ActualitéAlpina

Alpina XB7 : a-t-il vraiment un intérêt particulier ?

C’est un fait, la demande de SUV est en pleine croissance. Et ce, dans tous les domaines. À tel point que la catégorie des routières perd régulièrement des parts de marché au profit de SUV massifs et haut de gamme. Alors forcément, qui dit demande, dit offre. Voici donc le plus gros SUV Alpina jamais produit : le XB7. Celui-ci repose sur une base de BMW X7. Plus haut de gamme, revu aussi bien à l’intérieur à l’extérieur : ce SUV premium a-t-il vraiment un intérêt ? D’ailleurs, il convient de préciser que Alpina n’est pas un préparateur : c’est un constructeur à part entière.

Le BMW X7, en mieux

Quand on regarde l’Alpina XB7, il est impossible de ne pas y voir un BMW X7. Et c’est normal puisque c’est depuis cette base que Alpina a réalisé son nouveau modèle. D’ailleurs, on retrouve les logos de la marque bavaroise aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Là s’arrête les comparaisons. L’Alpina XB7 joue la carte de l’élégance et du raffinement. On trouve par ailleurs de nouveaux boucliers avant et arrière, un diffuseur redessiné, des jantes Alpina Classic de 23 pouces (21 de série) et cette belle couleur de présentation. Le style se veut chic et finalement, l’immense groin calandre passe assez bien, Alpina ayant réussi à faire des rappels de chrome bien dosés… Le style est étonnamment moins lourd que celui du BMW X7. Il n’empêche que nous sommes bien loin de ce qui fait le charme d’une Alpina : une élégante discrétion.

Une partie mécanique améliorée

Alpina XB7 avant

L’Alpina XB7 reprend le V8 biturbo du BMW X7 de 4,4 litres mais bénéficie d’un gain de puissance permettant d’atteindre 621 chevaux et 800 Nm de couple entre 2 000 et 5 000 tr/m. Le 0 à 100 km/h est réalisable en seulement 3,2 secondes. Diverses améliorations ont été apportées, notamment sur le refroidissement, l’étagement de la boîte automatique ZF à 8 rapports et le châssis. On note par ailleurs l’apparition d’une direction entièrement recalibrée, de plus gros disques de frein et même un différentiel arrière à glissement limité. L’échappement a aussi été retravaillé spécifiquement pour le XB7 dans le but d’aboutir à une sonorité plus rauque. Pour plus de dynamisme, il est possible d’abaisser le centre de gravité de 40 millimètres. La consommation en cycle mixte est annoncée à 12 litres aux 100 kilomètres. Pas mal pour un engin de 2,7 tonnes !

À bord, des évolutions subtiles

Si le travail effectué sur l’intérieur est souvent la partie la plus incroyable chez Alpina, le XB7 ne déroge pas à la règle. Déjà, on note la sellerie Lavilina en cuir crème, divers détails Alpina et même le contrôleur iDrive dont la verre de cristal a été gravé au laser. Le ciel de toit passe en alcantara tandis que l’acheteur peut choisir entre des garnitures en bois ou piano black. Nous avons déjà vu des modifications plus conséquentes mais il ne faut pas oublier que le BMW X7 « de base » joue déjà dans la catégorie du haut de gamme. Enfin, l’Alpina XB7 sera prochainement vendu en Europe pour un prix que l’on estime à 140 000 €. À titre d’information, un BMW X7 M50i s’affiche à partir de 121 550 €.

Alpina XB7 : pour quoi faire ?

Alpina XB7 vue arrière

Si de plus en plus de constructeurs premium se lancent dans la fabrication de gros SUV premium, c’est parce qu’il y a de la demande. L’Alpina XB7 n’est pas vraiment rationnel et nous n’avons aucun doute que la plupart d’entre nous privilégierait l’Alpina D7, basée sur la BMW Série 7, vendue sensiblement au même prix que ce SUV. Forcément, on peut être assez triste de voir débarquer un véhicule aussi massif et superficiel dans la gamme… Mais la demande est là et Alpina aurait tort de ne pas en profiter. D’ailleurs, ce constructeur propose aussi le XD3 (base X3) et XD4 (base X4) dans sa gamme actuelle.

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer