligente, avec une ligne réussie et relativement unique. La double cinématique de porte permettait d’ouvrir ces ouvrants dans un espace restreint. L’intérieur est particulièrement lumineux, avec des associations de couleurs et de matériaux plutôt flatteuses à l’œil. Bref, il a tout pour séduire le Renault Avantime. La version que je vous présente ici dispose du V6 essence de 3.0 litres, délivrant 210 chevaux. Sauf que ce modèle a fait l’objet d’un tuning plutôt insolite !

Ce Renault Avantime de 2002 totalise 200 000 kilomètres au compteur et embarque donc l’onctueux V6 essence. Son propriétaire, qui en souhaite 12 500 € sur leboncoin, évoque la présence de toutes les options et d’un entretien scrupuleux, accompagné d’une facture de 3 350 € le mois dernier. Un prix plutôt élevé… D’autant plus qu’outre la présence de l’intégralité des options proposées, le propriétaire semble avoir dévalisé le rayon tuning de Norauto. À l’avant, on note des stickers WRC sur les côtés du pare-choc, des rajouts chromés au niveau des grilles, cinq double-sorties factives sur le capot qui pourraient laisser penser à un V10. On voit aussi un logo de couleur noir et des essuie-glaces chromés. Des modifications qui ne mettront pas tout le monde d’accord mais qui présentent l’avantage d’être réversible très facilement.

De côté, le propriétaire de ce Renault Avantime a appliqué des stickers donnant l’impression de chenilles. C’est plutôt original et bien appliqué, même si la découpe, au niveau de la découpe de portes, est hasardeuse. Ce même individu propose un jeu de chenilles en stickers annexe, pour 300 €, pouvant s’adapter aussi bien sur un Porsche Cayenne que sur une Smart, avec découpe ! Sur les ailes avant, un logo V12 biturbo prend place, tout comme une grille factice. Vin Diesel tient quant à lui le volant depuis la place arrière droite. Des stickers parent l’arrière tandis que les jantes sont habillés d’un fin liseré de couleur bleu. Un ensemble plutôt surprenant, qui s’inspire du spectre automobile dans son sens le plus large.

Quant à l’arrière, il accueille de nombreuses sorties d’échappement factices, des logos de divers horizons. On découvre également un logo « Hemi 5.7 litres » surmontant un logo TSI. Les feux sont recouverts d’un film semi-opaque dont quelques bulles ressortent. Enfin, même si le look de ce Renault Avantime laissera dubitatifs pas mal de personnes, l’ensemble reste totalement réversible. Le prix de vente, fixé à 12 500 €, nous paraît cependant excessif… L’intérieur a-t-il eu un traitement « Exclusiv » lui aussi ?

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer