CadillacDécouvertesRecords

La plus longue limousine du monde va renaître !

Jay Ohrberg, un préparateur et carrossier hollywoodien, eut l’idée de créer la plus longue limousine du monde. En 1990, il sort de son atelier une Cadillac Eldorado de 1976 passablement rallongée qui s’étend sur 30,5 mètres de long. Il n’en fallait pas moins pour obtenir le record du monde. Imaginez donc ! Cette limousine hors norme, qui nécessite deux conducteurs, affiche la longueur d’une rame de tramway… Et la même taille que le plus long bus du monde dont nous vous parlions précédemment. Laissée à l’abandon, American Dream, le surnom de cette limousine de tous les excès, est en train de revivre. Et c’est un travail colossal…

Une limousine façon yacht

Vous connaissez certainement ce visuel où l’on perçoit l’héliport. Au tout début, le toit était blanc avant d’être peint en noir.

Dans ses rêves de démesure, Jay Ohrberg a pensé aux moindres détails lors de l’élaboration de sa limousine. Initialement, ce joli monstre devait à l’origine disposer d’un triple essieu directionnel avant et de six essieux arrière. Les contraintes exercées sur la carrosserie et le ripage excessif ont nécessité de disposer une articulation au milieu de la limousine. Ainsi, on trouve au centre quatre essieux et cinq à l’arrière, pour un total de 24 roues au sol… Dont 6 directrices ! Sur plus de 30 mètres, on trouve tout ce qui se fait de mieux : canapés en cuir, télévisions, bars, chambres, spa, piscine avec plongeoir et même un héliport (oui…). Au total, jusqu’à 75 personnes peuvent prendre place à bord.

À bord, c’était le grand luxe. Mais il n’en reste absolument rien…

Diverses ambiances ont été créées à bord, ce qui fait de cette limousine une pièce unique. Divers évolutions eurent lieu, comme l’ajout d’un mini-golf à la place de l’héliport. Les images de l’intérieur sont malheureusement très rares. Toujours est-il que cette limousine imposait de sérieuses contraintes, notamment sur la route.

En effet, les deux moteurs V8 (un à l’avant, l’autre à l’arrière) étaient bien à la peine pour emmener les 10 tonnes à vide du pachyderme. Pensez également aux deux conducteurs. Si celui de l’avant est bien loti, celui qui contrôle la partie arrière officie dans un espace exigüe. Dans le cas où seul un conducteur serait disponible, il est possible de verrouiller l’articulation. On imagine alors le ripage énorme de cette limousine de 100 pieds de long ! D’ailleurs, les trajets furent très rares et réalisés à des vitesses très basses. Elle ne fut par ailleurs jamais homologuée sur route ouverte et on comprend assez vite pourquoi !

À l’abandon pendant plus de 10 ans

Cependant, American Dream est rapidement tombée aux oubliettes… Elle fut louée à des entreprises privées pour promouvoir des événements, notamment dans un parc d’attraction à Orlando. Par la suite, la plus longue limousine du monde a été remisée. Elle est tombée dans l’oubli avant d’être redécouverte en 2012, dans un état de délabrement avancé. Tout l’intérieur avait alors été retiré, des roues avaient été retiré et la rouille avait fait son travail. Par ailleurs, on peut voir que la voiture semble coupée en deux. Ohrberg avait imaginé un système de désaccouplement au centre. Toutefois, le travail de remise en état semble complexe.

JULY 1990: A view from a helicopter hovering above 4 giant whimsical stretch limousines designed by Jay Ohrberg in July 1990 in Los Angeles, California. They are custom built from a Ferrari, Cadillac, a Mercedes, and a Chevy (Photo by Maureen Donaldson/Michael Ochs Archives/Getty Images)

Après une vente aux enchères en 2014, l’épave fut rachetée par un musée dans le but de proposer à des étudiants de participer activement à la restauration. Des sponsors se sont manifestés mais aucun n’a finalement sorti son carnet de chèque. L’épave est alors restée épave. Ce n’est qu’en 2019 que Mike Dezer est parvenu à racheter la plus longue de toutes les Cadillac Eldorado de 1976 pour entreprendre un immense travail de restauration. Les deux parties ont alors été ramenées en Floride…

Une restauration complexe

Entamé depuis plusieurs mois, le travail de restauration a pris du retard en raison du confinement. Cela n’empêche pas d’apprécier les étapes déjà accomplies. La partie centrale, pourrie, a été entièrement recréée. L’avant, rongé par la rouille, est découpé puis replacé par celui d’une Cadillac Eldorado dont la carrosserie était exploitable. L’arrière de cette voiture fut alors greffé à la place de celui d’origine. La dizaine d’année passée en extérieur a laissé de lourdes séquelles… Mike Dezer se donne encore un an pour finaliser la restauration de la plus longue limousine du monde ! Le plus difficile sera certainement de reproduire l’intérieur originel, dont il ne reste rien.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page