1/8AltayaCitroënCollections presseMiniatures

Altaya : Montez pas à pas la Citroën C4 WRC 2008 au 1/8

En 2007, la Citroën C4 remplace la Xsara dans le championnat du monde des rallyes. Ce nouveau modèle séduit par son design moderne et son efficacité. Entre les mains expertes de Sébastien Loeb, la Citroën C4 WRC remporte le championnat du monde des rallyes en 2008, 2009 et 2010. Justement, les éditions Altaya vous proposent de construire, à l’échelle 1/8, cette reine des rallyes. Pour cela, l’éditeur vous propose de vous abonner afin de recevoir, chaque mois, de nouvelles pièces pour construire votre réplique. Il sera aussi possible de trouver les numéros directement dans vos points presse. Mais avant cela, découvrez toutes les informations importantes à connaitre sur cette nouvelle collection.

L’emblématique Citroën C4 WRC

La Citroën C4 WRC, c’est avant une gueule. Depuis la version coupé, les équipes de Citroën Sport ont réalisé un modèle au look très sportif, avec notamment des ailes bodybuildées. L’ensemble s’accompagne d’une décoration particulièrement réussie, aux couleurs de Red Bull, notamment. La belle reçoit un moteur 4-cylindres turbo développant 315 chevaux, distribuant la puissance sur les quatre roues. À son bord, deux baquets pour le pilote et son copilote. Les éditions Altaya ont retenu la version de 2008, à bord de laquelle Sébastien Loeb et son copilote Daniel Elena.

La Citroën C4 WRC a connu un beau palmarès, ce qui en fait une digne descendance de la Xsara, avec trois titres mondiaux de champion du monde. Sa carrière fut malheureusement assez courte puisque l’évolution de la réglementation a contraint à exploiter une cylindrée maximale de 1.6 litre et une longue à 4 mètres. Après seulement 4 saisons, la Citroën C4 WRC fut donc retirée des championnats. Aujourd’hui encore, elle fait rêver et figure parmi les voitures de rallye les plus célèbres. Seulement reproduire un modèle de rallye, c’est particulièrement complexe, avec de nombreux détails à bord aussi bien qu’au niveau de la décoration.

La maquette 1/8 d’Altaya

Longue de 53 centimètres, cette maquette impressionne par sa taille ! Cette Citroën C4 WRC Altaya à l’échelle 1/8 bénéficie de tous ses ouvrants et d’une qualité de finition remarquable. Déjà, la livrée est joliment reproduite, avec les nombreux sponsors. Rassurez-vous, Altaya se charge de la mise en peinture et de l’application des différents sponsors. En revanche, vous devrez réaliser l’assemblage de l’intégralité des pièces. Pour vous aider, vous disposerez d’une notice illustrée, qui accompagnera chaque nouveau numéro.

Dès lors, vous devrez imbriquer un grand nombre de pièces, de tous les horizons, des panneaux de carrosserie jusqu’aux détails les plus minimes, comme les attaches de capot. L’ensemble des indications se trouve dans les fascicules. Comprenant 16 pages, ils vous indiquent comment bien monter votre maquette de Citroën C4 WRC mais évoquent aussi l’univers du rallye, avec une partie historique, des anecdotes et des photographies de qualité. Vous pourrez aussi y retrouver le parcours de Sébastien Loeb. Cette maquette 1/8 est donc plutôt prometteuse !

Montez pas à pas votre Citroën C4 WRC au 1/18

Pour mener à bien l’assemblage, vous obtiendrez quelques outils, comme un tournevis, nécessaire à l’assemblage de certaines pièces. Ce tournevis, fourni avec le numéro 1, vous servira durant tout le montage car les vis seront très nombreuses. Il vous sera possible d’acheter chaque numéro dans votre point presse habituel ou bien même de vous abonner, directement depuis le site d’Altaya. Afin de récompenser la fidélité de ses clients et pour anticiper la logistique, cette seconde alternative est favorisée. L’éditeur vous offre même des cadeaux si vous acceptez de vous abonner à cette collection.

Commencer une maquette à l’échelle 1/8, cela peut être intimidant de prime abord. Mais soyez rassuré : aucune compétence en bricolage n’est nécessaire. Le montage est simple. Il ne requiert pas de compétences particulières en montage. Suivez la notice, exécutez les opérations nécessaires et prenez du plaisir. Vous n’aurez aucun élément à peindre et toutes les pièces ont été étudiées pour s’imbriquer sans difficulté (et sans forcer donc). À la fin, vous aurez une maquette longue de 53 centimètres, haute de 18 et large de 24. Celle-ci dispose de phares et feux fonctionnels et même d’un système de sonorisation du moteur.

Le premier numéro de la collection

Vendu à seulement 0,50 €, le premier numéro de cette collection permettant de construire la Citroën C4 WRC à l’échelle 1/8, est réellement pas cher. Il vise à faire connaître à la collection et à donner l’envie de la poursuivre. Ce premier numéro comprend plusieurs éléments intéressants, comme le capot (et la partie inférieure), l’intérieur de calandre, des écopes de pare-chocs, des attaches de capot et des vis, ainsi donc que le tournevis. L’ensemble est complété par un tournevis cruciforme fin et un fascicule. C’est donc un premier numéro plutôt attrayant, qui donne réellement envie de poursuivre la collection.

Quant au numéro 2, il sera vendu à 4,99 €. Il apporte le pare-choc avant et divers accessoires, comme la calandre ou les grilles du pare-choc. Par la suite, vous recevrez chaque mois de nouvelles pièces pour avancer dans le montage de cette belle voiture de rallye. Partons maintenant à la découverte des cadeaux que vous réserve Altaya si vous choisissez de vous abonner.

Les cadeaux si vous choisissez de vous abonner

En cas d’abonnement, Altaya souhaite vous récompenser pour votre fidélité. Cela passe par l’octroi de six cadeaux qui vous seront envoyés avec les envois habituels de vos numéros. Deux autres cadeaux sont disponibles en supplément si vous souscrivez rapidement à un abonnement et/ou si vous choisissez le prélèvement automatique. C’est vous qui décidez !

  • 1er envoi : le numéro 3 est gratuit ;
  • 3ème envoi : vous recevez trois posters de C4 WRC au format 30 x 40 cm ;
  • 8ème envoi : vous aurez le mug officiel de la collection ;
  • 10ème envoi : vous aurez un porte-clé exclusif intégrant une miniature 1/64 de C4 WRC ;
  • 14ème envoi : vous aurez une réplique 1/8 du casque de Loeb au Tour de Corse ;
  • 16ème envoi : la réplique 1/18 de la Citroën C4 WRC vous sera offerte uniquement si vous choisissez le prélèvement automatique ;
  • 18ème envoi : le casque du rallye de Montecarlo 1/8 de Daniel Elena vous sera offert ;
  • Vous recevrez aussi la Citroën C4 WRC Hybrid 1/18 uniquement si vous figurez parmi les 1 000 premiers abonnés à la collection.

Ce sont des cadeaux plutôt séduisants, notamment sur le fait de proposer les deux casques et des répliques 1/18. Le porte-clé comme le mug sont également très sympas ! Bref, c’est plutôt convaincant et cela renforce grandement l’intérêt d’une collection déjà très cool !

L’offre Premium

Envie d’aller encore plus loin ? Altaya vous permet de souscrire à l’offre Premium. Celle-ci prend la forme d’une élégante vitrine, à l’échelle 1/8, dans laquelle vous pourrez exposer votre Citroën C4 WRC une fois terminée. Cette vitrine comporte un socle de présentation de couleur rouge et une coque en verre. Mesurant 73 x 28 x 34 centimètres, cette vitrine peut être obtenue en cochant l’offre Premium lors de l’abonnement uniquement. Il vous en coûtera alors 1,20 € de plus par numéro, à partir du numéro 4. Précisons que la vitrine est alors envoyée avec l’envoi n°21. Le coût de revient de cette vitrine est donc de 128,40 €. C’est dans la moyenne plutôt haute…

Le prix de cette collection

Le premier numéro est vendu à 0,50 €, le second à 4,99 € puis tous les suivants sont à 11,99 €. Ajoutez à cela 0,80 € par numéro. La collection se compose de 110 numéros en tout, pour mener le montage jusqu’à la fin. Précisons d’ailleurs que des boîtes de rangement pour fascicule vous seront envoyées régulièrement, il devrait y en avoir 5. Le coût de revient final est alors de 1 424,57 €. En ajoutant l’offre Premium, le coût atteint alors 1 552,97 €. C’est une somme élevée, certes… Toutefois, l’augmentation du coût des matières premières et du transport justifie partiellement ce coût important.

La fréquence d’envoi des numéros

Lors de l’abonnement, vous recevez les numéros 1 et 2. Quelques semaines plus tard, vous aurez les numéros 3, 4 et 5. Par la suite, vous recevrez directement chez vous deux envois de trois numéros à chaque fois. Au fil de la collection, ce sont six numéros qui vous parviendront, toutes les six semaines. Les différents cadeaux et boîtes de rangement vous seront expédiés en temps en heure.

Faut-il s’abonner à cette collection ?

Cette collection Altaya a été testée dès 2020 mais il aura fallu attendre deux ans plus tard pour qu’elle soit déployée au niveau national. C’est un modèle intéressant et passionnant, accompagné de jolis cadeaux… Si le coût augmente, cela est partiellement justifié par l’augmentation du coût de la vie, qui frappe durement les fabricants de voitures miniatures. Pour le reste, c’est un sans-faute, ou presque. Pour vous abonner, cliquez sur le bouton ci-dessous. Précisons enfin que nous sommes un média indépendant et que nous ne sommes pas les éditions Altaya. Si vous souhaitez contacter l’éditeur, merci de le contacter directement (et pas nous en cliquant sur le bouton « Contact » de PDLV).

PDLV est un média ! Nous ne vendons pas de voitures (y compris miniatures).
Nous ne sommes pas les éditions Altaya !

Contactez Altaya Collection au 01 76 54 09 34 pour toute question.

Mon avis sur cette collection

7.8

Choix du modèle

10.0/10

Rendu de la maquette

9.0/10

Niveau de détails

8.0/10

Prix de revient

4.0/10

Cadeaux proposés

8.0/10

On a aimé...

  • Moidèle intéressant
  • Nombreux détails de finition
  • Chouettes cadeaux
  • Fidélité de la reproduction

Ça nous a déplu...

  • Coût de revient plutôt élevé
  • Frais de port en hausse
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page