DécouvertesPorsche

Inventaire des codes modèles de chez Porsche

Chez Porsche, chaque modèle dispose d’un propre code interne. Celui-ci peut désigner aussi un modèle qu’une version. Alors forcément, il est facile de s’y perdre d’autant plus qu’il convient de dissocier le nom commercial du code qui lui est affecté. Afin d’y voir plus clair, je vous ai regroupé au sein d’un tableau les codes les plus répandus pour désigner les modèles Porsche. Cette liste est amenée à évoluer puisque chaque nouvelle voiture engendre l’affectation d’un nouveau code. Et contrairement à ce que la logique voudrait, cet ordre numéraire n’est pas celui de la chronologie ! Par exemple, la Porsche 911 type 991 a été produite après la 911 type 997 !

Récapitulatif des codes internes de chez Porsche

CodeDésignationAnnées
64Concept-car de voiture de course développé en partenariat avec Volkswagen1938
114Prototype de compétition à moteur V101938
356Désigne l’ancêtre de la 911, utilisant des pièces communes avec la Volkswagen Coccinelle1949 à 1964
550Désigne une barquette sportive entrée dans la postérité suite au décès de James Dean à son volant1954 à 1956
695Nom de code du prototype Porsche 7541959
718Barquette produite à la fin des années ’50, désigne aussi les actuelles Boxster et Caymandepuis 1957
754Prototype de Porsche 911 avec arrière modifié, exemplaire unique1959
787Monoplace destinée à courir en championnat du monde de Formule 11961 à 1962
804Monoplace ayant permis à Porsche de remporter son unique victoire en Formule 11962
901Désigne la première génération de Porsche 911, aussi nommée « Classic »1963 à 1973
902Nom de code de la Porsche 912, à moteur 4-cylindres et carrosserie de 9111967 à 1969
904Correspond à une sportive nommée officiellement Carrera GTS. Ligne très aérodynamique pour l’époque1964 à 1965
905Qualifie les Porsche 911 de première génération dotées de la boîte semi automatique Sportomatic1964 à 1973
906Modèle de course à moteur 6-cylindres, de nombreuses fois vainqueur partout dans le monde1966 à 1968
907Modèle de course décliné en version courte ou longue, à moteur 6-cylindres1967 à 1968
908Modèle de course à moteur 8-cylindres, non victorieux aux 24 Heures du Mans (malgré des podiums)1968 à 1971
909Barquette de course produite à deux exemplaires seulement1968 à 1969
910Modèle de course, aussi nommé Carrera 10, à moteur 6 ou 8 cylindres1966 à 1967
911Correspond au modèle 911 mais désigne également la seconde génération de Porsche 911, les Type G, reconnaissables à leur soufflet de pare-chocsdepuis 1964
912Caractérise les Porsche 911 disposant d’un moteur 4-cylindres, repris des Porsche 3561967 à 1969
914Petit roadster développé conjointement avec Volkswagen, relativement léger1969 à 1976
915Prototype réalisé par Pininfarina d’une 911 avec davantage de places à l’arrière, profil différent1969
916Prototype Brutus sur base de Porsche 914, poussé à 300 chevaux grâce à un moteur Flat-6 préparé de 911 R1971
917Modèle de course destiné à concurrencer la Ford GT. Style imposant et moteur V10 de 4.5 litres1969 à 1971
918La Porsche 918 Spyder est une supercar hybride 887 chevaux.2013 à 2015
919Désigne les voitures ayant couru aux 24 Heures du Mans2014 à 2017
920Modèle virtuel de la remplaçante de la 919, jamais réalisé/
923Code interne des Porsche 912 E, basée sur la seconde génération de Porsche 9111976 à 1977
924Première génération de Porsche à moteur avant, style relativement classique1976 à 1988
928Grand coupé sportif à moteur V8 envisagé pour remplacer la 911, sans descendance1977 à 1995
930Désigne exclusivement les Porsche 911 de seconde génération, en version Turbo 3.3 litres (pas le 3.0 litres !)1986 à 1989
931Désigne les Porsche 924 Turbo1978 à 1983
932Maquette de Porsche à quatre portes réalisée par Italdesign1991
934Version Groupe 4 de la Porsche 911 de seconde génération1976 à 1978
935Voiture de course prenant la forme d’une 911 dopée aux hormones. Grand succès en compétition1976 à 1981
936Voiture de course ouverte engagée initialement en Groupe 6, à moteur Flat-6 turbo1976 à 1981
937Désigne les Porsche 924 Carrera GT1981
940Désigne une monoplace du début des années ’801980 à 1982
942Correspond à un prototype de version Shooting Brake de la 9281984
944Seconde génération de Porsche à moteur avant, s’identifie à ses pare-chocs peints et phares pop-up1981 à 1991
951Désigne les Porsche 944 Turbo et Turbo S1985 à 1990
952Désigne les Porsche 944 Turbo et Turbo S avec la conduite à droite1985 à 1990
953Identifie les Porsche 911 Série G préparées pour le Paris-Dakar1984 à 1985
944Désigne les Porsche 911 Série G préparées pour le Groupe B1983 à 1987
955Première génération de Porsche Cayenne, aussi référencée 9PA2002 à 2007
956Voiture de course à moteur Flat-6 biturbo, victorieuse aux 24 Heures du Mans de 1981 à 19831981 à 1986
957Première génération restylée du Porsche Cayenne, aussi référencée 9PA12007 à 2010
958Seconde génération de Porsche Cayenne, aussi référencée 92A2011 à 2018
959Supercar à moteur Flat-6 biturbo de 450 chevaux, avec la transmission intégrale1983 à 1988
95BDésigne la première génération de Porsche Macandepuis 2014
960Prototype de berline 100% électrique, instaurant de nouveaux codes stylistiques2016
961Version compétition de la Porsche 959, poussée à 680 chevaux1986 à 1987
962Désigne une voiture de course, remplaçante de la 956, avec empattement plus long. Victoires au Mans en 1986 et 19871984 à 1990
964Troisième génération de Porsche 911 reconnaissable à ses pare-chocs peints1989 à 1994
965Nom de code du prototype 969, destiné à assurer la descendance de la 959, avec moteur V8 Audi1984
968Désigne la troisième génération de PMA (Porsche à moteur avant), reconnaissable à ses phares ronds1992 à 1995
969Modèle resté à l’état de prototype destiné à remplacer la 9591984
970Première génération de Porsche Panamera2010 à 2017
971Deuxième génération de Porsche Panameradepuis 2017
980Correspond à la légendaire Porsche Carrera GT dont le moteur V10 atmosphérique développe 612 chevaux2003 à 2006
981Troisième génération de Boxster et deuxième du Cayman2012 à 2015
982Quatrième génération de Boxster et troisième du Cayman, regroupées sous le nom 718depuis 2016
984Prototype préfigurant le futur Boxster, favorisant la légèreté et l’aérodynamique1984
986Première génération de Porsche Boxster1997 à 2004
987Deuxième génération de Porsche Boxster et première du Cayman2005 à 2011
989Prototype de Porsche à quatre portes, sans descendance directe1988
991Septième génération de Porsche 911, qui est la plus vendue depuis le début du modèle2011 à 2019
992Huitième génération de Porsche 911, affichant une rupture stylistique à l’arrièredepuis 2019
993Quatrième génération de Porsche 911, disposant d’une base nouvelle, adorée par les puristes1994 à 1998
996Cinquième génération de Porsche 911, identifiable à ses phares en amande sur la phase 11997 à 2004
997Sixième génération de Porsche 911 marquant le retour des phares ovales2004 à 2012
9J1Première génération de Porsche Taycandepuis 2020
9YATroisième génération de Porsche Cayenne, aussi référencée PO536depuis 2018

Comment sont attribués les codes P chez Porsche ?

D’une manière générale, l’être humain est plutôt logique et rationnel (bien que cela dépende des domaines). La nomenclature des modèles Porsche n’est pas vide de sens. Déjà, concernant les noms de modèles, Porsche a fonctionné par numéro de commande. Ainsi, la première commande fut un « 7 », aboutissant à la 754. Par la suite, le passage du « 9 » marquera l’apparition de la 901, à moteur 6-cylindres puis de la 902, à 4-cylindres. Un conflit avec Peugeot entrainera un changement de dizaines avec les Porsche 911 et 912. Pour les modèles à moteur avant, le chiffre en troisième position indique le nombre de cylindres. La 924 a un moteur 4-cylindres tandis que la 928 accueille un V8. Cela sera rapidement abandonné.

Quant aux codes P, ils correspondent au « type » ou encore au code interne. Initialement, cela suivait un ordre logique mais rapidement, l’attribution fut beaucoup plus complexe et répondait à des critères esthétiques. Pour ne rien arranger, certaines versions spécifiques héritent d’un numéro complémentaire, destiné à faciliter l’identification. C’est par exemple le cas de la Porsche 924 Turbo, dont le code interne passe alors à 931, tout en maintenant le nom commercial de « 924 Turbo ». L’avantage à tout cela, c’est que cela permet d’identifier rapidement un modèle au sein de la gamme Porsche. Si vous parlez d’une Porsche 911, il pourrait s’agir aussi bien d’un modèle de 1966 que d’une voiture sortie fraichement de concession. En précisant qu’il s’agit d’une 996 phase 1, il est assez facile d’identifier qu’il s’agit d’un modèle produit de 1997 à 2000.

Chronologie par modèle

Afin d’y voir plus clair, vous trouverez ci-dessous la chronologie des codes internes en fonction des modèles actuellement au catalogue chez Porsche. Notons que l’ordre logique n’est malheureusement pas toujours respecté.

Porsche 911 : liste des noms de code interne

  • 911 type 901 : première génération, de 1963 à 1973
  • 911 type 911 : deuxième génération de 1973 à 1989
  • 911 type 964 : troisième génération de 1988 à 1994
  • 911 type 993 : quatrième génération de 1993 à 1997
  • 911 type 996 : cinquième génération de 1997 à 2004
  • 911 type 997 : sixième génération de 2004 à 2012
  • 911 type 991 : septième génération de 2012 à 2019
  • 911 type 992 : huitième génération depuis 2019

Porsche Boxster et Cayman : liste des noms de code interne

  • Boxster type 986 : première génération de 1996 à 2004
  • Boxster type 987 : deuxième génération de 2004 à 2012
  • Boxster type 981 : troisième génération de 2012 à 2016
  • 718 Boxster type 982 : quatrième génération depuis 2016
  • Cayman type 987 : première génération de 2005 à 2012
  • Cayman type 981 : deuxième génération de 2012 à 2016
  • 718 Cayman type 982 : troisième génération depuis 2016

Porsche Panamera : liste des noms de code interne

  • Panamera type 970 : première génération de 2010 à 2016
  • Panamera type 971 : deuxième génération depuis 2016

Porsche Cayenne : liste des noms de code interne

  • Cayenne type 955 : première génération de 2002 à 2007
  • Cayenne type 957 : première génération restylée, de 2007 à 2010
  • Cayenne type 958 : deuxième génération de 2010 à 2017
  • Cayenne type 9YA : troisième génération depuis 2017

Porsche Taycan : liste des noms de code interne

  • Taycan type 9J1 : première génération depuis 2020
Source
Porsche.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page