DécouvertesRecords

On a recherché le bus le plus long du monde ! (top 10)

Prendre le bus, c’est une activité commune pour plusieurs millions de français, un peu moins en cette période de confinement, je vous l’accorde. Vous avez certainement déjà observé qu’il existait plusieurs formats de bus. De là, nous avons voulu connaître la taille du bus le plus long du monde. Nous nous sommes mis en quête de ce transport en commun format XXL… Et nous n’avons pas été déçu. Voici donc notre top 10 des autobus les plus imposants. Nous finirons bien sûr par le bus le plus long du monde, qui est certainement l’objet de votre visite.

10. Hess LighTram 25 TOSA

Crédit photo : Ouest France

Pour débuter ce top 10, je vous emmène à Nantes où le Hess LighTram 25 TOSA circule. C’est l’une des deux villes où vous pourrez apercevoir ce bus bi-articulé de 24 mètres qui a la particularité d’être 100% électrique.

ModèleHess LighTram 25 TOSA
Longueur24,00 mètres
MoteurÉlectrique
Capacité200 personnes
ProductionDepuis 2019
Où en croiser ?Nantes, France

À Nantes, vous aurez la possibilité de croiser ce bus hors du commun. Vous ne le manquerez pas puisqu’il mesure pas moins de 24 mètres et il dispose d’une double articulation. Je vous l’accorde, c’est loin d’être le seul bus de 24 mètres mais il fallait en choisir un et quitte a faire ce choix, autant partir sur un modèle original. Ce bus d’origine suisse a la particularité d’être électrique, avec des batteries placées sur le toit. Chaque arrêt dispose d’une caténaire qui permet d’injecter de l’électricité pour « tenir » jusqu’aux arrêts suivants (dans la limite de 15 kilomètres). 200 personnes peuvent prendre place à bord, dans un relatif silence de fonctionnement jusqu’à une vitesse maximale de 80 km/h. À Nantes, ce bus est en cours de livraison depuis 2019. chacun des 22 exemplaires (numérotés 201 à 222) porte une livrée artistique unique. Ces bus assurent la ligne à haut niveau de service n°4 et ils proposent même des prises USB à la disposition des utilisateurs !


9. Renault Megabus

Le Megabus, développé conjointement par Heuliez et Renault montre une certaine démesure. Ce précurseur du bus bi-articulé a été produit à 11 exemplaires seulement et tous ont été retirés du service en 2003.

ModèleRenault/Heuliez Megabus
Longueur24,38 mètres
MoteurDiesel 6-cyl.
Capacité235 personnes
Production1986 à 1989
Où en croiser ?Aucun en service

En 1986, Heuliez créa la maquette du GX237. C’est le premier bus bi-articulé qui répond aux besoins de déplacement des populations des villes en pleine croissance. Cette maquette resta vaine mais Heuliez se rapprocha de Renault pour créer le Megabus. Un premier prototype voit le jour cette même année, en utilisant un PR100 ainsi qu’un PR180 pour la conception. L’homologation est obtenue malgré une longueur de 24,38 mètres. En test dans plusieurs villes, le prototype du Renault Megabus rejoint finalement la ville de Bordeaux où 10 unités furent commandées précédemment. Les 11 exemplaires bi-articulés, malgré les 302 chevaux du 6-cylindres, circulèrent jusqu’en 2003, remplacés par le tramway. Ils portèrent les numéros 8981 à 8991. Trois ont été sauvegardés, dont deux par des associations. Malgré une bonne capacité de 256 personnes, ce bus bi-articulé n’eut aucune suite ni chez Renault, ni chez Heuliez. Il faut dire que le prix de vente doublait celui d’un articulé « classique ».


8. Solaris Trollino 24 MetroStyle

Le polonais Solaris a également planché sur le bus bi-articulé. Son Trollino 24 MetroStyle, comme son nom l’indique, est un trolley (qui se connecte à une caténaire) qui s’étend sur 24,70 mètres. Plusieurs villes ont déjà pris possession de leurs exemplaires.

ModèleSolaris Trollino 24 MetroStyle
Longueur24,70 mètres
Moteur2x électrique 160 kW
Capacité200 personnes
ProductionDepuis 2019
Où en croiser ??

Là encore, nous sommes face à un bus bi-articulé, plus particulièrement un trolleybus. Celui-ci dispose de deux moteurs électriques de 160 kW et d’une batterie de 58 kWh. Moderne de conception puisque très récent, ce mastodonte peut accueillir jusqu’à 200 personnes. D’autres versions, à hydrogène, pourraient voir le jour prochainement. Ces deux moteurs électriques prennent place sur les essieux du milieu. Pour améliorer la motricité, le quatrième essieu est directeur. En Europe, 17% des bus électriques vendus proviennent de Solaris. Verra-t-on des Trollino 24 MetroStyle en France prochainement ? Rien n’est moins sûr mais bon nombre de réseaux européens auraient déjà passé commande…


7. Van Hool NewAGG300

Le fabricant belge Van Hool a réalisé en 2002, en deux exemplaire, l’AGG330, un bus bi-articulé de 24,78 mètres. Celui-ci a donné suite au NewAGG330, une version de série très proche, que l’on peut retrouver dans plusieurs villes, dont Genève ou Hambourg.

ModèleVan Hool NewAGG300
Longueur24,78 mètres
MoteurDiesel 6-cyl.
Capacité200 personnes
ProductionDepuis 2002
Où en croiser ?Genève, Hambourg…
Vidéo de l’un des deux prototypes AGG300, qui a donné suite au NewAGG300.

Van Hool dispose d’une large gamme de bus standard et articulé. La version AGG300 est quant à elle bi-articulée. Contrairement à tous les autres bus que vous avez pu voir sur cette page, ce modèle belge a une particularité ! Le moteur est situé sur le côté gauche, au centre de la première caisse. Cela libère notamment de la place à l’arrière, ce qui fait que le troisième module dispose d’une porte tout à l’arrière. Environ 200 personnes peuvent prendre place à bord, avec un plancher plat sur l’intégralité de la caisse. Plusieurs villes disposent de Van Hool NewAGG300 au sein de leur gamme, notamment Genève et Hambourg. Seul un moteur diesel à 6-cylindres est cependant proposé au sein de ce bus de 24,78 mètres, ce qui le rend moins compétitif que ses concurrents malgré des évolutions régulières et un agrément de conduite apprécié.


6. Youngman JNP6250G

Long de 25 mètres, le Youngman JNP6250G est un bus bi-articulé chinois qui se vante d’être le plus large du monde. Pourtant, avec 2,55 mètres, il ne fait ni mieux, ni moins bien que ses concurrents… En fait, c’est l’optimisation de l’espace intérieur qui fait la différence !

ModèleYoungman JNP6250G
Longueur25,00 mètres
MoteurDiesel 6-cyl.
Capacité300 personnes
ProductionDepuis 2007
Où en croiser ?En Chine
Une des rares vidéos de ce bus… Prise depuis le troisième module.

Reposant sur une base de Neoplan TwinLiner rallongée d’une caisse, le Youngman JNP6250G mesure 25 mètres de long, ce qui en fait l’un des bus les plus longs du monde. Également fabricant de voitures, Youngman réalise des bus depuis 2001, en partenariat avec Man pour les moteurs et Neoplan pour les carrosseries, bien qu’un travail soit effectué. La conception de ce bus n’est pas révolutionnaire car vendu depuis 2007, il accueille un 6-cylindres diesel de 360 chevaux… Que l’on imagine assez juste pour emmener les 38 tonnes (à vide) de l’engin capable d’accueillir 300 personnes à son bord. Oui, 300 personnes ! Cela est rendu possible grâce à un aménagement intérieur savamment pensé. Il peut toutefois atteindre les 80 km/h en vitesse de pointe. Vous pourrez croiser des Youngman JNP6250 exclusivement en Chine, notamment dans l’est, le long de la mer Jaune.


5. ATPS Phileas

Avec près de 24,49 ou 26,04 mètres de long, l’ATPS Phileas fut le plus long bus circulant en France. Là encore, il s’agit d’un modèle bi-articulé mais des versions standard (12 mètres) et articulée (18,48 mètres) ont aussi vu le jour. Fabriqué en Hollande, ce bus a néanmoins été un fiasco…

ModèleATPS Phileas
Longueur26,40 mètres
MoteurGPL
Électrique
Hybride
Hydrogène
Capacité171 personnes
Production2004 à 2014
Où en croiser ?À Istanbul
L’unique Phileas 24 de Douai, le numéro 902, réformé en 2014.

L’hollandais ATPS a conçu le Phileas à la fin des années ’90 pour une commercialisation dès 2004. Ce bus au design révolutionnaire entendait bien rénover le concept de transport en commun. Quatre longueurs furent proposées et autant de motorisations. La force de ce bus est notamment de disposer de toutes les roues directrices, de pouvoir suivre un guidage au sol et même de pouvoir changer de motorisation assez facilement parmi : électrique, GPL, hybride (diesel et électrique) et hydrogène par le moyen d’une pile à combustible. La version la plus longue du Phileas est bi-articulée et en fonction des législations des pays, elle s’étend sur 24,49 ou 26,04 mètres. Le réseau Éveole, de la ville de Douai, a notamment fait le choix du Phileas. Douze unités furent commandées, dix furent livrées en 2010 : neuf versions articulées 18 mètres (n°901, 903 à 910) et une bi-articulée 24 mètres (n°902). La fiabilité fut particulièrement médiocre si bien que l’intégralité des Phileas a été retirée du service seulement 4 ans après. Parmi les réseaux ayant commandé ces bus, tous ont été retirés du service… Hormis à Istanbul où il semblerait que des unités de 2007 et 2008 soient toujours en circulation sur le bus à haut niveau de service Metrobüs… Ce sont les seules versions 26,04 mètres livrées.


4. BYD K12A

Imaginez donc un bus de 27 mètres… C’est le pari un peu fou réalisé par l’industriel chinois BYD avec le K12A. Ce bus hors du commun mesure 27 mètres de long et dispose de pas moins de 6 portes doubles sur son côté. Même si ce n’est pas le bus le plus long, celui-ci est 100% électrique.

ModèleBYD K12A
Longueur27,00 mètres
MoteurÉlectrique
Capacité250 personnes
ProductionDepuis 2019
Où en croiser ?En Chine

Le design du BYD K12A est plutôt réussi, avec une partie arrière dynamique qui est rappelée à l’arrière mais ne vous y trompez pas : il n’y a qu’un poste de conduite. Cette fois encore, nous avons affaire à un bus bi-articulé. Les portes sont placées assez hautes, ce qui destine ce bus à des lignes particulières. Même si les informations sont minces, ce bus dispose de moteurs électriques et bénéficie d’une autonomie de 300 kilomètres et d’une vitesse maximale de 70 km/h. Il peut passer de 2 à 4 roues motrices en quelques secondes seulement et peut accueillir jusqu’à 250 personnes à bord. Un système de récupération d’énergie est présent et la chaleur de la batterie sert à alimenter le chauffage à bord, pour les passagers. Pour l’heure, seuls quelques exemplaires roulent en Chine mais le K12A va bientôt être livré en Colombie et même à Los Angeles, qui a réservé 60 unités. Sur son site, BYD précise que 99% des bus électriques… se trouvent en Chine !


3. Scania F 360 HA « Megabus »

La gamme BRT de Scania comprend des bus destinés à des trajets entre les villes. Le plus long d’entre eux mesure pas moins de 28 mètres. Il s’agit là encore d’un bus bi-articulé, accessible par cinq portes latérales.

ModèleScania F 360 HA
Longueur28,00 mètres
MoteurDiesel 6-cyl.
Capacité270 personnes
ProductionDepuis 2015
Où en croiser ?Au Brésil

Scania a fait fort avec le BRT F 360 HA. Le style est assez moderne dans sa présentation, reprenant des codes stylistiques empruntés aux voitures. Il dispose d’une large cellule avant, fermée, pour le conducteur. Capable d’accueillir jusqu’à 270 personnes ) son bord, ce long bus de 28 mètres profite d’un prix de vente bien placé (à peine supérieur à celui d’un articulé de 18 mètres) et d’une interface complète pour la localisation, la billetterie et un système d’informations en temps réel. Le moteur diesel de 6-cylindres délivre 360 chevaux et 1 850 Nm de couple. Il semblerait que seul un essieu moteur (le second). Au Brésil, la ville de Curitiba a déjà quelques exemplaires, en version 27 mètres. Vous pourrez aussi en voir au Mexique, en Colombie et quelques unités seraient en commande à Abidjan. Mais ce n’est pas encore le bus le plus long !


2. Volvo Gran Artic 300

Volvo a développé un modèle de bus bi-articulé spécifiquement pour le marché brésilien. Celui-ci atteint les 30 mètres de long et peut accueillir jusqu’à 300 personnes à bord. Qui dit mieux ? Un seul autre bus !

ModèleVolvo Gran Artic 300
Longueur30,00 mètres
Moteuraaa
Capacité300 personnes
ProductionDepuis 2016
Où en croiser ?Brésil.

Le Volvo Gran Artic est un véhicule assez confidentiel, réservé au marché brésilien. Sur la partie avant, il accueille un moteur 6-cylindres diesel de 340 chevaux et distribue la puissance sur les trois essieux arrière. Le style est relativement classique mais l’engin ne manque pas d’intérêt : avec 30 mètres de long, il atteint (presque) la longueur d’un tramway « standard » de type Alstom Citadis 302, que l’on peut croiser dans bon nombre de villes. Hormis au Brésil, vous ne pourrez cependant pas croiser ce bus. Seul l’essieu avant est directeur, ce qui contraint ce bus XXL à des lignes très spécifiques, de grande affluence. Une belle prouesse !


1. Göppel AutoTram Extra Grand

Le bus le plus long du monde est allemand. Fabriqué par Göppel, un concepteur de bus allemand, l’AutoTram Extra Grand s’étend sur plus de 30 mètres. Il dispose de 5 essieux et de deux moteurs ; une vraie prouesse. Il sera prochainement déployé en Chine.

ModèleAutoTram Extra Grand
Longueur30,73 mètres
Moteur1 diesel + 1 hybride
Capacité256 personnes
ProductionDepuis 2012
Où en croiser ?Beijing et Shanghai, Chine

La gamme AutoTram, de Göppel, prend la forme de bus innovants qui souhaitent concurrencer le train, avec des coûts d’exploitation très bas. Un premier prototype a vu le jour en 2005, avec justement un design très « ferroviaire ». En 2012, l’AutoTram Extra Grand voit le jour. Ce bus bi-articulé de 30,73 mètres accueille un moteur diesel sur le deuxième essieu et un second (mais hybride) sur le cinquième. Bi-articulé, ce bus promet une grande facilité de conduite malgré le gabarit et une parfaite circulation entre les trois caisses pour une capacité maximale de 256 personnes. en mode tout électrique, l’autonomie est de 8 kilomètres. Pour l’heure, seules deux villes chinoises auraient passé commande : Beijing et Shanghai. Nous ne sommes pas parvenus à obtenir d’informations quant à la livraison des premiers exemplaires… La Chine développant maintenant ses propres bus à rallonge à l’électricité, un modèle hybride plus encombrant et moins capacitaire que le Youngman énoncé plus haut aurait-il du sens ?

Le plus long bus du monde est bien sûr celui-ci, sans aucun vidéomontage bien sûr.

Vous aimez ce type d’article ? Parcourez notre rubrique Découvertes qui regorge de dossiers sur des thématiques du même genre.

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

2 commentaires

    1. Merci pour ton retour, nous avons trouvé des visuels de ce véhicule mais il pourrait s’agir selon nous d’un photomontage avec répétition de la remorque

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer