Guide d'achatPratique

J’ai testé pour vous… le kit rénovation optiques de GS27

Si la ligne « 4.1.1. a. 2. Lampe/ source lumineuse défectueuse ou manquante : visibilité fortement réduite » apparaît sur votre contrôle technique, vous êtes bon pour une contre-visite. C’est un fait : au fil du temps, les phares de nos voitures s’opacifient. Le polycarbonate qui est employé a tendance à jaunir, ce qui réduit la visibilité et ne permet plus un éclairage suffisant. Pour cet article, j’ai décidé de tester le kit Rénovation Optiques de GS27. Après en avoir entendu beaucoup de bien, j’ai voulu vérifier s’il tenait ses promesses. Notons que je ne suis pas spécialement bricoleur et que si j’arrive à rénover les phares de cette Citroën C2… Tout le monde peut y arriver !

Pourquoi rénover ses phares ?

Les années passent sans que vous remarquiez vraiment que les phares de votre voiture sont devenus jaunis, opaques. La nuit, l’éclairage est moins bon. Un jour, vous êtes recalé au contrôle technique à ce sujet. Dès lors, il faut agir. Le plus rapide, c’est de remplacer les phares. Mais c’est une dépense importante, qui peut se chiffrer en centaines d’euros pour certains modèles de voitures. La rénovation de phare, c’est une solution économique pour remettre à neuf vos optiques. Notons qu’au fil des années, le polycarbonate qui compose la vitre s’oxyde, à cause des rayons UV. À cela s’ajoutent parfois des problèmes de condensation, largement perceptibles l’hiver.

Toutes les voitures ne sont pas égales face à ce problème. Certaines marques utilisent des matériaux de meilleure qualité que d’autres. Au sein du groupe PSA (devenu Stellantis), c’est un problème qui touche la majorité des voitures. Et cette Citroën C2 de 2005 ne fait pas exception. Nous allons donc voir comment il est possible de rénover, à moindre coût, vos phares de voiture dans le but d’améliorer la vision de nuit mais aussi de passer le contrôle technique sans risquer la contre-visite, du moins sur ce point. Notre cobaye du jour a toujours couché dehors et les optiques portent clairement les stigmates du temps.

Les méthodes pour avoir des phares en bon état

Que faire quand les phares sont devenus opaques ? Il y a plusieurs solutions qui s’offrent à vous pour parvenir à leur redonner leur transparence d’antan.

  • Remplacer les optiques devenues opaques : remplacer des phares usés par des phares neufs, c’est très efficace. Seulement, c’est une opération qui peut vite s’avérer coûteuse et qui n’est pas toujours nécessaire. Il est souvent possible de rénover des phares, même s’ils sont devenus totalement opaques. Sur le marché du neuf, un phare avant coûte généralement entre 90 et 500 €. Pour les modèles à LED de dernière génération, la note peut être très salée ;
  • Confier votre voiture à un professionnel pour rénover les phares : les centres auto et garage proposent généralement ce type de prestation, pour un coût souvent compris entre 70 et 200 €. C’est une opération assez rapide, généralement très bien exécutée et sans trace. Mais si vous avez envie de bricoler un petit peu pour faire des économies, vous pouvez tout à fait faire l’opération par vous-même ;
  • Rénover vous-même les phares de votre voiture : à l’aide de papiers de verre de différents grains, d’une perceuse avec embout pour pad ou bien une ponceuse orbitale, c’est possible. Veillez à bien choisir votre papier de verre pour ne pas laisser de marque d’abrasion. Notons que les pièces et accessoires peuvent vous revenir assez cher mais si vous bricolez régulièrement, vous pourrez les rentabiliser plus ou moins rapidement ;
  • Utiliser un kit de rénovation : si vous voulez tout avoir sous la main, sans avoir à vous poser de question et avec une notice qui détaille tout, étape par étape : c’est un kit de rénovation qu’il vous faut. C’est également le choix que j’ai fait pour ce tutoriel.

Rénover ses phares : ce qu’il faut savoir avant d’agir

Déjà, il ne faut pas avoir confiance envers tout et n’importe quoi. Sur le marché, on trouve un grand nombre de produits « miracle » dont l’efficacité est souvent très relative. Pour éliminer la couche opaque qui ternit vos feux, il est nécessaire d’exercer une abrasion, cela implique donc de retirer une fine couche ternie afin de restaurer l’aspect neuf du dessous. Il convient donc d’agir « justement », sans chercher à tuer une mouche avec un char Leclerc… L’abrasion doit être douce et proportionnée au problème. À l’inverse, certains conseils de grand-mère, comme l’utilisation du dentifrice pour rénover les phares, ne fonctionne pas toujours : le pouvoir abrasif est bien trop faible pour les phares trop ternis !

L’abrasion est indispensable pour rénover les phares. C’est justement le principe du kit Rénovation Optique de GS27. Si vous lisez cet article, vous craignez peut-être qu’il s’agisse d’un article où je vais vous expliquer à quel point ce produit est génial. Ce n’est pas le cas. Comme précisé un peu plus haut, il est tout à fait possible de rénover ses phares soi-même, en utilisant du matériel dont vous disposez déjà. Le kit de GS27 comprend tout le nécessaire pour réaliser l’opération, sachant qu’il coûte une quarantaine d’euros. Quelle que soit la solution que vous retiendrez pour rénover vos phares, il sera nécessaire de poncer vos phares. Comme toujours, on commence avec le grain le plus fort (avec l’indice le plus bas) pour terminer avec du grain très fin, afin d’éviter les rayures. Une constance : toujours poncer à l’eau pour limiter les dégâts !

Comment utiliser simplement le kit Rénovation Optiques de GS27

Maintenant, je vais vous montrer comment appliquer le kit Rénovation Optiques de GS27. L’idée sera également de vous offrir mon ressenti et surtout, de déterminer s’il est utile ou non d’acquérir ce kit. Dans un premier temps, nous allons voir le contenu avant de passer à l’utilisation.

Le contenu du kit Rénovation Optiques GS27

  • Un tube de rénovateur optiques & carrosserie 100 mL ;
  • Une micro-fibre pour lustrer ;
  • Un sachet de lustreur Titanium+ Ultra-Shine Protection 20 mL ;
  • Un ruban adhésif de masquage ;
  • Un adaptateur pour perceuse ;
  • Un pad en mousse de lustrage ;
  • 8 disques abrasifs de ponçage : 2x grains 600, 2x grains 1000, 2x grains 2000 et 2x grains 3000 ;
  • Une notice d’utilisation

Ce que vous aurez besoin avant d’utiliser le kit

  • Une perceuse : c’est indispensable ;
  • De l’eau : idéalement en spray.

Les étapes pour rénover vos phares

1. Lavage et préparation

Dans un premier temps, vous devrez laver les phares de votre voiture. Nul besoin de laver l’intégralité de votre voiture car le ponçage va forcément générer pas mal de poussière et un lavage complet sera bien plus utile après la rénovation des optiques de votre voiture.

Ensuite, il faut utiliser l’adhésif de protection et le disposer partout autour des optiques afin de ne pas laisser de marque sur la carrosserie. C’est une étape simple. Appuyez sur l’adhésif afin qu’il adhère correctement. Rassurez-vous, il se retire très simplement ensuite et sans trace. Faites bien tout le tour des phares. Si vous n’avez pas de rouleau d’avance, veillez à ne pas trop en utiliser car il sera nécessaire de re-masquer vos phares par la suite.

2. Préparez votre perceuse

Si le ponçage à la main est toujours possible, c’est long, fastidieux et nettement moins précis qu’un travail à la machine. Le kit de GS27 comprend un adaptateur. Celui-ci s’adapte directement sur vote perceuse. Il dispose d’une surface permettant l’adhérence des disques abrasifs. Commencez par monter ceux ayant le grain le plus fort : 600. À titre personnel, je trouve ce grain assez épais, peut-être même trop… Néanmoins, histoire de suivre les recommandations du fabricant, j’ai commencé par ce grain.

Le disque se fixe alors sur la perceuse. Il est important de vérifier la bonne solidité de l’ensemble et de régler votre perceuse sur un régime plutôt bas. Dans mon cas, il s’agit d’une perceuse achetée chez Action à petit prix (29,95 €), qui fera amplement l’affaire pour cette tâche. Une fois que tout est préparé, nous allons pouvoir attaquer le ponçage des phares. Prenez la notice, et suivez à la lettre les indications fournies par le fabricant. Surtout, ne vous trompez pas dans l’ordre des disques abrasifs !

3. Le décapage des phares (x4)

L’étape du décapage est à réaliser à quatre reprises, pour chaque phare. Il faut commencer par humidifier assez généreusement un premier phare puis d’appliquer la perceuse – et son support – à plat sur le phare. Une fois mise en marche à la force minimale, on réalise des mouvements en forme de 8 jusqu’à couvrir toute la surface. Le premier grain, le 600, est très abrasif, il ne faut donc pas trop insister. Pendant quelques minutes, parcourez toute la surface du phare jusqu’à ce que l’optique devienne parfaitement opaque et homogène. Une zone transparente apparaît ? Il faut re-poncer à cet endroit. Faites toujours des mouvements larges et ne restez jamais plus d’une seconde au même endroit sous peine de marque irrémédiablement le phare. L’humidité manque ? Vaporisez à nouveau afin de ne jamais poncer à sec.

Après quelques minutes, il suffit d’essuyer le phare à l’aide d’un vieux chiffon ; n’utilisez pas la micro-fibre fournie pour le moment mais un vieux chiffon. Essuyez totalement l’optique régulièrement et voyez si le rendu est opaque et homogène. Si ce n’est pas le cas, recommencez sur les zones insuffisamment traitées. Lorsque la première passe est faite, vous devrez peut-être remplacer l’adhésif de protection si celui-ci est trop imbibé et ne tient plus sur la carrosserie.

Cette première étape, au grain 600, doit être répétée encore trois fois avec ensuite le grain 1000, le grain 2000 puis le grain 3000. Notons qu’il est important de respecter cet ordre. Terminer par des grains fins permettra d’avoir un rendu lisse et sans micro-rayures. Lorsque vous poncez, n’exercez pas une force sur votre machine, cela ne sert à rien. Il faut faire des mouvements dynamiques et fluides. Surtout, prenez votre temps et ne vous précipitez pas. En soi, ce n’est pas vraiment compliqué dès lors que l’on prend le temps de bien faire. À titre personnel, il m’aura fallu près de deux heures pour traiter les deux optiques et réaliser les photos pour illustrer cet article.

4. Nettoyez puis lustrez

Après application des quatre disques abrasifs, vos phares doivent être lisses au toucher et ne pas présenter d’irrégularité, même si un voile nuageux persiste. Si c’est le cas, continuez à poncer à l’aide du disque 3000, toujours à l’eau. Au fil du temps, le disque va devenir lisse au toucher. Une fois fait, il est nécessaire d’évacuer les excédents du ponçage. C’est là qu’intervient le rénovateur d’optique. Ce tube de 100 mL s’applique sur des phares lavés. Disposez des châtaignes à différents endroits. Prenez ensuite le pad en mousse et étalez uniformément le produit à la main, sans allumer la perceuse. Quand c’est fini, utilisez cette fois la machine en couvrant la surface de l’optique. Le lustrage va permettre de finir la rénovation des optiques en effaçant les micro-rayures et les traces du ponçage.

Si le résultat n’est pas parfaitement lisse, répétez la procédure toujours avec ce produit lustrant. Vos glaces d’optique devraient ainsi retrouver un rendu parfaitement lisse et transparent. Toutefois, certaines optiques trop atteintes peuvent nécessiter un ponçage plus profond. Si c’est le cas, vous devrez répéter la manipulation un petit peu plus tard. Dans le kit, GS27 fournit aussi un produit de protection, que vous pouvez appliquer de la même manière que le premier lustreur afin de préserver le fruit de votre travail durant plusieurs années.

C’est maintenant fini ! Vous n’avez plus qu’à retirer définitivement les adhésifs puis à laver votre voiture ! Dans mon cas, il serait mentir de dire que le résultat est parfait. Tout n’est pas parfaitement lisse et quelques rayures fines ont subsisté, ce qui nécessitera une ré-intervention. Par rapport à avant, le rendu est toutefois incomparable ! Je pense avoir trop forcé sur les disques abrasifs en 600, ce qui a marqué un peu trop certaines parties.

Mon avis sur ce kit

Quand on n’est pas bricoleur, on a souvent tendance à s’orienter vers la solution de facilité, même si ça coûte un peu d’argent. Ce kit rénovation optiques de GS27 est assurément un bon produit, qui remplit son rôle, à la condition d’avoir une perceuse à disposition. Toutefois, ce kit ne peut servir qu’une seule fois car les disques abrasifs ne seraient pas en quantité suffisante pour une nouvelle utilisation. Il est toutefois possible de les commander sur internet à petit prix pour continuer d’utiliser le kit.

Le kit est-il indispensable ? Certainement pas. Si vous disposez déjà du matériel pour effectuer l’opération, alors je vous conseille de vous y atteler directement, sans passer par ce kit. Le cas échéant, le kit est une bonne alternative pour un usage très ponctuel. Malheureusement, on ne peut que regretter le faible nombre de disques abrasifs fournis, qui ne permettent de faire que deux phares.

Enfin, je vous déconseille de commencer au grain 600, qui a tendance à marquer plus fortement les optiques et qui nécessitera un ponçage de finition bien plus long ! Un bilan mitigé donc. Quelle que soit la solution que vous retiendrez, prenez le temps de bien faire les choses afin de ne pas récupérer des optiques transparents… Mais couverts de micro-rayures. Dans tous les cas, le pari est rempli : les phares sont redevenus transparents et le contrôle technique n’a porté aucune mention particulière quant aux optiques de cette Citroën C2 ! Et si on terminait par un detailing maison ?

Les liens externes contenus dans cet article sont des liens d’affiliation. Pour vous, ça ne change rien, vous paierez le même prix. Cela nous permet en revanche de toucher une commission, de la part d’Amazon. Cet article est élaboré sur la base du volontariat, nous n’avons pas été payés pour influer notre opinion quant à ce produit.

Kit Rénovation Optiques GS27 - notre avis

40 €
7

Efficacité

9.0/10

Qualité des produits

8.0/10

Rapport qualité/prix

6.0/10

Intérêt réel

7.0/10

Quantités fournies

5.0/10

On a aimé...

  • Efficacité réelle
  • Instructions claires
  • Qualité des produits fournis

Ça nous a déplu...

  • Disques fournies pour une seule utilisation
  • Prix de vente
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page