ActualitéMorgan

Morgan Plus Four : on ne s’attendait pas à ça…

Il y a quelques semaines, la Morgan Plus 4 tirait officiellement sa révérence. Commercialisée depuis 1950, la plus ancienne voiture du marché cède sa place à une nouvelle génération. Sur la forme, rien ne change. Mais sur le fond, tout change. Une alchimie assez incroyable dont seul le constructeur anglais Morgan a le secret. La Plus Four (que l’on écrit en toutes lettres) réserve des bonnes surprises. Et des moins bonnes. Je vous propose que l’on passe en revue ces différents aspects.

Un physique inchangé… Et heureusement !

La Morgan Plus 4, depuis son lancement en 1950, n’a évolué que de manière subtile. Au fil des temps, tel un bon vin, la belle anglaise s’est bonifiée au point de devenir un modèle qui casse les codes de l’automobile actuelle. Le style rétro est parfaitement assumé et les évolutions visuelles sont difficilement perceptibles ! Fatalement, la Morgan Plus 4 a vieilli et sa conception des années ’50 est toujours basée sur un châssis échelle en acier… Impensable de nos jours. La mécanique Ford, elle aussi, a fait son temps. Néanmoins, la nouvelle Morgan Plus Four ne vous dépaysera pas (trop).

Quand on regarde la Morgan Plus Four, on en vient même à se demander ce qui change réellement. Malgré une toute nouvelle structure en aluminium, les ingénieurs sont parvenus à retrouver une ligne parfaitement reprise de la précédente Plus 4. Seul un œil exercé pourra relever quelques évolutions mineures. À bord, Morgan a reconduit la même sellerie, la même planche de bord en bois, les moquettes et l’instrumentation. On peut difficilement faire plus conservateur comme style !

97% de pièces nouvelles

Depuis 2019, la Morgan Plus Six repose sur une structure en aluminium qui permet l’implantation de nouvelles motorisations et qui améliore grandement la rigidité et la tenue de route. Mais surtout, cela permet d’implanter des composants modernes. La Morgan Plus Four reprend cette même base, raccourcie de 78 millimètres en largeur. Elle accueille de nouvelles suspensions et reçoit de nouveau des jantes en 15 pouces (toujours à rayons). Finalement, elle reprend les dimensions de la Plus 4… Sans que cela ne soit perceptible !

La Morgan Plus Four abandonne l’ancien 4-cylindres Ford atmosphérique au profit du 4-cylindres 2.0 litres TwinPower d’origine BMW. Ce dernier gagne pas moins de 100 chevaux pour en afficher 255 ! Un gain de performances assez incroyable qui compense largement l’embonpoint de 82 kg avec seulement 1 009 kg sur la balance. Morgan proposera en plus le choix entre la boîte manuelle à 6 rapports (350 Nm de couple) ou bien automatique ZF à 8 rapports (400 Nm de couple). La seconde autorise le 0 à 100 km/h en seulement 4,8 secondes et des reprises assez incroyables ! La Morgan de balade prend donc des airs de sportive insoupçonnés !

La Morgan Plus Four a-t-elle perdu son âme ?

Largement plus puissante, la Morgan Plus Four promet donc un dynamisme accru. Cela se confirme avec cette nouvelle structure en aluminium plus lourde, plus rigide et bien plus sécurisante en cas de crash. À bord, légèrement plus de place. L’apparition de la boîte automatique est une première pour la Plus Four et cela dérangera certainement les puristes même si la boîte ZF de BMW figure parmi les références. Le moteur munichois, justement, est aussi bien plus économique. Même si elle évolue, la Morgan Plus Four conserve ce qui a fait son succès. D’ailleurs, elle progresse en tout point en offrant même un accès légèrement plus facile à bord et plus d’espace pour les bagages.

Le malus fond, les prix flambent !

Enfin, le « vieux » moteur Ford atmosphérique offrait d’office le malus « écologique » à 20 000 €. Fatalement, cela alourdit considérablement le prix de vente du joli roadster. La Morgan Plus Four, avec son moteur de dernière génération, abaisse considérablement les émissions de CO2 : 898 € de malus pour la boîte auto et 1 504 € pour la manuelle. Cependant, les économies de malus sont compensées par un prix en très nette hausse… Même si elle progresse sur tous les points, la Morgan Plus Four débute à 83 400 € en boîte manuelle…

Sur le papier, la boîte automatique ne présente que des avantages, en terme de bonus « écologique », de performances ou même d’agrément de conduite. Pourtant, la boîte manuelle devrait concentrer l’essentiel des ventes. Preuve en est que pour séduire et fidéliser une clientèle, il n’est pas toujours utile d’augmenter démesurément la taille de la calandre…

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page