LégislationPratique

Téléphoner à la station-service : pourquoi c’est interdit ?

Dans les stations-services, sur chaque pompe, il est clairement indiqué que l’usage du téléphone portable est interdit dans l’enceinte. On peut légitiment se poser la question de la légitimité de cette interdiction. Celle de la cigarette se comprend davantage , en raison des vapeurs d’essence qui peuvent s’échapper. Mais qu’en est-il du smartphone, utilisé lorsque l’on fait le plein ? Y a-t-il vraiment des risques d’explosion ou d’incendie ? Que risque-t-on à passer un coup de fil en faisant le plein de gasoil de sa Peugeot 208 bleu Vertigo ?

Pourquoi c’est interdit ?

Le 15 avril 2010, un arrêté relatif aux prescriptions générales applicables aux stations-services précise un certain nombre d’interdictions aux abords des pompes. Il y a bien sûr l’interdiction de fumer à côté d’une pompe ou bien même de laisser le moteur tourner. Mais plus surprenant encore, il est bien spécifié que tout téléphone portable doit être éteint. Dans l’ensemble, cela est assez bien respecté mais aussi légitimement s’interroger sur l’incidence réelle que peut avoir un smartphone lorsqu’il est utilisé à côté d’une pompe à carburant. Parmi les risques évoqués, il y a celui de l’incendie et de l’explosion. Il est avéré qu’une simple étincelle peut facilement enflammer les vapeurs d’essence. Mais un smartphone peut-il générer un court-circuit ? Dans les faits, les fabricants précisent généralement dans les notices d’utilisations que leurs smartphones ne doivent pas être utilisés dans les stations services.

Est-ce vraiment dangereux ?

Il est assez difficile de trouver des cas de smartphones qui créent une explosion et/ou un incendie dans une station-service. Dans certains cas, c’est la batterie du téléphone qui explose avant de se propager l’ensemble à la station-service. Cela est souvent consécutif à une usure prolongée et/ou de mauvais usage. En elle-même, l’énergie de nos smartphones est relativement basse avec des fréquences radio peu susceptibles d’engendrer un incendie. L’interdiction repose donc avant tout sur le risque de défaillance d’une batterie de téléphone portable qui risquerait de générer une étincelle.

À cela, s’ajoute la problématique de l’électricité statique. Ce phénomène se produit lors du contact de deux matériaux non-conducteurs. Cela engendre un transfert d’électrons. Dans certains cas, cela peut produire une étincelle. Toutefois, le risque qu’un incendie se déclenche en raison de l’utilisation d’un smartphone « sain » dans une station-service paraît vraiment très faible. Cette interdiction repose donc sur le principe de précaution.

Y a-t-il déjà eu des accidents ?

On peut trouver des témoignages et même des vidéos de smartphones qui créent un incendie dans une station-service. Toutefois, il est assez difficile de connaître les circonstances exactes du phénomène. Toujours est-il qu’en jouant de malchance et en multipliant les négligences, le risque est bien présent. L’émission américaine Mythbusters a tenté de recréer l’expérience mais sans succès. Selon eux, environ 200 incidents auraient été recensés aux États-Unis sans que le smartphone ne soit directement incriminé. L’électricité statique, et pas nécessairement celle du téléphone, serait en cause. Toujours est-il qu’un certain nombre de hoax ont également été diffusés à ce sujet, ce qui a sans doute contribué à accentuer le côté anxiogène du phénomène.

Le plus grand risque, c’est peut-être encore d’être inattentif et de renverser du carburant à côté, de se tromper de carburant ou bien même de ne pas entendre le « clac » et de continuer à remplir le réservoir jusqu’à ce qu’il déborde.

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris, il semblerait qu’il n’y ait pas de risque particulier à utiliser son smartphone dans une station-service. Toutefois, l’électricité statique accumulée à un certain nombre de risques pris peut plus ou moins conduire – éventuellement – à une explosion ou à un incendie. Dans le doute, nous vous conseillons toujours de ne pas utiliser votre téléphone portable en faisant votre plein. Laissez-le sagement dans votre voiture. Maintenant, le fait de l’éteindre ne semble pas non plus s’imposer… En revanche, allumer sa clope au moment de faire le plein demeure interdit… Et particulièrement dangereux.

Avis à ceux qui se poseront la question. Le smartphone utilisé pour la photo d’illustration était éteint. Aucune station-service n’a explosé.

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page