ActualitéPorsche

Porsche 911 Turbo : elle est de retour… et affiche 580 chevaux !

Il y a maintenant 45 ans, la Porsche 911 Turbo faisait son apparition. C’est donc en 1975 que la seconde génération de 911, la Série-G, s’enrichit d’une version suralimenté par un gros turbo. La sportive allemande devenait alors une somptueuse brute. Pas de turbo à géométrie variable, le turbo avait un fonctionnement binaire, ce qui imposait une conduite musclée et tellement savoureuse. 45 ans plus tard, la 911 Turbo est de retour, sur l’actuelle 911 type 992. Largement plus vivable et docile, elle mise désormais beaucoup sur la performance et affiche 320 chevaux de plus que son aïeule !

Le meilleur compromis ?

La gamme Porsche est relativement dense et la huitième génération semble suivre cette ligne directrice. La 911 Turbo a toujours été une savante alchimie entre les performances, les sensations et l’élégance. Cette recette continue d’exister de nos jours. Cela passe avant tout par le style. Sans trop de surprise, la 911 Turbo reprend les attributs stylistiques de la Porsche 911 Turbo S dévoilée il y a quelques mois. La huitième génération de 911 se reconnaît avant tout à ses fins feux reliés par un bandeau lumineux. Si le profil conserve son allure intemporelle, l’avant est remanié. On retrouve une découpe de capot anguleuse qui rappelle celle des premières générations. Un clin d’œil réussi !

On retrouve les boucliers propres aux versions Turbo, un aileron, des entrées d’air sur les ailes arrière, des jantes de 20 (avant) et 21 pouces (arrière) spécifiques et bien sûr, le monogramme Turbo à l’arrière. Une panoplie efficace. Hiérarchie oblige, la 911 Turbo se différencie de la Turbo S par une puissance moindre. Elle perd aussi ses disques de frein carbone céramique de série, qui sont désormais en option. Quant aux étriers de frein, ils sont de couleur rouge.

2020 Porsche 911 (992) Turbo

Un châssis toujours aux petits oignons

La Porsche 911 Turbo retrouve la transmission intégrale, la boîte à double embrayage PDK à 8 rapports et s’enrichit du PASM (suspension active) contre un surcoût de 1 500 €. La direction a été rigidifiée tandis que l’arrière s’élargit avec des ailes plus galbées. En option, il est possible d’opter pour un pack Sport (avec allègement ou non), le châssis sport et l’échappement sport qui offre une sonorité plus rauque, encore plus envoûtante. De série, la dotation est dans la bonne moyenne avec les phares à LED de série, l’écran central du PCM de 10,9 pouces, les sièges confort avec 14 positions réglables électriquement, le sélecteur de mode, le volant sport GT avec ses palettes au volant ou encore le système audio Bose. Là encore, les options sont très nombreuses et peuvent alourdir fortement la note finale.

Quant au moteur, il s’agit du Flat-6 biturbo de 3.8 litres développant 580 chevaux. Cela représente un gain de 40 chevaux par rapport à la précédente 911 Turbo et un déficit de 70 par rapport à la Turbo S. Dans les faits, il s’agit de la même voiture… Quant aux performances, elles sont tout aussi remarquables avec le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes. Le couple culmine quant à lui à 750 Nm. Autant dire que les accélérations sont bluffantes… Un overboost est même intégré, bien que le gain temporaire ne soit pas mesuré. La vitesse de pointe a été estimée à 320 km/h par Porsche.

2020 Porsche 911 (992) Turbo

À qui s’adresse la Porsche 911 Turbo ?

La gamme Porsche étant relativement complexe, il convient de la décortiquer. Les modèles 911 Carrera sont à l’origine les modèles atmosphérique d’entrée de gamme, qui peuvent être des propulsions (Carrera, Carrera S) ou avec la transmission intégrale (Carrera 4, Carrera 4S). Les modèles Turbo vont plus loin en terme d’efficacité en offrant un gain de puissance considérable.

De série, on trouve donc la transmission intégrale et la boîte automatique. À cela s’ajoutent la possibilité d’accueillir quatre personnes même si les sièges arrière sont à réserver à des enfants. Les modèles GT2 et GT3 vont encore plus loin en visant l’efficacité pure, avec une cure d’allègement et moins de confort. La 911 Turbo, c’est donc le modèle polyvalent, pour ceux qui veulent l’agrément et le confort d’un modèle Carrera et l’efficacité d’une version GT3.

2020 Porsche 911 (992) Turbo

Combien ça coûte ?

Il serait assez facile de percevoir la nouvelle 911 Turbo comme une Turbo S au rabais. Le prix de vente débute à 188 135 € pour le coupé et 201 815 € pour le cabriolet, soit 33 000 € de moins que la plus puissante des 911 ! Parmi les options intéressantes, il y a le toit en carbone allégée, qui allège la voiture de quelques euros et votre compte en banque de 3 588 €. Vous pouvez opter pour le Pack SportDesign à 5 724 €, le PASM (Porsche Active Suspension Management) à 1 500 € ou encore le PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control Sport) à 3 240 €. Une dotation correcte donc qu’il convient d’enrichir par un passage du côté des options pour profiter pleinement de l’emblématique Porsche 911 Turbo. Le configurateur Porsche a été mis à jour !

Source
Porsche
Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer