ActualitéMercedes

Le Mercedes Classe T a-t-il vraiment un intérêt ?

Rentrer dans une concession Mercedes, c’est un peu comme aller chez Noz. On y trouve de tout. Il y a bien sûr des choses intéressantes mais aussi beaucoup d’éléments qui laissent dubitatifs. Chez Mercedes, l’inutilité a déjà pris plusieurs noms. Il y a d’abord eu le Classe X, un pick-up issu de l’alliance Renault-Nissan, la première Classe A et son design d’aspirateur ou encore le Classe R, qui semble être le fruit d’une beuverie étalée sur un week-end. Bref, chez Mercedes, tout n’est pas toujours rose. Et le remplacement d’un modèle peu porteur est toujours intéressant à analyser. Aujourd’hui, on va parler du futur Mercedes Classe T. Attention les yeux, ça ne rigole pas.

Faire oublier le Citan

Dans l’imaginaire collectif, Mercedes entretient une image classe, élégante, raffinée. On imagine une longue berline, copieusement motorisée et généreusement équipée. Désormais, on trouve des logos Mercedes un peu sur tous les types de modèle. D’ailleurs, il y a bien longtemps que la gamme évolue à deux niveaux, avec d’un côté les modèles « populaires » et de l’autre des modèles plus élitistes. Pour les modèles « populaires », il y a quelques temps que la marque a relâché les efforts côté motorisations afin de privilégier la rentabilité. L’échange de bons procédés avec Renault, notamment, a atteint beaucoup d’égos même si objectivement, le moteur 1.5 dCi de la marque au losange est réputé pour sa fiabilité. Il permet aussi au constructeur allemand de se concentrer sur les plus gros moteurs.

Le Mercedes Classe T est le futur ludospace de la marque à l’étoile. Celui-ci sera décliné aussi en version utilitaire (qui gardera le nom Citan). L’objectif, c’est de remplacer le Citan. Rappelez-vous. Le Citan n’était rien d’autre qu’un Renault Kangoo dont l’avant et l’arrière avaient été redessinés. Il en découle des lignes lourdes et peu harmonieuses mais qui prennent du sens lorsque l’on sait que la branche utilitaire de Mercedes est très porteuse. Pour les familles, ça permet aussi d’avoir un « Kangoo de riche » et « rouler en Mercedes ». Dans le fond, c’est exactement la même voiture qu’un Renault Kangoo, également produite à Maubeuge, dans le Nord.

L’actuel Mercedes Citan, en version familiale et utilitaire.

L’intérieur du Citan avait été revu mais la qualité n’en est pas meilleure pour autant. Les plastiques sont durs, le dessin intérieur est insipide et il n’y a bien que le volant pour rappeler que nous sommes à bord d’un modèle Mercedes. Pour renforcer le côté dynamique, les suspensions ont été raffermis sur le Citan. Et là, on se demande bien l’intérêt. Sans surprise, le Citan a été un bide commercial. En 2016, seulement 34 exemplaires ont été commercialisés durant le premier semestre.

Mercedes Classe T : à quoi s’attendre ?

Généralement, quand quelque chose ne fonctionne pas, il est logique de repenser le concept ou d’abandonner le projet. À la vue des dernières informations dont nous disposons, la marque à l’étoile va reconduire son concept avec le Mercedes Classe T. Il s’agira de nouveau d’un Renault Kangoo revu, avec des logos Mercedes. Avec la possibilité de définir l’identité simplement en modifiant les boucliers avant et arrière, le Classe T va-t-il encore foncer dans le mur ? Tout le laisse à penser. Il faut dire que l’alliance avec le groupe Renault-Nissan-Mitsubishi a ses avantages et ses inconvénients. Dans le cas de ce ludospace, les économies sont énormes et face aux volumes de vente, il aurait été incohérent de développer un ludospace de A à Z.

La base du nouveau Renault Kangoo, pas encore dévoilée, utilise une nouvelle version de la plateforme CMF qui permettra d’utiliser un moteur électrique. Des rumeurs évoquent une capacité de batterie de 70 kWh qui permettrait 400 kilomètres d’autonomie et une puissance maximale de 160 chevaux. Le nom de Mercedes EQT a été déposé. Mais des versions thermiques arriveront aussi.

Un intérêt (très) limité ?

En automobile, il y a beaucoup de codes et d’effets de mode. Les tendances générales, les automobilistes les suivent souvent sans se poser la moindre question. Mise en place d’un bonus écologique ? Tout le monde achète du diesel. On dit que le diesel pollue ? Tout le monde vend son diesel. On dit que le SUV est tendance ? Tout le monde achète des SUV. Et aujourd’hui, le ludospace a une image assez ringarde. C’est la voiture de votre tante Isabelle qui alterne ses trajets entre Leclerc et le magasin de scrapbooking. C’est aussi la voiture de tonton Michel qui part à la chasse en faisant un détour au PMU. Bref, le ludospace ne fait plus rêver. Et je ne pense pas que les logos Mercedes auront une réelle incidence. Les gens veulent du SUV puisque c’est actuellement une catégorie vectrice et porteuse. La version utilitaire du Classe T, renommée Citan, aura certainement plus de succès puisque les flottes et les professionnels pourront y voir un intérêt.

Le Mercedes Classe T, quant à lui, devra dé-ringardiser le ludospace. Cela se passera avant par le département marketing qui devra développer une communication ingénieuse pour (re)créer des besoins. Les portes coulissantes peuvent aller en ce sens, tout comme l’espace de chargement. Il y a aussi de fortes chances que le Classe T soit le véhicule le moins cher de la marque. Mais est-ce vraiment un argument quand on veut un véhicule premium ? D’ailleurs, un Renault Kangoo avec une veste Jules devient-il premium pour autant ? Il faudra patienter jusqu’en 2022 pour découvrir les nouveaux Citan et Classe T. On a hâte.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page