C'est à vendre !CitroënDécouvertes

Pour 175 000 €, offrez-vous une Citroën BX 4TC de 1987

Pour beaucoup, la Citroën BX représente l’archétype de la voiture démodée, ringuarde et beaufisante. Pourtant, ceux qui prennent le temps de la découvrir (ou de la redécouvrir) y voient une berline intelligente, ultra confortable et quelque peu décalée dans le paysage automobile. Au sommet de la gamme, il y avait l’incroyable BX 4TC. Une arlésienne qui a marqué des générations de passionnés de voitures sportives, avant de sombrer dans l’oubli… Partons à la découverte de cet incroyable exemplaire de 1987 qui a réussi à traverser les décennies, en évitant le broyage qui lui était pourtant destiné. En plus, elle est à vendre !

Quand la BX veut s’inviter en Groupe B

Le Groupe B est un championnat fascinant qui impose peu de contraintes aux participants à part une : les voitures engagées doivent dériver d’un modèle de série. Pour Citroën, il a donc fallu développer une version de série afin d’homologuer la BX 4TC Evolution, appelée à courir en Groupe B. C’est ainsi qu’une série de 200 Citroën BX 4TC a été commandée, auprès de Heuliez. Seulement 86 exemplaires ont été vendus ; les autres ont été détruits par Citroën, faute d’acheteurs. Il faut dire qu’en rallye, les résultats n’ont pas été au rendez-vous. Le choix de la BX fut remis en question et la marque aux chevrons a voulu tourner la page rapidement de cet échec. Il fut même proposé aux propriétaires de BX 4TC de leur racheter leur exemplaire à un bon prix ! Certains l’ont fait, mais d’autres non.

C’est justement le cas de l’exemplaire n°69, qui a survécu jusqu’à aujourd’hui… Et qui est proposé à la vente par LBI Limited au prix de $198 000, soit près de 174 000 €. Selon le vendeur, il resterait seulement 30 exemplaires en circulation. Au niveau du style, c’est hypnotisant, presque surréaliste. On note un porte-à-faux largement augmenté avec des ailes copieusement élargies à l’avant. On note également des ailes rajoutées à l’arrière, qui ajoutent un masque découpé pour passer les portes arrière. Quant aux jantes alliage, elles sont directement reprises de la CX GT Turbo, dans une optique de réduction des coûts. Les stickers BX 4TC apportent une touche d’exclusivité tout en demeurant relativement sobre.

Tout cela fleure bon la préparation économique, dans un esprit presque tuning. Néanmoins, on ne peut que constater que le rendu est particulièrement bestial et atypique !

200 chevaux dans une BX !

200 chevaux, c’est une puissance relativement commune de nos jours. Mais à l’époque, ce n’était pas le cas. Bien qu’elle pèse près de 1,3 tonne, la Citroën BX 4TC recevait un moteur 4-cylindres à 8 soupapes de 2.1 litres, issu de la Peugeot 505 Turbo, revisité et amélioré pour développer 200 chevaux sur la version civile. Elle dispose d’un turbocompresseur Garrett qui souffle à 0,95 bar et d’une valeur de couple de 294 Nm à 2 750 tr/m.

La première série disposait par ailleurs d’un compresseur électrique. Comptez 7,5 secondes pour le 0 à 100 km/h, ce qui est un score correct mais pas exceptionnel. La boîte de vitesses manuelle à 5 rapports était directement reprise de la SM, toujours dans cette optique d’abaisser le prix de revient. Bien sûr, la transmission intégrale était de série. Mais à force d’économies, la BX 4 TC Evolution n’est pas parvenue à atteindre ses objectifs en rallye. Et malheureusement, le déficit d’image s’est assez vite fait sentir.

Forcément, les versions Evolution sont les plus recherchées. Elles avaient une préparation moteur impressionnante qui permettait d’atteindre les 380 chevaux. Pour l’exemplaire ici illustré, il s’agit d’une BX 4TC de 1987, portant le numéro 69, avec moins de 53 000 kilomètres au compteur. La carrosserie porte quelques marques de frottement, notamment sur les pare-chocs mais elle présente tout de même assez bien. La fameuse suspension oléopneumatique est bien sûr présente et fonctionnelle. Elle permet de copieusement surélever la caisse pour s’aventurer hors des sentiers battus. Point fort de cet exemplaire, il dispose de son historique complet, soigneusement consigné et de tous les documents d’origine. Et il faut avouer que cela fait envie. Enfin, pour moi oui.

175 000 € dans une BX, ça les vaut vraiment ?

Forcément, ce qui est rare est cher. Je reste persuadé que si un exemplaire de Citroën Traction 22 CV avait survécu, la cote serait immense… Dans le cas de cette Citroën BX 4TC, le prix demandé est de $198 000, soit près de 174 000 €. C’est une somme immense si on la perçoit comme une BX améliorée, mais une somme juste si on apprécie la portée historique et la rareté. Précisons que cette BX est une troisième main. Son premier propriétaire l’a conservée durant 13 ans, avant de la céder à un second puis un troisième propriétaire qui l’a importée en Angleterre. Si vous désirez vous offrir cette authentique Citroën BX 4TC, vous pouvez la réserver depuis l‘annonce mise en place par LBI Limited. Vous aurez alors sans doute la plus impressionnante des Citroën BX de série jamais produites !

Pour ce prix-là, vous n’aurez pas une voiture exempte de défauts. Les imperfections sont toutes signalées, dans un souci de transparence. Fondamentalement, cela peut effrayer de prime abord, surtout les parties rajoutées qui sont fendues à divers endroits ! Mais relativisons : il s’agit de défauts qui participent à la patine de cette voiture hors du commun… Il est certain qu’une peinture neuve permettrait de corriger bon nombre d’entre eux mais l’authenticité n’est-elle pas la plus importante ? À vous de nous dire en commentaire ! Les photos illustrant cet article proviennent de LBI Limited.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page