ActualitéCaterham

Caterham Seven 170 : plus fun en neuf ? Ça n’existe pas

« Light is right« , cette devise de Colin Chapman – fondateur de Lotus – beaucoup de constructeurs automobiles l’ont oubliée. Cette stupide course à la puissance omet souvent un aspect clé : le rapport poids/puissance. Aujourd’hui, je vais vous parler de la dernière nouveauté signée Caterham : la Seven 170. Cette version d’entrée de gamme de la légendaire barquette passe désormais à 84 chevaux pour seulement 440 kg. Des chiffres étonnamment bas qui surprennent… Avant de séduire ! Passons en revue la dernière Caterham Seven 170, que vous pouvez dès maintenant commander en kit… Ou déjà construite.

Une évolution surprenante !

Depuis quelques mois déjà, chez Caterham, il ne subsistait que les versions les plus puissantes, à savoir Seven 485. Bien qu’il s’agisse de modèles exceptionnels, le ticket d’entrée à près de 50 000 € n’est pas vraiment light. Le retour d’un modèle d’appel, c’était donc une nécessité… Dès lors, Caterham a revu sa copie, en reprenant l’idée générale de la précédente Seven 160 tout en parvenant à faire encore mieux. Avant tout, rappelons que la Seven 160 (destinée en marché anglais) et la Seven 165 (exportation) sont en réalité la même voiture. Elles entrent dans la catégorie des Kei Car afin de séduire le marché japonais. Dès lors, on retrouve sous le capot un petit 3-cylindres turbo tout en maintenant une longueur inférieure à 3,40 mètres.

La nouvelle Caterham Seven 170 doit son nom à une simple fraction : c’est le rapport poids/puissance de 170 chevaux par tonne. On retrouve donc sous le capot de 3-cylindres turbo d’origine Suzuki d’une cylindrée de 660 cm3. Il atteint désormais une puissance de 84 chevaux et 116 Nm de couple. La véritable prouesse de Caterham, c’est d’être parvenue à gagner 50 kg par rapport à la précédente Seven 160 ! Pour cela, la Seven 170 a du être revue en profondeur. Le but, c’est de se rapprocher de la version originelle de 1958, qui affichant 75 chevaux pour 420 kg seulement. Avec 440 kg à vide, la Seven 170 n’a jamais été aussi proche de la recette du bonheur. Mais il a fallu faire quelques concessions.

Caterham Seven 170 : châssis (très) étroit

Plusieurs tailles de châssis sont proposées chez Caterham, afin de s’adapter aux spécificités des marchés et aux attentes des clients. Le châssis Série 3 est calqué sur celui de la Lotus 7 originelle. Le châssis SV (ou Série 5) est 10 centimètres plus grand aussi bien en longueur qu’en largeur. Il est donc plus spacieux au détriment d’une masse supplémentaire de 25 kg. Pour la Seven 170, Caterham a encore réduit la largeur à 1,47 mètre seulement, pour 3,18 mètres de long et 1,09 mètre de haut. Des dimensions restreintes qui ont permis de maintenir le poids total à vide à seulement 440 kg. Une véritable prouesse technique. Notons que deux versions sont proposées : la Type R et la Type S.

  • Caterham Seven 170 Type S : version « classique », sièges en cuir, suspension à voie large, jantes alliages 14 pouces, pommeau de vitesse en aluminium, pare-brise, volant Momo, échappement poli…
  • Caterham Seven 170 Type R : sièges baquets composite, suspensions sport, jantes 14 pouces peintes en noir, saute-vent à la place du pare-brise, différentiel à glissement limité, feux à LED, harnais 4 points…

La Type S, c’est la version pour ceux qui veulent du plaisir mais avec un minimum de confort. La Type R revendique un caractère davantage taillé pour la piste. Bien qu’il s’agisse de la même voiture, on peut être surpris par le fait de trouver des freins à tambour à l’arrière, contrairement aux autres Caterham. Le faible poids de la Seven 170 n’imposait pas des disques. Notons aussi que le programme Signature du fabricant vous permet de tout décider sur votre Seven 170 : la couleur de carrosserie, une sellerie spécifique, des habillages en bois, des bandes, des autocollants, le châssis surbaissé ou encore la roue de secours !

Des performances surprenantes !

Vendue à moins de 30 000 € en version S, la Caterham Seven 170 affiche un niveau de performances assez incroyables : comptez seulement 6,9 secondes pour le 0 à 100 km/h. C’est le même temps que demanderait une Renault Clio 4 RS. La différence, c’est bien sûr les sensations et l’efficacité générale. Stricte propulsion, la Caterham se montre joueuse et clairement à l’aise sur les petites routes. Les 84 chevaux passent au sol à l’aide d’une boîte de vitesses à 5 rapports. Les pneus étroits (155 mm de large) permettent une très bonne agilité et un plaisir de conduite sans équivalent sur le marché du neuf, pour ce prix.

Comptez 29 495 € pour la Seven 170S et 30 995 € pour la Seven 170R, hors taxe. Vous pourrez la commander déjà assemblée ou bien en kit, comme cela a souvent été le cas pour ces barquettes. Avec des émissions de CO2 à seulement 109 g/km, ce modèle parvient à éviter au malus. Un argument devenu très rare pour un modèle thermique ! Bien sûr, niveau polyvalence, il y a clairement mieux… Mais si votre priorité est de vous offrir des sensations, alors il n’y a aucun doute que passer chez Caterham est la meilleure chose à faire. Sachez que le configurateur Caterham a été mis à jour et intègre désormais la Seven 170.

Malheureusement, en France, nous avons tendance à nous focaliser exclusivement sur la puissance, qui n’est qu’un bête nombre si on ne met pas en parallèle le poids…

Source
Caterhamcars.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page