ActualitéPorsche

Porsche lance son programme Sonderwunsch avec un clin d’œil

Chez Porsche, le client est roi, surtout lorsqu’il est prêt à signer un beau chèque. La marque allemande propose déjà un large choix d’options permettant de se faire plaisir avec de belles couleurs de carrosserie et des intérieurs personnalisés. Le programme Porsche Exclusiv Manufaktur permet déjà d’aller vers un beau niveau de personnalisation. Mais avec le programme Sonderwunsch fraichement dévoilé, Porsche ambitionne d’aller encore beaucoup plus loin dans cette voie. Pour inaugurer ce département, la marque a intégré la livrée de la prestigieuse Porsche 956 numéro 7 de 1985, victorieuse aux 24 Heures du Mans, sur la toute dernière 911 (992) GT3. Ce modèle sera livré à un client très spécial…

Un clin d’œil à la Porsche 956 de 1985

La Porsche 956 est l’une des plus prestigieuses voitures de course jamais produite par la marque. De 1982 à 1985, elle remporta à chaque fois la première place aux 24 Heures du Mans. Une prouesse assez incroyable ! Mais si je vous parle aujourd’hui de la Porsche 956, c’est parce que l’exemplaire qui remporta la course sarthoise en 1985 fut engagé par l’écurie New Man-Joest Racing. La numéro 7 victorieuse fut pilotée par les allemands Klaus Ludwig et John Winter mais aussi par un italien, Paolo Barilla. La voiture portait une livrée à dominante jaune, avec des touches de blanc et de noir. C’est précisément cette voiture qui a servi d’inspiration à cette jolie Porsche 911 (992) GT3, instigatrice du programme Sonderwunsch. Elle a pour objectif de montrer le savoir-faire de la marque en ce qui concerne la personnalisation poussée dans ses derniers retranchements.

On retrouve tout d’abord cette livrée, joliment transposée sur la nouvelle 911 GT3. La livrée, peinte, se montre très élégante. Bien sûr, on est avant sur un esprit d’inspiration et pas sur une transcription simple et bête de la livrée. Le jaune de la carrosserie semble par exemple légèrement tirer vers le orange. Cela lui donne un côté plus actuel encore. Les sponsors n’apparaissent plus mais on trouve les bandes obliques colorées, qui viennent renforcer le style. Le numéro 7 est conservé, avec de belles applications sur le côté. On retrouve même le stripping latéral Porsche en bas des portes. Mais surtout, l’aileron a été redessiné afin d’inclure des dérives particulières qui rappellent celles de la 356 tout en apportant de l’aérodynamique.

Notons par ailleurs que les jantes d’origine de la GT3 ont été conservées. À l’avant, elles sont couleur aluminium, en 20 pouces tandis qu’elles sont dorées à l’arrière (21 pouces). Les seuils de porte exclusifs ont aussi été créés sur mesure.

Des détails exclusifs à bord

À bord, on trouve de nombreux détails exclusifs. Le levier de boîte de vitesses a été usiné en aluminium, afin d’évoquer la boule de magnésium que l’on trouvait à bord de la 956. À bord, on retrouve la sellerie noire d’origine, avec un cuir joliment surpiqué et de nombreuses touches de carbone. On notera par ailleurs la présence d’un arceau cage. Sur les appuie-têtes, le tracé du circuit des 24 Heures du Mans a été brodé, en jaune. On trouve l’inscription « Le Mans 1985 » qui accentue le clin d’œil. À cette époque, la ligne droite des Hunaudières n’était pas « cassée » par les deux chicanes. Une ambiance chic et sport qui donne envie de prendre place derrière le volant.

Sur les montants B, vous trouverez un badge personnalisé agrémenté du drapeau italien. On y trouve la signature de Paolo Barilla. Il fut ainsi l’un des trois pilotes qui a remporté les 24 Heures du Mans en 1985, à bord de la 956 numéro 7. En effet, pour son soixantième anniversaire, ce passionné voulait s’offrir une voiture unique en son genre, qu’il a commandée auprès de Porsche Sonderwunsch. Il a ainsi eu l’opportunité d’étrenner le nouveau programme de personnalisation. On trouve ainsi des monogrammes PB60 à différents endroits de la carrosserie de sa future voiture. Diverses garnitures ont été créées spécialement pour l’occasion.

Pour mener à bien ce projet, Paolo Barilla s’est rendu à trois reprises à Zuffenhausen afin d’assister au montage de sa voiture. En plus d’appels téléphoniques et de visioconférences, il a bénéficié de sa propre carte d’accès. Il a aussi l’opportunité de coupler le moteur à la boîte de vitesses. En tout, pas moins de trois années de travail ont été nécessaires pour parfaite ce projet qui devait, à l’origine, s’appuyer sur la précédente génération de 911. Trois essais de livrées ont été réalisés afin d’aboutir à ce résultat exceptionnel. Il s’agit d’un exemplaire unique, non destiné à une production.

Et si vous vous demandez si Paolo Barilla a un lien avec la marque de pâtes éponyme, la réponse est oui ! Il en est l’un des héritiers.

Porsche Sonderwunsch : un programme exclusif

Si vous souhaitez personnaliser votre Porsche, vous avez déjà un choix conséquent d’options. En passant par les équipements Porsche Exclusiv Manufaktur qui étendent les possibilités… Mais le but du programme Sonderwunsch, c’est de repousser les limites en proposant de l’artisanat pour les clients les plus exigeants et/ou passionnés. Cela s’applique donc aux Porsche neuves mais aussi aux modèles plus anciens puisqu’un service de restauration est proposé. Par ailleurs, ce programme existait déjà dans les années ’70, avant d’être mis de côté.

Quant au prix du programme, il n’est pas évoqué. Chaque offre est devisée sur mesure. Il va de soi qu’un tel programme, recourant à des procédés artisanaux, se paiera au prix fort. Porsche a toujours fédéré une importante communauté de passionné qui n’hésite pas à mettre la main au portefeuille quand il s’agit de se faire plaisir. Il y a donc de grandes chances que les clients les plus fortunés n’hésiteront pas longtemps avant de solliciter le département le plus prestigieux de la marque. Bon anniversaire, monsieur Barilla.

Obtenir équipements options Porsche 911

Retrouvez toutes les informations de votre actuelle ou future voiture

  • Liste des équipements de série
  • Liste et prix des options
  • Motorisation
  • Code couleur

Source
Newsroom.porsche.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page