ActualitéMercedes

La Mercedes AMG GT Black Series repousse (encore) les limites

Depuis son lancement en 2014, la Mercedes AMG GT n’a cessé de s’enrichir de versions toujours plus abouties et puissantes. Cette fois, nous vous proposons de découvrir la redoutable version Black Series, qui s’inscrit dans une prestigieuse lignée. Elle entend bien s’imposer comme le fleuron de la gamme, à la manière de la 911 GT2 RS chez Porsche. Avec 730 chevaux, la Mercedes AMG GT Black Series s’impose comme la plus puissante AMG de série jamais créée. Mais s’agit-il d’une simple reprogrammation et d’un kit carrosserie ou bien d’une vraie et authentique préparation ? C’est ce que nous avons voulu savoir…

Un look encore plus agressif

Qui aurait cru que Mercedes irait encore plus loin que la déjà redoutable AMG GTR Pro ? C’est désormais le cas avec ce modèle Black Series, fraichement dévoilée, qui s’inscrit dans la prestigieuse continuité des SLS Black Series (2013), C63 Black Series (2011) et SL 65 AMG Black Series (2008) pour ne citer que les trois dernières. Pour rappel, la toute première Mercedes AMG ainsi parée fut la CLK et cela remonte à 2002. Depuis, le style de ces modèles radicaux et exclusif n’a cessé d’évoluer.

La famille Black Series au complet !

La Mercedes AMG GT Black Series reçoit donc une panoplie encore plus agressive. L’immense calandre est reprise des versions GT3 tandis que le capot est généreusement ouvert pour laisser respirer le gros V8 biturbo. On note aussi des ouïes sur les ailes avant, un kit carrosserie complet en carbone avec des jupes latérales et rajouts de pare-chocs, un imposant diffuseur et un aileron qui frise la démesure. Mais au final, l’ensemble s’avère cohérent et renvoie un visuel proche de celui d’un modèle de compétition. La fibre de carbone est omniprésente et aucunement cachée puisque ce matériau léger et résistant se trouve aussi bien sur le toit, le coffre et le capot. Même si elle n’est pas mesurée, la perte de poids devrait être conséquente.

Le V8 poussé à 730 chevaux

Pour passer de 585 chevaux à 730, Mercedes AMG n’a pas seulement reprogrammé le puissant V8 biturbo de 4.0 litres. Pour une efficacité parfaite, la marque a opté pour un vilebrequin à plat, un carter sec, de nouveaux arbres à cames et des collecteurs d’échappement redessinés pour l’occasion. L’aileron arrière dispose d’une partie mobile qui permet d’offrir jusqu’à 400 kg d’appui à 250 km/h. Une prouesse qui égale celle de la concurrence directe : la 911 (991) GT2 RS. Pour aller encore plus loin, Mercedes a revu l’ordre d’allumage des cylindres pour un maximum d’efficacité. La vitesse de pointe annoncée est 325 km/h.

Profil de la Mercedes AMG GT Black Series

Il en découle une puissance de 730 chevaux entre 6 700 et 6 900 tr/m et pas moins de 800 Nm de couple de 2 000 à 6 000 tr/m. Autant dire que les accélérations doivent être hallucinantes. D’ailleurs, l’ensemble est distribué uniquement sur les roues arrière par le biais de la boîte à double embrayage Speedshift DCT 7G AMG, à sept rapports donc. Le 0 à 100 km/h est donné en 3,2 secondes seulement. On note aussi que des pneus spécifiques sont installés (Michelin Pilot Sport Pro Cup 2 R MO), que les suspensions ont été raffermies, le châssis a été allégé et qu’un mode Race fait son apparition. À cela s’ajoute bien sûr de l’électronique pour rendre la conduite plus sécurisante, comme le AMG Traction Control, qui permet d’améliorer la motricité et le passage de la puissance aux roues.

L’AMG des puristes !

Pour autant, la Mercedes AMG GT Black Series n’est pas dépouillée. Elle conserve un intérieur plutôt riche avec une belle sellerie cuir avec surpiqures oranges, des contreportes joliment dessinées avec des lanières. On trouve aussi de multiples touches d’alcantara et de carbone. L’ambiance est donc autant chic que sportive. Derrière le volant, on retrouve l’écran de 12,3 pouces accueillant des compteurs entièrement numériques ainsi qu’un écran central de 10 pouces. Il n’y a pas de réelle amélioration par rapport aux autres AMG GT à l’exception d’un arceau, proposé dans un Track Pack optionnel.

Sièges de la Mercedes AMG GT Black Series

Le constructeur à l’étoile promet également le 0 à 200 km/h en 8,9 secondes. Pour autant, ce ne sont pas (que) les sprints en ligne droite qui intéressent Mercedes. C’est surtout l’efficacité sur piste. Et sur ce point, la norme est de viser le meilleur temps au tour sur le circuit du Nürburgring. Ce titre très convoité est actuellement détenue par la Porsche 911 (991) GT2 RS MR avec un excellent chrono de 6 minutes et 40 secondes. La Mercedes AMG GTR Pro demande 24 secondes supplémentaires sur le même exercice. L’enjeu est donc de taille. Le prix de vente de cette Black Series n’a pas encore été communiqué. Nous l’estimons à 270 000 €.

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer