1/18MiniaturesRenaultSolido

Retirer les enjoliveurs de la Twingo Solido

Après la revue de modèle dédiée à la Renault Twingo de Solido, vous avez été nombreux à me solliciter à propos des fameux enjoliveurs amovibles ! Je vais donc vous expliquer la manipulation pour retirer un ou plusieurs enjoliveurs de roue, sur votre Twingo 1, à l’échelle 1/18. Il ne s’agit aucunement d’une transformation complexe puisque Solido avait déjà prévu le retrait possible. Avant toute chose, on remarque rapidement que les enjoliveurs sont comme clipsés, ce qui ajoute du réalisme. C’est donc avec un peu d’appréhension que j’ai pris la décision de retirer l’enjoliveur avant-droit. N’y voyez pas de discrimination mais un simple constat : c’est souvent ce cache qui subit les stationnements « au bruit », contre les trottoirs.

1/18 Twingo 1 enjoliveurs

Sur cette photo, on distingue assez nettement le fait qu’il s’agit bien de deux pièces. Il y a la jante en tôle (en plastique, en réalité), qui accueille le pneu et la fixation au châssis. Puis il y a l’enjoliveur, qui est simplement fixé sur cette jante. Commençons donc par retirer un enjoliveur. Pour cela, la manipulation est très simple. Il est possible de faire levier au niveau des « trous » de l’enjoliveur mais le risque de déformation est maximale. Je vous conseille plutôt un cutter.

Démonter enjoliveur Twingo Solido

Délicatement, faites le tour de l’enjoliveur afin d’agrandir le jour. L’enjoliveur est fixé grâce à un simple point de colle en son centre. En faisant pression, petit à petit, il se détachera et tombera. Si vous décidez de le reposer, il faudra à nouveau mettre un petit point de colle car il ne tient pas de lui-même. Rares sont les fabrications de miniatures à proposer des enjoliveurs amovibles sur leurs modèles réduits !

Retirer enjoliveur Renault Twingo Solido

Après retrait d’un enjoliveur, un point de colle apparaît toujours au niveau du moyeu. Dans la mesure du possible, retirez l’excédent de colle et passez un léger coup de feutre noir sur cette partie. Le rendu sera alors plus fidèle. La bonne nouvelle, c’est que Solido a parfaitement modélisé la jante tôle. Celle-ci permet même d’apercevoir le couple disque-étrier de frein à l’avant et les freins à tambour à l’arrière. Les écrous sont bien représentés également. Une vraie bonne surprise !

Enjoliveur Twingo Solido

Vu de derrière, l’enjoliveur est simplement composé d’un point de colle central qui permet de le tenir à la vente. Pour le remonter, il suffit de rajouter un léger point de colle puis de l’appliquer sur la jante. Une manipulation facile et très appréciable. Espérons que Solido réitère cela sur de futurs modèles !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page