ActualitéDacia

Dacia Sandero 3 : ne parlez plus de low cost…

Dacia vient de présenter les premiers visuels finaux des nouvelles Dacia Logan et Sandero, ainsi que la version Stepway. Si ces modèles ne font pas particulièrement rêver, ils méritent que l’on s’intéresse à eux, pour plusieurs raisons. Déjà, parce que les Dacia sont des voitures très populaires et qu’elles ont débuté leur carrière en tant que véhicules low cost. Cette image de voiture accessible s’estompe peu à peu au profit d’une montée en gamme. Et si la nouvelle Dacia Sandero faisait de la concurrence à la Clio ? On passe toutes les informations en revue même s’il faudra patienter jusqu’au 29 septembre pour la fiche technique et les premiers clichés (officiels) de l’intérieur.

Exit le style gros jouet mal dessiné

La première génération de Dacia Sandero, sortie en 2008, reposait sur une base déjà archaïque, avec un niveau de sécurité moyen. Elle compensait par un prix de vente accessible, qui constituait le principal argument marketing de la firme franco-roumaine. Quant au style, il était résolument low cost. Lignes impersonnelles, rétroviseurs sans bases qui semblent avoir poussé comme des champignons, arrière insipide… Malgré cela, le succès a été au rendez-vous. La seconde génération de Sandero, apparue en 2012, affiche une ligne plus moderne qui gomme l’esprit « conception pas chère ». Malgré cela, la plateforme demeure la même. Tenue de route discutable, prise de roulis… Bref, c’est pas la joie à conduire une Dacia Sandero…

La troisième génération de la Dacia Sandero affiche un style tout nouveau. L’objectif de la marque, c’est clairement de faire oublier l’image low cost de Dacia. Cela se ressent au niveau du style puisque la compacte s’autorise même quelques coquetteries. La signature lumineuse est l’élément le plus perceptible, tout comme la calandre bien dessinée, le pare-choc au style plus dynamique. Bref, la Dacia Sandero renaît et cela fait plaisir à voir.

Une identité qui évolue ?

C’est comme si la Sandero était enfin dans son époque. Les codes stylistiques qu’elle arbore sont modernes. Le style est plutôt passe-partout. On note que la version Stepway de la Sandero sera reconduite. Pour rappel, cette version affiche un look SUV mais elle demeure une traction et engendre une légère surconsommation. Les Sandero et Logan affichent un design assez similaires. Pour autant, les similitudes avec la Renault Clio V sont perceptibles. Elles s’expliquent par le fait que la base (CMF-B) est similaire. Le travail effectué par les designers fait que la la Sandero paraît moins haute. Le pare-brise plus incliné influe certainement sur ce ressenti.

Dacia sera-t-elle pour Renault ce que Citroën est par rapport à Peugeot ? Peut-être. Toujours est-il que cette nouvelle Dacia Sandero pourrait rentrer en concurrence directe avec la Clio, dont elle reprendra la plateforme et les motorisations. Mais pour éviter la concurrence interne, la Sandero sera allégée des motorisations les plus généreuses. Ainsi, les moteurs essence développeront une puissance de 75 ou 100 chevaux tandis que le diesel de 85 chevaux sera l’unique proposition pour les gros rouleurs. Le GPL sera aussi reconduit. Une version hybride, semblable à la Clio E-Tech sera de la partie mais là encore, elle perdra la récupération d’énergie au freinage et peut-être quelques chevaux…

Combien coûtera cette nouvelle Dacia Sandero ?

Selon certaines rumeurs, on assisterait à une légère montée des prix, ce qui donnerait un prix de départ aux alentours des 9 000 € quand il faut compter 14 100 € pour la Clio. Forcément, il y aura donc des compromis sur certains aspects pour maintenir les coûts. Déjà, l’intérieur progressera en qualité perçue avec notamment un grand écran tactile à la verticale qui semble repris de la Clio. Il y a fort à parier que pour le prix d’appel, la dotation sera assez pingre. Mais c’est assez logique finalement. C’est aussi un bon moyen d’encourager les acheteurs à s’orienter vers les finitions supérieures… Et ça marche !

Le 29 septembre 2020, Dacia fournira toutes les informations à propos de son futur best-seller. La commercialisation n’aura lieu à partir de décembre 2020 au plus tôt. Nous n’avons aucun doute quant au succès de ce modèle qui continue de grandir et de s’adapter à la demande. Elle rentre dans le rang, cette Dacia Sandero. Maintenant, reste à voir la gamme et les finitions…

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page