AstucesPratique

Comment réduire sa consommation de carburant ?

C’est un fait : le carburant coûte cher. Heureusement, il existe des astuces pour abaisser la consommation de votre voiture. Qu’il s’agisse d’une essence ou d’une diesel, vous avez la possibilité d’agir assez facilement. Nous allons passer en revue sept astuces simples à mettre en application afin d’alléger votre poste de dépense consacré au carburant. En les combinant, vous pourrez parfois économiser plusieurs dizaines d’euros par mois !

1. Ne surchargez pas votre voiture


Dans un premier temps, il convient d’éviter toute surcharge de votre voiture. En effet, quelques dizaines de kilos supplémentaire dans le coffre peuvent suffire à engendrer une consommation légèrement supérieure. Un coffre chargé peut facilement augmenter la consommation de l’ordre d’un litre aux 100 kilomètres. Il convient donc de n’embarquer que le nécessaire et de ne pas accumuler les bibelots et autres outils dans le coffre ! De même, retirez votre galerie de toit si vous ne l’utilisez pas. La prise au vent qu’elle génère agit aussi sur la consommation. Si la perte aérodynamique est minime, elle peut rapidement se chiffre en dixième de litre aux 100 kilomètres ! Besoin de vous en convaincre ? Comparez la consommation de votre voiture lorsque vous êtes seul à bord et lorsque vous avez des passagers.

2. Choisissez le bon carburant… au bon prix !


Tous les carburants n’ont pas une qualité similaire. Certaines stations services proposent du carburant dit Excellium, qui reçoit quelque additifs destiné à entretenir le moteur et éviter l’encrassement. Par découlement, la consommation s’en trouve légèrement diminuée. Pour autant, outre le gain de consommation, il est aussi intéressant de payer son carburant au meilleur prix. Vous pourrez retrouver le prix au litre de l’essence au jour le jour sur GTliens.com, un outil bien pratique ! Un bon moyen de contrer la hausse du prix des carburants à l’approche de l’été. Sachez aussi que réduire sa consommation de carburant permettra de moins solliciter le moteur et donc de limiter le vieillissement de bon nombre d’organes mécaniques.

3. Ayez une conduite souple


En toute logique, plus vous aurez le pied léger sur l’accélérateur, moins vous consommerez. Lors des démarrages, ne laissez pas tourner votre moteur dans le vide. Il est préférable de rouler modérément, le temps que l’huile et le moteur atteigne leur température de fonctionnement. C’est durant les premiers kilomètres qu’un moteur thermique se montre le plus énergivore. Soyez donc doux à ce moment afin de limiter la consommation. De même, essayez de lisser votre conduite. Ne collez pas les véhicules devant afin d’éviter les phénomènes de freinage et de ré-accélération. Lissez votre conduite au maximum pour limiter les efforts induits par le moteur. Votre consommation peut réduire de 10 à 15%.

4. Aérez avant de climatiser


L’été, il est tentant de rentrer dans sa voiture et de mettre la climatisation au maximum pour chasser l’air chaud. Cela demande un effort considérable au moteur de votre voiture comme au compresseur de climatisation. Privilégiez la manipulation suivante. Lorsque vous accédez à votre voiture stationnée en plein soleil, ouvrez la fenêtre passager. Ouvrez et fermez rapidement la porte conducteur afin de chasser l’air chaud. Ce flux vous permettra ensuite de climatiser l’intérieur en limitant les efforts. Votre consommation ne sera alors que très légèrement augmentée et le confort à bord sera bien supérieur.

5. Entretenez soigneusement votre voiture


Veillez à ce que le filtre à air de votre voiture soit en bon état. S’il est encrassé, votre moteur travaillera davantage, tout en perdant de la puissance et en consommant plus. Une voiture entretenue régulièrement a tendance à moins consommée puisque les efforts mécaniques seront moindres. Il est important d’effectuer au moins une révision chaque année. Une huile de moteur saine permet à la mécanique de développer tout son potentiel.

6. Utilisez le Stop and Start de temps en temps


Le Stop and Start est un dispositif destiné à couper le moteur lors d’un arrêt court. C’est un dispositif qui peut user prématurément l’alternateur. Il n’est donc pas recommandé de l’utiliser lors de très courts arrêts, comme en ville. À l’inverse, lors des feux rouges occasionnels et arrêts de plus de quinze secondes, cet équipement fourni de série sur la plupart des voitures se montre vertueux et permet de restreindre légèrement la consommation. Sachez que le Stop and Start a été créé initialement afin de passer plus facilement les homologations dont le principal aspect est le respect des émissions de CO2.

7. Prenez le meilleur itinéraire


Enfin, toute voiture à son propre étagement de boîte de vitesses. Par exemple, les moteurs de forte cylindrée sont particulièrement énergivores en ville. Dans ce cas, il est parfois plus économique de faire un détour qui limitera les embouteillages. Faites le test par vous-même. Mesurez votre consommation sur plusieurs itinéraires et voyez celui qui est le plus économique. De même, veillez à toujours sélectionner le rapport de boîte le plus adapté, afin de limiter les efforts sur la mécanique. Certains moteurs très coupleux pourront sans difficulté encaisser le fait d’être en cinquième à 50 km/h !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page