ActualitéKTM

KTM X-Bow GTX : enfin une sportive à sensations

De nos jours, il est inconcevable qu’une voiture sportive soit moins puissante que la précédente. Fatalement, beaucoup de ces modèles sont de véritables parpaings express, efficaces sur le papier, mais avares en sensations. Heureusement, certains ont bien compris que le poids d’une voiture était décisif aussi bien en termes d’efficacité que de ressenti. Je vous propose de découvrir la nouvelle KTM X-Bow GTX. Un tout nouveau modèle qui compte bien séduire les amateurs de sensations fortes. Au fait, prononcez « crossbow » et pas « x-bow ».

Une évolution cohérente

Pour beaucoup, KTM n’était qu’un fabricant de 50 à boîtes. Pourtant, la palette de deux-roues du fabricant autrichien est très large et comprend bon nombre de motos. En 2007, KTM a sorti la X-Bow. c’est une barquette destinée au circuit (mais pas seulement !), dépourvue de tout superflu : pas de portes, pas de pare-brise, pas de climatisation ni de tableau de bord moussé. Un moyen de combiner les avantages de la moto avec les inconvénients de l’auto. Le moteur était emprunté à la Volkswagen Golf GTI, tout en adoptant quelques améliorations qui faisaient passer la puissance à 240 chevaux pour 790 kg seulement. Après 13 ans et quelques versions annexes (GT4, R, RR et GT), il a été décidé de repartir sur une toute nouvelle base.

La KTM X-Bow GTX se caractérise par une ligne inédite. Désormais, on trouve une carrosserie entièrement couverte constituée d’une monocoque en carbone de seulement 80 kg. Le style perd donc quelque peu de son originalité et tend davantage vers un style de voiture d’endurance. La conception très radicale de la X-Bow a autant séduit les puristes que déçu ceux qui voulaient un petit peu plus de confort. La GT4 a corrigé le tir mais c’est finalement la X-Bow GTX qui mettra tout le monde d’accord. À l’exception de votre banquier peut-être.

Un style taillé pour la piste

Intérieur KTM X-Bow GTX

Les lignes de la KTM X-Bow GTX marquent un vrai pas en avant. Si les traits sont acérés, ils n’en demeurent pas moins dans l’air du temps. La ligne de caisse est très basse et le vitrage est étonnamment généreux ! On notera que la fonction primait sur l’esthétique. Pourtant, le style est particulièrement séduisant, bien qu’éloigné des standards. Cette carrosserie fermée s’inspire des versions de compétition dont elle reprend le réservoir de 120 litres, la direction électrique et le pédalier réglable. Au final, le poids grimpe à 1 048 kg, ce qui reste malgré tout bien inférieur à ce que propose la concurrence. Ce gain de polyvalence, si je peux me permettre l’expression, devrait permettre à KTM de s’ouvrir à un public plus large.

KTM X-Bow GTX 2020

Pour accéder à bord, vous devez basculer la cellule supérieure de l’habitacle et non pas ouvrir des portes. Un ensemble qui assure une meilleure rigidité. Si les vitres latérales s’ouvrent sur l’extérieur, l’accès par cet endroit est à réserver aux personnes très minces. Quant à l’habitacle, il se résume à trois mots : fibre de carbone. Ne cherchez pas la moindre coquetterie : l’allègement est roi ; pas de place pour les fioritures.

Portes KTM X-Bow GTX

Tout a été pensé dans un but d’efficacité. Les disques de freins avant ont un diamètre de 378 millimètres et accueillent six pistons. À l’arrière, vous en trouverez quatre. Les suspensions Sachs sont réglables et les rétroviseurs ont été remplacés par des caméras, plus aérodynamiques. Sans surprise, les sièges sont en carbone et un arceau cage homologué est installé de série. Aussi surprenant que cela puisse paraît, la nouvelle KTM X-Bow GTX sera homologuée pour la route. Elle pourra aussi participer à des journées circuits puisqu’il s’agit de sa vocation originelle.

Un 5-cylindres bien connu !

Auparavant, nous retrouvions donc le moteur 4-cylindres du groupe VAG, qui officiait sous le capot des Volkswagen Golf GTI. Désormais, ce moteur cède sa place au 5-cylindres de 2.5 litres du même groupe. Une mécanique que l’on a pu retrouver sous le capot des Audi RS 3 et TT RS. La puissance est portée à 530 chevaux tandis qu’une nouvelle boîte séquentielle voit le jour. Celle-ci promet des passages de rapport très rapides tout en s’affranchissant d’un système hydraulique. Le gain de poids est estimé à 50 kg rien que pour cela ! Au final, avec ses 650 Nm de couple, la KTM X-Bow fera sans aucun doute de l’ombre à ses concurrentes. Mais là où les gains seront les plus intéressants, ce sera dans les virages. Light is right !

Moteur KTM X-Bow GTX

La liste des équipements n’a pas été communiqué mais sans surprise, celle-ci sera très légère. Avec un rapport poids/puissance proche de 2, la KTM X-Box GTX sera sans nul doute un monstre d’efficacité. Son prix de vente, établi à 230 000 € hors taxe ne sera pas à la portée de toutes les bourses. C’est certainement le seul paramètre qui n’est pas « light » sur cette voiture !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page