DiversDIY

100 personnes ont dessiné des logos automobiles de tête

Les voitures dans la rue, on les voit plus qu’on ne les regarde, par habitude. Un coup d’œil furtif permet d’identifier la marque et souvent le modèle sans que l’on ne s’attarde sur les détails. Au final, le logo est à peine perçu par l’œil, mais il demeure indispensable à la lecture générale. Van Monster est une entreprise anglaise vendant des véhicules professionnels. Et ils ont eu une idée géniale : proposer à 100 personnes de dessiner des logos automobiles, de tête. On peut dire que les résultats sont assez incroyables de par leur diversité. Certains semblent largement plus faciles à mémoriser que d’autres. Voici donc les résultats collectés. Vous allez être surpris…

Alfa Romeo : pas le plus simple…

Commençons avec le logo Alfa Romeo, qui n’est assurément pas le plus simple. Déjà, il y a la question orthographique : non ce n’est pas « PH » à « Alfa ». Dans un cercle bleu, on trouve le nom de la marque sur la partie haute. À gauche, il y a la croix rouge qui est en réalité l’étendard de Milan, ville originelle de la marque. À droite, un monstre vert (biscione) mange un homme ! Cette créature est l’emblème de la puissante famille Visconti. Pas facile à mémoriser…

En haut à gauche, les dessins les plus fidèles. En bas à droite, les moins réussis. On remarque qu’il y a de fortes hésitations sur les couleurs mais aussi les visuels représentés au sein du logo italien. Il faut bien reconnaître qu’il s’agit d’un des logos les plus complexes… 74% des personnes ont oublié le drapeau, 63% la créature et 13% ont oublié le bleu, le vert ou le rouge.

Audi : les anneaux de la discorde

Le logo Audi est composé de quatre anneaux entrelacés. Sur les véhicules, ces éléments sont en couleur chromé/aluminium. En revanche, sur tous les documents papiers ou numériques, le logo est exclusivement noir. Les quatre anneaux font écho aux quatre marques qui se sont réunies pour n’en former qu’une : Audi, Hörch, Wanderer AG et DKW. Un logo relativement simple et pourtant…

Cette fois, on remarque que le bilan est plutôt positif. La majorité des personnes ont bien reproduit les quatre anneaux tandis que la confusion avec le logo des Jeux Olympiques a touché quelques personnes ! Seules 14% des personnes ont dessiné le mauvais nombre d’anneaux. 7% ont été complètement à côté de la plaque. L’image de la marque allemande est donc plutôt bien ancrée et facile à mémoriser !

BMW : une image forte

La société Rapp Motorenwerke fabriquait des moteurs d’avion jusqu’en 1917, avant de devenir Bayerische Motoren Werke, ou BMW. Le logo nouvellement créé s’inspire de l’ancien, avec un anneau noir dans lequel se croisent deux couleurs : le blanc et le bleu. Contrairement à la croyance populaire, ce ne sont pas des hélices stylisées mais les couleurs de la Bavière, avec une inversion pour des raisons de droit. Mais ce logo est-il si facile à mémoriser ?

Dans l’ensemble, les couleurs du logo ont été retranscrites par 92% des personnes. On retrouve aussi des curiosités comme des ensembles de carré ou des similitudes lointaines avec le logo BMW. Néanmoins, là encore, l’image de la marque allemande est forte et son logo est plutôt bien ancrée dans les mémoires.

Ferrari : un cheval qui marque

Le logo Ferrari reprend les couleurs de l’Italie sur la partie supérieure. Le fond jaune, fait quant à lui écho à la ville de Modène, où est né Enzo Ferrari. Le cheval est un symbole de puissance, de grâce et de vitesse. Les lettres « S » et « F » évoquent Scuderia Ferrari. Notons que le logo était initialement de format rectangulaire avant d’arborer une forme d’emblème. Plus facile à retenir ? Pas sûr…

88% des personnes ont inclus le jaune dans leur dessin, ce qui signifie que la marque est assez bien retenue. En revanche, les dessins sont quant à eux très hétéroclites et certains sont même très amusants. On vous invite à les découvrir plus en détail !

Ford : du bleu pour tout le monde !

Le logo Ford n’a jamais réellement évolué, son évolution s’est toujours faite dans la continuité. Le modèle actuel remonte à 2003, avec un blason de forme ovoïdale, avec un pourtour chromé, une typographie manuscrite blanche et un fond avec un dégradé de bleu. L’évolution lente de cet élément visuel permettra-t-elle une mémorisation optimale auprès de nos 100 dessinateurs d’un jour ?

90% ont représenté l’ovale et 89% ont bien disposé la couleur bleu. Cela signifie que dans l’ensemble, les gens retiennent bien ce logo. Quelques dessins sont cependant assez hasardeux, notamment celui sur fond rouge, qui pourrait témoigner d’une confusion avec une autre marque composée de quatre lettres et débutant par un « F » : Fiat.

Peugeot : le lion tire la gueule

Le logo Peugeot actuel, de 2010, comprend un traitement bi-aspect du lion, avec du mat et du brillant. Néanmoins, le dessin de l’animal stylisé a posé pas mal de problèmes à nos apprentis dessinateurs. D’ailleurs, vous remarquerez que bien peu ont réussi l’exercice.

20% des dessins n’ont présenté aucun animal. On retrouve d’ailleurs des confusions avec le logo Paypal, Citroën ou encore Peace and Love ! Certains ont bien représenté le lion mais du mauvais côté, avec une forme phallique, des ailes ou encore quelques pattes en trop ! Les logos présentant des dessins sont plus pointus à retenir puisque nous prenons rarement le temps d’étudier chaque détail !

Renault : des losanges bien ancrés

En 1923, Renault adopte le losange qui l’avantage de bien s’intégrer sur les capots de l’époque. La forme évoluera, avec un intérieur évidé et une forme 3D avec un étirement vertical. C’est donc un logo relativement simple dans ses formes qu’il est assez facile de retranscrire.

On remarque tout d’abord bon nombre de confusions avec les logos Citroën Peugeot et même Mazda ! En revanche, 71% des personnes ont bien dessiné une forme de losange. 33% ont même esquissé les différences de matière et de texture entre les deux pans du logo. Pas mal !

Toyota : une belle diversité !

Le logo Toyota actuel comprend trois ellipses symbolisant le mouvement, la vitesse et l’unité. Celles du milieu se croisent afin de former la lettre T. En théorie, c’est un logo simple mais efficace. En pratique, les dessins sont assez rigolo.

Quand on regarde les dessins du logo Toyota, on découvre une belle diversité. On reconnaît assez bien le logo Mazda, Huawei ou Mercedes ! Certaines ellipses font aussi pensé à des formes plus ou moins suggestives. On vous laisse vous faire votre propre opinion. 19% des personnes sont complètement à côté de la plaque tandis que 32% n’a représenté aucune ellipse. Oups !

Volkswagen : un logo qui reste en tête

Le logo Volkswagen évolue assez régulièrement… Depuis 1937, on trouve un « W » surmonté par un « V ». Le logo le plus connu, c’est celui de 2000, avec un fond en dégradé de bleu. Depuis 2019, ce logo est exclusivement de couleur bleu foncé, sans dégradé de fond. Sur les véhicules, il figure en chromé avec un fond noir. De quoi semer la confusion au moment de le dessiner de tête…

Pour terminer, on remarque 93% des dessins reprennent un logo de forme circulaire mais que 17% ont confondu l’ordre du « V » et du « W ». Il n’en reste pas moins que c’est plutôt une réussite dans l’ensemble. Je vous invite par ailleurs à faire vous-même le test, vous pourriez être surpris des résultats…

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer