Guide d'achatPratique

Est-ce une bonne idée d’acheter une voiture tuning ?

Lorsque l’on cherche une voiture d’occasion à petit prix, on est parfois surpris de découvrir autant de voiture tuning sur le marché. Si vous cherchez une Opel Calibra, vous verrez que bon nombre d’entre elles ont succombé aux kits larges, aileron et autres best-sellers de centres auto. Dans les faits, plusieurs raisons expliquent la très forte dépréciation des voitures tuning. Notons cependant que ce court article traite principalement du tuning « lourd », c’est-à-dire avec des modifications conséquentes et parfois irréversibles. Le terme de « jacky tuning« , assez péjoratif, est souvent utilisé pour qualifier les résultats les plus discutables. Peut-on acheter sereinement un véhicule de ce type ?

Pourquoi les voitures tuning sont si peu chères ?

Plusieurs raisons expliquent la très forte décote des voitures tuning. Le premier, c’est que la personnalisation est totalement subjective et engendre une revente très difficile. Contrairement aux idées reçues, le tuning (ou « bolidage » pour reprendre le terme officiel, n’apporte aucune plus-value… Bien au contraire. L’image du tuning a grandement évolué ces dernières années et les moqueries n’ont jamais été autant présentes. D’ailleurs, plusieurs clubs tuning ont dénoncé avec plus ou moins de succès l’image de « beaufs ». L’offre étant plus grande que la demande, c’est ce qui explique le grand nombre de voitures tuning sur le marché de l’occasion. Le tuning est-il devenu ringard ? Pas vraiment, il a toujours ses adeptes mais la sobriété a pris l’ascendant sur le kit large, les feux Lexus et les jantes chromées.

Mais ce n’est pas tout. Le contrôle technique est plus sévère qu’il ne l’a jamais été. Toute modification importante qui porte atteinte aux caractéristiques d’une voiture est sujette à contre-visite. Dès lors, une voiture tuning peut ne plus être autorisée à circuler en France, ce qui est assez embarrassant pour un véhicule. Certains ont trouvé la parade en choisissant la vente en pièces détachées, qui permet souvent de tirer de plus grands bénéfices qu’une vente traditionnelle. Le tuning n’est pas mort, les modifications lourdes existent toujours, bien qu’elles soient plus confidentielles et que les rassemblements avec concours de décibels ont quasiment tous disparu.

Sont-elles entretenues correctement ?

Les passionnés de tuning ont investi beaucoup de temps et d’argent, ils sont donc très méticuleux envers leurs montures. Ce sont donc généralement des voitures choyées et entretenues rigoureusement. Seulement, une rapide analyse du marché de l’occasion permet de dégager quelques tendances qui ternissent l’image de la voiture tuning. Il n’est par exemple pas rare que la carte grise ne soit pas à jour. De même, l’entretien mécanique est parfois négligé au profit de modifications purement esthétiques. Enfin, les préparations les plus audacieuses, qui nécessitent un lourd travail sur la carrosserie peuvent vieillir assez mal. Parfois des craquelures apparaissent dans les kits, avec des fissures, et la peinture qui part… Cela varie fortement en fonction du carrossier et de la qualité des pièces.

Les préparations propres dans l’ensemble sont plus susceptibles de se vendre rapidement…

Il est cependant facile de généraliser mais partons d’un constat simple : seriez-vous prêt à faire d’importantes dépenses dans une voiture dont la seule valeur fut sentimentale ? Sur le marché de l’occasion, il n’est pas rare que les voitures restent plusieurs mois, parfois même plusieurs années en petites annonces. Lorsqu’elles sont purement invendables, certaines sont abandonnées, d’autres mises en casse. Une triste fin. Cela explique aussi pourquoi les prix sont autant cassés.

Voiture tuning : un mauvais achat ?

Si vous avez un budget très restreint ou tout simplement l’envie d’une voiture tuning, il est légitime de se poser la question. Avant d’acheter un véhicule, je vous conseille de veiller à certains points, afin que votre voiture tuning d’occasion ne devienne pas un cauchemar. Restreignez vos recherches envers les véhicules ayant la carte grise à jour et un contrôle technique valide et de moins de six mois. Ce sont deux impératifs qui vous permettront de rouler en toute légalité.

Ensuite, vous devrez veiller à limiter les risques. Pour faire des économies, certains bricoleurs négligent des aspects, consciemment ou non, c’est le cas des pièces tranchantes (normalement signalées au contrôle technique), des modifications du système électrique avec parfois la désactivation des air-bags ou de la sono qui peut « niquer la batterie » très vite. Les modifications esthétiques sont purement subjectives, il vous appartient de déterminer ce qui est à votre goût ou non. Cependant, nous vous déconseillons fortement d’acheter une voiture dont les ailes avant ont été moulées au pare-choc. Cela paraît stupide puisqu’un petit choc engendre de gros dégât mais pourtant, cette pratique existe encore.

Objectivement, certaines voitures tuning ne sont pas des mauvaises affaires, bien loin de là !

À vous de jouer !

De plus, bon nombre de voitures tuning sont de vraies bonnes affaires, entretenues et respectées… Les vendeurs sont souvent dépités de devoir autant casser les prix… Cela a l’avantage de vous permettre plus facilement d’acheter une voiture fortement modifiée. En revanche, envisagez très tôt la question de la revente. En raison du durcissement régulier du contrôle technique, il vous sera peut-être impossible de vous en séparer d’ici quelques années. À modèle égal, une voiture tuning est fréquemment 20 à 40% moins cher que son homologue non modifiée.

Pour finir, et même si c’est triste, préparez-vous à récolter des critiques. Le tuning ayant mauvaise presse, vous aurez certainement des remarques désobligeantes. À vous de les ignorer et de ne pas perdre votre temps à vous justifier constamment. Un stationnement en garage ou box reste largement préférable sous peine d’attirer l’attention et des personnes pas toujours très bienveillantes. Il vous faudra certainement beaucoup de patience jusqu’à trouver une voiture saine, modifiée selon vos goûts et en règles administrativement.

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer