ActualitéPembleton

Pembleton T24 : passé simple… mais efficace !

L’automobile est un domaine fascinant. En étudiant les différentes époques, on comprend bien le schéma des évolutions. De nos jours, les voitures sont plus technologiques que jamais et la transition du thermique vers l’électrique est bien engagée. Pour autant, certains fabricants ont décidé de conjurer le sort. Le plus connu, c’est bien sûr Morgan, qui édite de somptueux roadsters avec un design d’antan. Moins connu, Pembleton ne démérite pas. Voici d’ailleurs la T24, fraichement présentée, qui reprend les codes des voitures des années ’20. Mais pas seulement…

Retour dans le passé

L’histoire de Pembleton démarre, sans surprise, en Angleterre. En 1999, Phil Gregory a l’idée géniale de concevoir un tricycle avec deux roues avant et une seule à l’arrière. Au même titre que les Morgan 3-Wheeler, le moteur bi-cylindre est situé tout à l’avant. Mais contrairement à la concurrente, il s’agit d’une traction et le prix est bien inférieure ! Pour la première fois de son histoire, la petite entreprise ajoute à sa gamme un modèle à quatre roues. Dans les grandes lignes, il s’agit d’une déclinaison du tricycle V-Sport avec un essieu arrière. Dans les faits, les modifications sont plus nombreuses qu’elles n’y paraissent.

Quand on regarde la Pembleton T24, on est d’abord intrigué par cette ligne en forme de suppositoire. Mais passé ce constat rigolo et absurde, on retrouve clairement l’ADN des modèles du siècle dernier. Jantes à rayon, échappement le long des côtés, conduite à ras le sol et moteur exhibé à l’avant… Le charme opère même si tout le monde n’appréciera pas à sa juste valeur ce retour dans le temps. Longue de 3,22 mètres seulement, la T24 dispose d’un empattement très court, de 2,15 mètres seulement ce qui assure une belle agilité.

Chaque pièce est unique

Chez Pembleton, tout est réalisé artisanalement, à Worcestershire. Ainsi, chaque exemplaire est unique et le client est libre dans le choix de la sellerie notamment. La carrosserie est en aluminium, elle est travaillée à la main. Des parties en chêne sont aussi présentes. Fusionner esthétique et fonction, c’est un peu l’objectif de Pembleton, qui entend bien conjuguer le passé avec le présent. En regardant la fiche technique, on est forcément un peu surpris puisque les chiffres annoncés sont bien éloignés de ce que l’on trouve de nos jours. Pas de 4-cylindres suralimenté sans âme… Mais un bi-cylindres de 750 cm3, placé tout à l’avant.

Pembleton T24 2020

Ce petit moteur à 4 temps délivre la puissance de 52 chevaux à 6 200 tr/m et 60 Nm de couple à 4 900 tr/m. L’ensemble passe au sol par les roues avant et une boîte de vitesse mécanique à 4 rapports. Les disques de frein avant sont placés à l’intérieur et ne sont pas perceptibles, contrairement à ceux de l’arrière. Aucune donnée des performances n’a été donnée… Mais est-ce vraiment dérangeant ? Avec un poids de 361 kg à vide seulement, la Pembleton T24 est capable d’offrir ce que bon nombre de « sportives » actuelles ont oublié : des sensations. Avec un tel rapport poids/puissance, on imagine qu’elles doivent être au rendez-vous. Cheveux au vent, tous les sens sont en éveil (sauf le goût si vous évitez les moustiques). Mais dès qu’il pleut, il faudra vite rentrer car aucune capote n’est prévue. Une Pembleton, ça se mérite !

La voiture parfaite ?

Avec la sonorité caractéristique de son moteur bi-cylindres, la Pembleton T24 met directement dans l’ambiance. D’ailleurs, vous devrez apprendre à faire des compromis en toutes circonstances. Par exemple, si vous laissez votre bras pendre à l’extérieur de la carrosserie, vous avez toutes les chances de vous brûler fortement sur la ligne d’échappement. Ça ne vous arrivera qu’une seule fois. Le volume de coffre n’attend que 155 litres tandis que la dotation est minimale à bord. Cependant, le fabricant n’a pas cherché à correspondre à 100% aux standards de 1920 et je trouve ça génial. Ainsi, on trouve des ports USB accessibles dans la boîte à gants. Pratique !

Pembleton T24 2020

Enfin, avec sa répartition des masses presque parfaite (51/49), la Pembleton T24 a tout pour plaire. Son prix de vente, est fixé à £28,995, soit environ 32 000 € hors taxe. Un prix très bien positionné pour ce modèle artisanal, entièrement personnalisable et plein de caractère. Si vous en avez marre des sportives aseptisées et lourdes, alors vous avez l’opportunité de faire un voyage dans le temps. Ils sont forts, ces anglais…

Pembleton T24 2020

Forcément, ça donne envie de tailler la route. On s’imagine bien arpenter les petites routes de campagne au volant de cette Pembleton. Les regards seront certainement bienveillants, amicaux et parfois même nostalgiques. D’autres s’indigneront des 52 petits chevaux et se conforteront sur le chiffre du 0 à 100 km/h de leur compacte diesel reprogrammée. Il faut de tout pour faire un monde !

Source
Pembleton
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page