1/43AltayaCollections presseMiniatures

Altaya : Collection les légendaires micro-voitures d’antan au 1/43

Après avoir fait l’objet d’un test, la collection des micro-voitures d’Antan voit officiellement le jour chez les éditions Altaya. Et je dois reconnaitre que cela fait très plaisir car c’était un thème peu abordé jusqu’à présent. Comme à mon habitude, je vous propose une revue complète de cette collection, avec notamment les conditions de l’abonnement, les cadeaux et bien sûr, le prix de revient final. Espérons que l’éditeur parvienne à obtenir les volumes de vente escomptés. Partons donc à la découverte de ces fascinantes petites voitures qui ont écumé nos routes pendant plusieurs décennies. La plus connue ? C’est certainement la fascinante Isetta !

Un thème captivant et fascinant !

Les micro-voitures… Face à un contexte économique compliqué, les constructeurs ont vite compris l’intérêt de développer des voitures plus modestes. pour cela, ils ont rivalisé d’ingéniosité en repensant l’usage urbain d’un véhicule. Et c’est justement ces petits véhicules qui sont mis à l’honneur par l’éditeur Altaya. Il faut dire que le choix de modèle est intéressant. Conçus dans une optique de réduction des coûts, ces petites voitures affichent des choix esthétiques et conceptuels fascinants. Mieux encore, ils ont réellement marqué une époque, qui débute après la Seconde Guerre mondiale et qui s’étendra jusqu’au début des années ’90. Vous pourrez donc retrouver une multitude de ces véhicules à l’échelle 1/43, présentés sur un socle et avec une boîte de protection.

Ce thème, il est clairement audacieux. Pour beaucoup, c’est un domaine mystérieux qui promet de belles découvertes. D’ailleurs, Altaya communique déjà sur les premiers modèles qui constituent la collection et on va de surprises en surprises. Alors bien sûr, il y a des pièces que l’on connait bien, c’est par exemple le cas de la Velam Isetta (sortie ensuite chez BMW) ou encore de la mignonne Vespa 400, seul véhicule à quatre roues proposé par le célèbre fabricant de scooters colorés. Envie d’en savoir plus sur la collection ?

Le contenu de cette collection 1/43

Dans cette collection, on trouvera donc des légendes, à l’échelle 1/43 avec comme fer de lance, l’Isetta. Mais on y trouvera une grande diversité de constructeurs, de tous les horizons ! Rovin, Mochet, Messerschmitt, Sncan, Ligier ou encore Autobianchi sont autant de noms que l’on retrouver dans cette collection. Par ailleurs, chaque numéro sera donc composé d’une miniature 1/43 fidèlement reproduite et d’un fascicule de 12 pages. Celui-ci retrace l’histoire de la marque en question, en axant notamment sur les constructeurs d’après-guerre. La rubrique « Rétroviseur » met le focus sur le contexte d’époque afin de mieux comprendre la finalité de ces petites voitures. Enfin, une présentation détaillée du modèle 1/43 est réalisée. Voici ci-dessous les premiers numéros connus à ce jour. Bien sûr, il ne s’agit pas de la collection entière !

NuméroPhotoModèlePrix de vente
1Altaya Micro Voiture IsettaVelam Isetta 19572,99 €
2Altaya Micro Voiture VespaAcma Vespa 400 19576,99 €
3Altaya Micro Voiture MesserschmittMesserschmitt FMR TG 500 195812,99 €
4Altaya Micro Voiture RovinRovin D4 195312,99 €
5Altaya Micro Voiture MochetMochet CM 125 Y 195612,99 €
6Altaya Micro Voiture SncanSncan Inter 175A Berline 195312,99 €
7Altaya Micro Voiture LigierLigier JS4 198012,99 €
8Altaya Micro Voiture AutobianchiAutobianchi Bianchina Cabriolet 196212,99 €
9Altaya Micro Voiture AvoletteAvolette Record de Luxe 195612,99 €

Ces neuf premiers numéros donnent un ressenti général sur la collection. On ne peut qu’apprécier la diversité de l’approche, qui s’ouvre notamment sur les micro-voitures d’aujourd’hui : les voiturettes, communément appelées voitures sans permis. À titre personnel, j’apprécie aussi beaucoup les choix de couleurs qui valorisent clairement ces petites voitures. Quant aux finitions, elles semblent dans la bonne moyenne. Sans tutoyer les standards haut de gamme, le rendu semble correcte et plutôt valorisant. On a hâte de découvrir la site.

Autres modèles annoncés :

  • Vignale Gamine de 1967
  • Simca 5 de 1936
  • Heinkel Kabine de 1956Zündapp Janus de 1957
  • Voisin Biscooter C-31 de 1957

Numéro à 2,99 € : l’emblématique Isetta

C’est sans nul doute la micro-voiture la plus connue ! L’Isetta a été produite par plusieurs constructeurs qui ont développé différentes versions. Contrairement aux idées reçues, c’est bien un modèle à quatre roues puisque celles de l’arrière sont très proches, mais bien distinctes ! Ce modèle se caractérisait par une construction inédite : une unique porte située à l’avant ! Pour ce premier numéro, c’est donc un carton plein de la part d’Altaya, qui crée une excellente accroche avec ce premier numéro original. Cette miniature est vendue au prix de 2,99 €, ce qui est très raisonnable d’autant plus que vous aurez en prime un fascicule.

La modélisation semble plutôt bien réussie. Malgré un essuie-glace un peu épais, il ne faut pas oublier que c’est une miniature de très petite taille, au 1/43, qui ne mesure donc ici que 5,2 centimètres de long ! L’ensemble est donc tout à fait satisfaisant. Comme à chaque fois, Altaya propose un prix très bas pour le premier numéro afin d’attirer l’attention. Par la suite, les prix sont logiquement rehaussés. Mais tout cela, nous le verrons un petit peu plus loin dans l’article.

Faut-il s’abonner à cette collection ?

Afin de fidéliser sa clientèle, Altaya favorise l’abonnement. L’objectif ? Vous permettre de recevoir, chaque mois, vos miniatures 1/43 directement chez vous. Une promesse séduisante qui vous permet de mensualiser le coût de l’abonnement. En contrepartie, l’éditeur vous offre quelques cadeaux. Un moyen de vous remercier pour votre fidélité. Mieux encore, des cadeaux sont prévus pour ceux qui s’abonnent rapidement et qui choisissent le prélèvement automatique. Pour autant, il sera aussi possible de commander les numéros à l’unité directement chez votre libraire ou point presse habituel ainsi que dans les hypermarchés distribuant les produits Altaya. C’est vous qui décidez ! Mais pour bénéficier des cadeaux, l’abonnement reste la solution la plus intéressante. Bon, et ces cadeaux alors ?

Les cadeaux en cas d’abonnement

Je vous invite maintenant à découvrir les différents cadeaux qui sont proposés aux abonnés. Cette fois, Altaya a clairement exploré son thème en proposant des modèles annexes, à l’échelle 1/43. De belles pièces qui permettront de compléter superbement la collection. Nul doute que ces cadeaux trouveront un écho chez les passionnés. Fatalement, il ne sera pas possible de trouver ces cadeaux directement dans les points presse. En cas d’abonnement, vous n’aurez aucune démarche à accomplir pour les obtenir, ceux-ci vous seront envoyés directement avec vos envois classiques.

  • 2ème envoi : vous recevez le numéro 3 gratuitement ;
  • 3ème envoi : vous recevez le numéro 8 gratuitement ;
  • 4ème envoi : vous recevez des photographies aux dimensions 41×31 et 31×31 centimètres ;
  • 7ème envoi : vous recevez une Solyto Break Camping de 1967 au 1/43 ;
  • 9ème envoi : vous recevez une Motobécane KM2U de 1962 au 1/43 uniquement si vous vous abonnez avant le 13 janvier 2022 ;
  • 11ème envoi : vous recevez une Isetta fourgonnette au 1/43 ;
  • 13ème envoi : vous recevez une BMW Isetta 250 et sa caravane au 1/43 uniquement si vous optez pour le prélèvement automatique.

L’offre Premium ? Et pourquoi pas ?

Pour ceux qui veulent aller encore loin, il est possible d’aller encore plus loin grâce à l’offre Premium proposée par Altaya pour cette collection des Micro-voitures d’antan au 1/43. Pour cette offre, j’apprécie le fait que l’éditeur soit resté pleinement dans son thème en proposant de nouveaux des modèles au 1/43. Ça a clairement du sens et la thématique est parfaite ! En effet, il s’agit de quatre Goggomobil, de petits utilitaires produits de 1957 à 1965 que vous pourrez ajouter à votre collection. Ceux-ci arborent des livrées sympathiques.

  • 8ème envoi : vous recevez la Goggomobil Deutsche Post au 1/43 ;
  • 10ème envoi : vous recevez la Goggomobil Livraison de lait au 1/43 ;
  • 14ème envoi : vous recevez la Goggomobil Coca Cola au 1/43 ;
  • 16ème envoi : vous recevez la Goggomobil Assistance au 1/43.

Pour souscrire à l’offre Premium, en plus de l’abonnement, il est nécessaire de cocher l’option au moment d’enregistrer votre commande. Dès le numéro 4, vous serez alors prélevé d’un euro supplémentaire à chaque numéro. Cela vous permettra alors de recevoir ces quatre Goggomobil exclusifs à l’échelle 1/43. Le coût de revient final de cette offre Premium est de 57 €, ce qui est plutôt raisonnable.

Cadence d’expédition : tout ce qu’il faut savoir

Dès votre abonnement enregistré et validé par Altaya, vous devrez les deux premiers numéros en quelques jours seulement à votre domicile. Quelques semaines après, ce sont les numéros 3 à 5 qui vous seront envoyés. Par la suite, vous recevrez toutes les 6 semaines, 4 nouveaux numéros. Précisons que les cadeaux vous sont envoyés avec vos envois, dans un colis groupé. Les frais de port sont appliqués à chaque numéro, ils s’élèvent à 0,75 €.

Le coût total de cette collection

Sachez que la collection comprend un total de 60 numéros. Nous avons voulu déterminer le prix de revient final. En incluant les différents cadeaux et les montants des frais de port, nous sommes sur un prix de revient à 779,92 €. En ajoutant l’offre Premium et les 4 Goggomobil, le prix passe alors à 836,92 €. Cela aboutit sur un prix dans la moyenne basse. Si la thématique vous plait, nous ne pouvons que vous recommander de vous abonner à cette collection. Si les conditions ne sont pas toujours des plus avantageuses, cela semble clairement être le cas ici. Nous, on valide !

Ce qu’il faut retenir

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas vu une collection presse aussi audacieuse. Avec cette thématique des micro-voitures d’antan, produites de 1950 à 1970, Altaya frappe fort et juste. Les cadeaux proposés sont parfaitement dans la thématique et renforcent encore l’attrait de la collection. Bien que nous ne la recommandions pas toujours, l’offre Premium est ici attractive avec de belles pièces 1/43 qui peuvent s’ajouter à vos modèles. Envie de découvrir plus en détails la collection ? Cliquez sur le bouton ci-dessous afin d’être dirigé sur le site d’Altaya. Les expéditions débuteront à partir de la fin novembre 2021.

PDLV est un média ! Nous ne vendons pas de voitures (y compris miniatures).
Nous ne sommes pas les éditions Altaya !

Contactez Altaya au 01 76 54 09 34 pour toute question.

Mon avis sur cette collection

7.8

Choix du thème

10.0/10

Qualité des miniatures

7.0/10

Choix de l'échelle

7.0/10

Prix de revient

7.0/10

Cadeaux proposés

8.0/10

On a aimé...

  • Thématique originale
  • Collection diversifiée
  • Prix corrects pour l'échelle

Ça nous a déplu...

  • Pas de classeurs à fascicules
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

1 commentaire

  1. Pas de classeur à fascicules c’est un avantage car il ne faut pas se leurrer: les fascicules ne sont que des prétextes pour pouvoir vendre les miniatures en point presse rien de plus.
    Les fascicules sont trop souvent super médiocres au point que c’est à demander s’ils ne sont pas fait par des stagiaires en coutures ou jardinage.
    Devoir payer pour des classeurs pour y ranger ces daubes de fascicules c’était donc rajouter de l’arnaque à l’arnaque car c’était de la vente forcée dans l’abonnement.
    Il faut donc plutôt se réjouir qu’on ne nous impose plus ses put(censuré)in de classeurs qui n’intéressent personne au final puisque personne ne s’abonne aux séries presse pour les fascicules: on le fait pour les miniatures et si vous êtes un peu connaisseur du thème de la collection, vous en savez généralement plus que les fascicules!

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page