LégislationPratique

Ai-je le droit de tracter une remorque avec ma voiture ?

Emmener des vieux meubles à la déchèterie, tracter une caravane pour partir en vacances, placer un porte-vélo : nombreuses sont les raisons qui peuvent vous pousser à vouloir installer un attelage sur votre voiture. Dans cet article, nous évoquerons les points importants à vérifier avant d’envisager l’achat d’une remorque ou bien d’une caravane. Cela bien des déconvenues… Car tout n’est pas possible !

La question du poids maximal autorisé

Toute remorque ne peut pas être attelée à n’importe quelle voiture… Si le permis de conduire B autorise la conduite de tout véhicule dans la limite de 3,5 tonnes, certains modèles ont des restrictions bien inférieures. La case F.1 de votre carte grise mentionne le poids maximal techniquement admissible à bord d’une voiture. Plus à droite, sur votre certificat d’immatriculation, vous verrez la case F.3 qui spécifie le poids total (voiture + remorque) admis. Il n’est donc pas possible – légalement – que l’ensemble excède cette masse.

Définir le type d’attelage

Il existe plusieurs types d’attelage, en fonction du type de remorque que vous comptez charger. Passons en revue les quatre grandes familles de dispositifs actuellement sur le marché. Vous pourrez les trouver assez facilement dans les centres auto mais aussi sur des sites tels que France Attelage.

  • L’attelage col de cygne démontable avec outil : c’est le type d’attelage le plus robuste, idéal pour tracter des charges lourdes. La base du dispositif reste apparente, la rotule peut être déboulonnée directement à l’aide d’un outil. Point positif : l’immense majorité des voitures sur le marché peuvent être équipées avec ce type d’attelage.
  • L’attelage col de cygne vertical démontable sans outil : ce système s’avère plus pratique puisque la boule d’attelage peut être retirée à la verticale. Le principal intérêt est que le dispositif est invisible une fois démontée car l’embase est située derrière le pare-choc. C’est donc une solution efficace et discrète.
  • L’attelage col de cygne horizontal démontable sans outil : ce dispositif est similaire de conception du précédent à la seule différence, comme son nom l’indique, que le démontage se réalise depuis l’âge horizontal. Néanmoins, la base reste davantage visible puisque le pare-choc ne permet pas de la masquer totalement. Inconvénient pour certains, avantages pour d’autres qui y voient un montage plus rapide de l’attelage.
  • L’attelage rétractable : De plus en plus de voiture de milieu et haut de gamme s’enrichissent d’un attelage rétractable. Celui-ci, comme son nom l’indique, peut se rétracter de manière automatique, depuis commande située dans l’habitacle ou bien depuis un bouton placé dans le coffre. C’est la solution la plus confortable au quotidien, bien qu’elle soit souvent facturée en option.

Quel faisceau choisir ?

Vous l’avez certainement déjà constaté, les remorques et caravanes disposent d’une plaque d’immatriculation. Celle-ci doit être éclairée la nuit. De même, on retrouve des feux à l’arrière de ces engins, qui indiquent le freinage, le recul, les clignotants ou l’allumage des phares aux automobilistes qui vous suivront, vous, votre voiture et votre remorque. Ainsi, il est nécessaire que le faisceau électrique de votre voiture soit relié à la remorque. Cela passe par l’utilisation d’un faisceau, à connecter à la remorque. Il existe des modèles à 7 et 13 broches. Pour une remorque de petite taille, on privilégiera le premier tandis que pour un modèle de plus de 750 kg et/ou une caravane, la seconde option est la meilleure.

L’adaptation à votre voiture

Le dernier grand point important, c’est votre voiture ! En effet, certaines voitures sont davantage prédisposées à recevoir un attelage plutôt que d’autres. Si je prends l’exemple de ma Fiat Panda 100HP, la conception du bouclier arrière m’empêcherait d’y apposer un attelage. C’est aussi le cas des voitures qui disposent d’une sortie d’échappement centrale, comme les Renault Megane 3 ou 4 RS. Il est donc important de se renseigner avant tout sur ce point. Généralement, les manuels d’entretien et d’utilisation abordent la question de l’attelage. Si vous avez égaré ce document, votre concessionnaire sera en mesure de vous aiguiller.

La Renault Twingo 3 est un exemple atypique. Étant une propulsion à moteur arrière, sa conception ne permet pas l’installation d’un attelage traditionnel. Le constructeur au losange a développé un système ingénieux mais pas très esthétique qui se base sur deux points d’appuis situés sur les côté du pare-choc. Certaines voitures, comme une partie des hybrides et des électriques, ne sont tout simplement pas homologuées pour tracter une remorque ou une caravane. Avant d’envisager l’achat d’un de ces engins, il faut donc s’assurer que votre voiture soit en mesure d’accepter une caravane !

Par rapport à votre voiture, une autre question se pose, celle de la puissance et surtout du couple du moteur. Une remorque ou une caravane lourde aura une incidence directe sur la capacité de tractage, surtout à la montagne. Oubliez la rumeur que les voitures diesel sont préférables aux essences pour tracter. L’immense majorité des voitures en circulation dispose de moteurs turbo, dotés d’une bonne réserve de couple. En revanche, une voiture compacte dotée d’un moteur atmosphérique de 80 chevaux pourrait être à la peine en montagne, avec une caravane, puisque la pression atmosphérique essoufflera plus rapidement encore le moteur !

Sachez que votre permis de conduire peut également contenir des restrictions pouvant interdire l’utilisation d’une remorque. Je vous invite à poursuivre la lecture par cet article sur la fameuse ligne 12 du permis !

Combien coûte un attelage ?

Vous l’aurez compris, il n’existe pas un type d’attelage, mais plusieurs. En fonction de vos contraintes, de votre véhicule, de votre remorque ou caravane, il faudra privilégier un système plutôt qu’un autre. Vous remarquerez que nous n’avons pas abordé l’aspect financier, qui est pourtant essentiel. La raison, c’est que les prix varient assez fortement en fonction des attentes de chacun. Néanmoins, pour vous donner un ordre d’idée, il faut savoir que l’équipement et la main d’œuvre vous coûteront rarement moins de 250 €. La somme peut bien entendue être doublée dans certains cas. Avant toute chose, nous vous conseillons d’étudier vos besoins et de reprendre les points principaux de cet article.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page