DiversPeugeotPhotomontagesVoitures de gendarmerie

La Gendarmerie pourrait-elle avoir des Peugeot 508 PSE ?

Début décembre 2020, des ERI (Équipes d’intervention rapides) reçoivent les nouvelles Seat Leon Cupra, destinées à remplacer les Renault Mégane RS. Seulement, courant janvier 2021, nous avons appris que le contrat avait été rompu et que seules 17 compactes espagnoles survitaminées ont été livrées. Le Major de la Gendarmerie a confirmé la ré-orientation du contrat, portant sur des voitures hybrides. La récente Peugeot 508 PSE de 360 chevaux pourrait-elle avoir ses chances ? C’est ce que nous avons voulu décrypter. Précisons qu’il s’agit d’une rapide étude de cas et que les images qui illustrent cet article sont des photomontages réalisés par nos soins.

Pourquoi stopper les livraisons de Seat Leon Cupra ?

Quand la Gendarmerie Nationale a annoncé que les Seat Leon Cupra remplaceraient les Renault Mégane 3 RS, beaucoup de français ont soudainement été pris d’un chauvinisme automobile alors que beaucoup dénigrent les productions hexagonales. Rappelons que le choix de la compacte espagnole résulte d’un appel d’offres. C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’une volonté réelle d’acheter un modèle précis mais bien de trouver une voiture qui remplisse, au mieux, le cahier des charges initial. Après Subaru et Renault, c’est Seat qui a remporté le marché pour 2020. Seulement, rien ne s’est passé comme prévu puisqu’après le premier lot de 17 voitures livrées, le contrat a été stoppé, ou du moins mis en pause… La raison ? Des émissions de CO2 trop élevées… Et peut-être un accueil exécrable du public ?

Contrairement aux idées reçues, la Gendarmerie Nationale paye ses cartes grises et est également tenue de régler le malus écologique. La Seat Leon Cupra étant purement thermique, elle ne permet pas vraiment de s’inscrire dans cette dynamique de réduction des coûts. Et même si le malus est plutôt « raisonnable », à raison de 1 000 € par voiture, il fut décidé de revoir le contrat en décidant d’un éventuel appel d’offres futur portant sur la livraison d’une cinquantaine de voitures hybrides. Puisque ces voitures puissantes constituent une « vitrine », le passage à l’hybride permettra en plus de montrer l’exemple.

Seulement, si Seat a remporté le marché en 2020, celui-ci courrait pour une période de trois ans, sans indication sur le volume de voitures livrées. Il est donc tout à fait probable que la Gendarmerie Nationale récupère des Cupra Leon (de dernière génération cette fois) en version hybride cette fois. Sous le capot, il est ainsi possible de choisir le moteur 1.4 e-Hybrid de 245 chevaux, proposé avec la boîte DSG 6. Cette version est proposée aussi bien en carrosserie 5-portes que break. Toutefois, un cahier des charges est généralement bien fourni et rien ne dit que la Cupra Leon PHEV n’offre le meilleur compromis impératif pour poursuivre la collaboration. D’autant plus que Peugeot a dévoilé en 2020 sa redoutable 508 Peugeot Sport Engineered.

Pourquoi la Peugeot 508 PSE a ses chances ?

Comme je l’expliquais plus haut, les ERI constituent une élite du point de vue des passionnés de voitures… Mais pas seulement ! Les puissants modèles qu’elles utilisent constituent une excellente vitrine pour la Gendarmerie. Ce sont des voitures médiatisées qui rentrent directement dans l’histoire. Mieux, cela peut-être un levier de popularisation. C’est donc un choix à ne pas prendre à la légère.

La Peugeot 508 PSE est la plus puissante voiture de série jamais produite par Peugeot. Elle illustre la capacité de la marque à atteindre un haut niveau de performance. Mieux encore, elle illustre un futur cohérent. Car si la puissance est élevée, avec 360 chevaux, le fait que cette grande berline soit hybride rechargeable permettrait en plus d’ancrer dans les têtes que l’électrification progressive est bien en marche. La 508 PSE a une image forte et pour Peugeot, ce serait une occasion de mettre en avant ce modèle de la plus belle des façons. Car il faut bien admettre qu’avec un prix de vente établi à partir de 67 100 €, la belle s’affiche au niveau de la sempiternelle concurrence allemande.

Mais là encore, c’est un appel d’offres qui sera passé si Seat ne parvient pas à honorer la suite du contrat. Et l’affectif ne rentrera pas en ligne de compte. Revenons rapidement sur le cahier des charges de la Gendarmerie. Une forte robustesse est indispensable, en toutes circonstances et quelle que soit la météo. Ces voitures doivent pouvoir être utilisées pendant plus de 4 h et pouvoir rester plus de 1 h 30 avec le moteur tournant à l’arrêt. Les départs doivent être rapides mais là, avec le 0 à 100 km/h en 5,2 secondes, il n’y a pas vraiment de problème. La tenue de route doit également être bonne tout en offrant une sécurité maximale.

Sur le fond, la Peugeot 508 PSE et son moteur 1.6 PureTech de 360 chevaux pourrait largement faire l’affaire bien que l’on manque quelque peu de recul sur le vieillissement de cette motorisation, spécialement calibrée pour l’occasion. Le vaste habitacle ne poserait sans doute aucune difficulté pour y installer les différents équipements. Le problème est ailleurs…

Ce qui pourrait bloquer

Malheureusement, il y a de sérieuses objections au fait que la Peugeot 508 PSE ne rejoigne les rangs de la Gendarmerie. Le premier, c’est le prix de vente. Pensons rationnellement… Pourquoi la berline française, vendue dans le commerce à 67 100 €, aurait-elle la faveur par rapport à une Cupra Leon PHEV affichée à 41 070 €. L’handicap est important. Il faudrait en prime que Cupra accepte de rompre définitivement le contrat.

À cela s’ajoute une problématique également très bête : la couleur. En effet, la Peugeot 508 PSE n’est proposée qu’en trois teintes de carrosserie : Gris Selenium (proposé de série), Noir Perla Nera (option à 720 €) et Blanc Nacré (920 €). La Gendarmerie Nationale avait pris l’habitude de conserver un bleu constructeur pour limiter les dépenses. Là, il serait nécessaire d’opérer une commande spéciale, de repeindre individuellement les voitures ou bien d’appliquer un covering. Et là, le prix devient encore plus délirant… À moins que Peugeot ne fasse exception avec son Bleu Célèbes proposé de série sur les Peugeot 508 « non PSE » ?

Ensuite, nous avons un problème de conception. Une voiture hybride rechargeable a pour intérêt de pouvoir rouler en mode 100% électrique en ville. Ce qui n’est aucunement la vocation d’une voiture destinée aux interventions rapides sur autoroute. De même, la petite batterie de 11,8 kWh serait bien contraignante. Et lorsque la batterie est vide, la puissance ne peut que compter sur le moteur thermique, de 200 chevaux. Et face à une masse de 1 850 kg, les 200 chevaux ne seront pas de trop…

Le mot de la fin

C’est indéniable : le choix des futurs VRI (véhicules rapides d’intervention) qui évolueront aux côtés des 17 Seat Leon Cupra répondra à des arguments rationnels. Cupra aura de toutes manières la primeur puisque rompre le contrat serait une perte financière importante. Et même si la Peugeot 508 PSE serait un formidable coup de pouce pour Peugeot et qu’elle ravirait le chauvinisme-automobile-chez-les-autres de beaucoup, ce modèle ne semble pas le plus optimal. Déjà parce que Cupra aura probablement tout intérêt à s’adapter avec sa Leon PHEV. Mais surtout, bon nombre de constructeurs proposent aujourd’hui des alternatives plus économiques, tout en ayant l’hybridation nécessaire. Le temps nous dira si cette analyse est pertinente ou non. Dans tous les cas, j’espère me tromper et pouvoir croiser des Peugeot 508 PSE sérigraphiées…

Source
Seat-mediacenter.frAuto-moto.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page