PratiqueVie quotidienne

C’est le moment de faire recharger votre climatisation

Si on se fie aux prévisions météo, il semblerait que nous ayons à nouveau un été chaud. En voiture, la température peut rapidement atteindre des sommets, surtout si votre voiture stationne en extérieur. La climatisation, c’est un dispositif idéal pour mieux supporter les trajets, à condition de respecter la règle des 5° C de différence entre l’habitacle et dehors. Dans ce court article, nous allons voir quelques aspects à savoir à propos de la climatisation mais également des signes qui doivent vous inciter à faire recharger votre climatisation. D’ailleurs, c’est le moment d’en profiter car de belles offres arrivent sur le marché.

Quelques faits à savoir sur la climatisation

Imaginez seulement… À l’époque de nos grands-parents, la climatisation était une option très rare, onéreuse et proposée généralement que sur des voitures prestigieuses. Désormais, c’est une technologie qui s’est démocratisée. Même sur les citadines, il est très fréquent d’avoir la climatisation (manuelle) de série. Sur les gammes au-dessus, le refroidissement de l’air est généralement automatique. C’est-à-dire que vous définissez la température souhaitée et l’ordinateur se chargera de demander l’effort suffisant au compresseur de climatisation pour rafraichir plus ou moins l’habitacle de votre voiture. Souvent, la climatisation est dite bi-zone, permettant au conducteur et à son passager de définir chacun la température souhaitée. la climatisation quadri-zone est aujourd’hui ce qui se fait de mieux sur le marché !

La climatisation, c’est une invention très sympa mais elle doit être utilisée avec parcimonie pour être efficace. Si votre voiture est restée en plein soleil plusieurs heures, inutile de monter et de vous enfermer directement en mettant la climatisation au maximum ! Il faut d’abord chasser l’air chaud. Pour cela, ouvrez la fenêtre passager et faites des ouvertures et fermetures répétées par la porte conducteur. Ainsi, l’air chaud sera chassé, vous pourrez vous installer et mettre la climatisation à une valeur réduisant la différence entre l’intérieur et l’extérieur. Pour rappel, le différentiel de 5° C est vivement conseillé, pas au-delà. Et malheureusement, il arrive parfois que la clim’ fasse des siennes et qu’elle doive être rechargée. Parfois, c’est le compresseur qui lâche et c’est moins rigolo puisque c’est une dépense importante. D’ailleurs, savez-vous à quoi on reconnaît une climatisation déchargée ?

Combien coûte une recharge complète du système ?

Au printemps et au début de l’été, on trouve généralement de belles offres qui vous permettent de recharger votre climatisation sans vous ruiner. Jusqu’au 31 mai 2021, le réseau AD.fr vous propose une offre climatisation à 59 € seulement. Celle-ci concerne jusqu’à 50% de recharge ou 250 grammes de gaz R134a pour votre voiture plus la main d’œuvre et le contrôle du débit d’air. C’est un prix très bien placé qui vous permettra de passer un été plus serein au volant de votre voiture. Des garages AD, il y en a partout en France. N’hésitez donc pas à prendre rendez-vous dès maintenant pour profiter de cette belle offre. Envie d’en savoir plus ?

Attention : la recharge de climatisation, c’est relativement dangereux et ne doit aucunement être effectué si vous n’avez pas l’agrément pour. C’est un gaz très polluant s’il venait à se répandre dans l’atmosphère et vous risqueriez de vous bruler. Ne tentez donc pas l’expérience par vous-même : les menues économies se feraient clairement au détriment d’un fort risque…

En plus de cette offre, découvrez sur AD.fr toutes les promos du moment et préparez votre voiture pour les vacances d’été. En plus, le devis est gratuit ! Cliquez ici pour découvrir ces différentes offres dès maintenant dans le centre le plus proche.

Au fait, quel gaz est utilisé ?

Au même titre que votre réfrigérateur, la climatisation de votre voiture a pour objectif de produire du froid. Je vais vous épargner un cours de physique/chimie d’autant plus que ce n’était pas ma spécialité… Les ingénieurs utilisent un fluide frigorigène qui permet d’alimenter le système du compresseur jusqu’aux aérateurs du tableau de bord. Plus généralement, ce sont des gaz type R134a et R1234yf qui sont employés dans les systèmes de réfrigération. C’est une génération de gaz moins polluantes et émettrices de CO2 que les précédents CFC qui étaient utilisés jusque-là. Plus concrètement, le gaz passe de l’été gazeux à liquide afin d’être refroidi. Au fil des années, des fuites peuvent se former et créer une décharge lente. Il arrive aussi parfois qu’en l’absence de fuite, une recharge dure toute la vie de la voiture (mais c’est rare).

Pour connaitre le gaz actuellement utilisé dans votre voiture, il existe une méthode toute simple pour le vérifier. Généralement, une étiquette précise le gaz qui est utilisé. Si celle-ci est trop ancienne ou illisible, repérez la couleur des bouchons de purge. Pour le gaz R134a, ils sont noirs. Pour le R1234yf, ils sont gris. En cas de doute, demandez conseil ou faites confiance au prestataire qui se chargera de recharger votre climatisation.

Comment reconnaît-on une climatisation défaillante ?

Plusieurs éléments peuvent traduire une climatisation déchargée. Restez attentif à ces signes afin de recharger votre climatisation dès que nécessaire. Sans cela, vous risquez de tomber en panne au pire moment : en plein été. Pour éviter l’usure du système, ne mettez pas la climatisation au maximum, évacuez la chaleur avant de mettre en route le système. Et surtout, pour éviter l’usure du compresseur, ne faites pas des arrêts-allumage répétés de la climatisation. Voici les signes qui traduisent une décharge du gaz :

  • Un refroidissement insuffisant : la climatisation ne produit plus suffisamment d’air froid ;
  • De l’air chaud est soufflée : c’est le signe d’une décharge quasi-intégrale ;
  • Le dégivrage est inefficace : là encore, cela peut traduire une décharge du gaz ;
  • Ça pue : outre la décharge, il peut être nécessaire de remplacer le filtre de climatisation.

Une climatisation déchargée ne produit plus de froid. Le risque, c’est que lorsqu’il n’y a pas plus de gaz, le compresseur tourne dans le vide et peut être endommagé irrémédiablement. Afin d’éviter des dépenses importantes, il est recommandé de faire contrôler votre système de climatisation tous les deux ans.

Et si cela venait du compresseur ?

Parfois, c’est le compresseur de climatisation qui peut rendre l’âme. Et là, il est nécessaire de prévoir une dépense plus importante. Un compresseur, cela coûte entre 800 et 2 000 € une fois monté. Les signes annonciateurs sont les mêmes que ceux d’une « simple » décharge de climatisation. À cela s’ajoutent toutefois quelques signes complémentaires, bien que pas systématiques :

  • Un sifflement aigu : c’est probablement un roulement qui fuit ;
  • Un grincement : c’est sûrement un roulement grippé ;
  • Un crissement de la courroie d’accessoires : là encore, peut-être une pièce grippée.

Un compresseur est très difficile à réparer et il est souvent plus rentable de procéder à son remplacement. Mais avant tout cela, il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page