CitroënDiversEt pourquoi pasPhotomontages

Et pourquoi pas… Une Citroën C4 Racing ?

Le mois dernier, nous découvrions la nouvelle génération de Citroën C4. Les réactions étaient d’ailleurs plutôt mitigées et on est venus à se demander si ce n’était pas un pur modèle marketing. Aujourd’hui, pour ce nouveau numéro de Et pourquoi pas ?, je vous propose de découvrir à quoi pourrait ressembler une version sportive de cette fameuse Citroën C4. Outre quatre photomontages, je vous proposerais aussi quelques informations techniques potentielles. Bien sûr, il s’agit d’un article purement hypothétique et non d’un modèle officiel. D’ailleurs, la marque aux chevrons n’a pas évoqué l’apparition d’une version sportive de sa compacte.

Du muscle, mais pas trop

L’automobile a bien changé ses dernières années. En découvrant la nouvelle Citroën C4, beaucoup ont craint l’apparition dans la gamme d’un nouveau SUV. Pourtant, ce modèle phare demeure une compacte, bien qu’elle intègre quelques codes propres aux SUV. Là n’est pas le sujet. Je vous invite à découvrir nos montages de cette Citroën C4 Racing. On commence bien sûr par l’avant.

Citroën C4 Racing avant

De prime abord, on note tout de suite que le look est largement plus sportive que la version d’origine. Pourtant, les modifications sont bien plus minimes que ce que l’on pourrait penser. Nous sommes en 2020, les constructeurs croulent sous les dépenses afin de limiter les polluants tout en développant à foison des modèles hybrides et électriques. Si une version sportive de la Citroën C4 (je l’ai appelée Racing) venait à voir le jour, il ne serait pas question de donner carte blanche aux designers mais plutôt de chercher à rationaliser les coûts. Ainsi, on découvre le même bouclier avant, avec des canules de couleur orange. une couleur que l’on retrouve également sur les étriers de frein. Un petit « R » s’installe dans la calandre. Cette fameuse calandre arbore une grille en nid d’abeille et une partie du bouclier est en noir, ce qui renforce le look agressif tout en limitant les modifications.

Une Citroën C4 Racing posée au sol

En reprenant les codes du SUV, la Citroën C4 en a repris la garde au sol élevée. En rabaissant assez généreusement la compacte, le rendu est tout autre. Les extensions d’ailes accentuent le look sportif tout en limitant, là encore, les dépenses en recherche et développement. Le toit passe en noir, les vitres sont sur-teintées. Largement utilisés, ces artifices suffisent pour dynamiser une ligne.

Citroën C4 Racing profil

On note aussi que les montants de porte arborent un adhésif carbone. Là encore, c’est un dispositif à la mode pour renforcer le côté sportif. Pour la carrosserie, j’ai opté pour un bleu métallisé assez flashy, qui contraste bien avec les éléments de couleur orange. Sur le bas des portes avant, un discret logo Racing vient souligner le style. Point marquant, les jantes passent sur un plus gros diamètre, peut-être du 19 pouces, ce qui assoit davantage la caisse. Le choix des jantes noires contribue à affirmer davantage le style sportif, au contraire du chrome qui renvoie une image plus luxueuse. À l’arrière, pas d’aileron. Celui de base est suffisant tandis que le bouclier arrière conserve lui aussi sa forme, à l’exception d’une double sortie d’échappement.

Avec quel moteur ?

Au sein du groupe PSA, le choix de moteur est assez généreux. La nouvelle Citroën C4 est développée aussi bien en version thermique, avec des moteurs essence et diesel allant de 100 à 155 chevaux ainsi qu’en électrique (e-C4) avec une puissance de 136 chevaux. Rien de très sportif ni attrayant pour un usage plus dynamique donc.

Citroën C4 Racing arrière

On pourrait donc s’attendre à la greffe du moteur hybride rechargeable de 300 chevaux déjà monté au sein des Peugeot 3008 et DS 7 Crossback. Cette puissance d’un bon niveau, permettrait d’éviter le malus écologique et peut-être même d’obtenir un bonus… À cela s’ajouterait la possibilité de rouler en mode tout électrique, ce qui améliorerait la polyvalence. Bien sûr, on pourrait aussi imaginer un moteur V6 biturbo… Mais il faut être réaliste et tenir compte du contexte. Qui achèterait une Citroën C4 Racing si elle avait en plus un malus de 20 000 € ? Ce serait un projet mort-né…

Ce projet verra-t-il le jour ?

Aurez-vous la chance de croiser une Citroën C4 Racing bientôt sur la route ? La réponse semble malheureusement négative. Le groupe PSA a trois marques à gérer et chacune répond à des besoins très particuliers. La branche DS vise le luxe tandis que Peugeot prône le dynamisme. À l’inverse, Citroën a un côté plus ludique, qui séduit autant les jeunes que les personnes âgées pour l’aspect confort. Ce n’est donc pas vraiment le public visé par une hypothétique Citroën C4 sportive.

Citroën C4 Racing intérieur

Même si un tel modèle aurait du potentiel et ajouterait de l’originalité au sein du parc automobile français, je ne suis pas certain que cette approche soit celle du département marketing. Malgré tout, je la trouve assez désirable cette Citroën C4 dopée aux hormones et j’ai pris pas mal de plaisir à réaliser ces photomontages. Qu’en avez-vous pensé ? Auriez-vous été client d’un tel modèle ? J’attends vos retours en commentaires.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page