Pratique

Quels critères pour acheter sa voiture électrique ?

Les parts de marché des véhicules électriques (VE) ont considérablement augmenté ces dernières années. Cela marque un intérêt grandissant pour ce type de mobilité aux nombreux avantages. Si vous souhaitez passer au véhicule électrique, alors c’est le bon moment ! Cet article vous présente les principaux critères à prendre en considération pour acheter sa voiture électrique.

Pourquoi acheter un véhicule électrique ?

Ce n’est pas un secret, de plus en plus d’automobilistes français prennent le virage du véhicule électrique. D’ailleurs, les parts de marché de ce type de véhicules ne cessent d’augmenter dans le marché du neuf. Selon les chiffres de l’AVERE, les nouvelles
immatriculations de VE ont signé une évolution de +159 % en 2020. Grâce à cette belle performance, les véhicules électriques se sont octroyés 5,8 % de parts de marché.

Si les voitures électriques connaissent un essor sans précédent, c’est qu’elles offrent des avantages certains. D’abord, la mobilité électrique s’intègre de plus en plus dans un mode de vie écologique. Elle représente donc une solution privilégiée pour les personnes soucieuses de la protection de l’environnement.

En plus d’être une solution de mobilité propre “Zéro émission”, la voiture électrique est plus économique sur le long terme. Cela s’explique par son faible coût d’utilisation par rapport aux véhicules thermiques. D’une part, le coût d’une recharge électrique complète est inférieur à celui d’un plein de carburant. D’autre part, les frais d’entretien sont minimisés grâce à la suppression de nombreuses pièces mécaniques.

Par ailleurs, les véhicules propres comme ceux de la gamme de voitures 100% électrique Toyota, profitent de plusieurs subventions à l’achat et de réductions sur les polices d’assurance. Tous ces avantages séduisent autant les particuliers que les
professionnels. Si certains demeurent sceptiques, la progression de la voiture électrique en Europe est indéniable.

Choisir un véhicule électrique neuf ou d’occasion ?

Les véhicules électriques modernes sont arrivés sur le marché à partir de 2010 (avec la Nissan Leaf notamment). L’acquisition d’un VE passait donc nécessairement par l’achat d’un véhicule neuf. Actuellement, de nombreux modèles électriques sont proposés sur le marché de l’occasion, que ce soit chez les concessionnaires ou les vendeurs indépendants. L’offre dans ce marché est généralement abondante et s’enrichit chaque jour de nouveaux modèles.

Acheter une voiture électrique d’occasion offre de nombreux avantages. En termes de coût d’acquisition, un véhicule électrique d’occasion est moins cher qu’un véhicule neuf. À cela s’ajoute le fait que le premier propriétaire a déjà absorbé le coût de
dépréciation initial du véhicule. Cette option vous offre également la possibilité de choisir parmi plusieurs modèles fiables qui ont fait leurs preuves. Autre avantage d’acheter un VE d’occasion, le véhicule est disponible immédiatement. Si cette solution vous convient, alors choisissez un modèle dont la garantie sur la batterie et les composants électriques est encore valide. Bien souvent, celle-ci atteint huit ans, ce qui est un confort appréciable et rassure.

Par ailleurs, acheter un véhicule électrique neuf est une option plus avantageuse si vous disposez d’un budget confortable. D’un côté, vous profitez des dernières technologies en matière de motorisation électrique et de confort de conduite. En outre,
vous avez plus de choix concernant les couleurs et les options. D’un autre côté, vous bénéficiez entièrement des programmes d’aides financières mis en place par l’État et les collectivités locales. Autant d’arguments qui rassurent et facilitent la transition depuis le thermique. Et bien entendu, en achetant une voiture électrique neuve, vous profitez d’une garantie de plusieurs années sur le moteur et la batterie.

Acheter un véhicule électrique : l’autonomie et le dispositif de
recharge

L’autonomie moyenne annoncée par les constructeurs est généralement comprise entre 150 à 600 kilomètres (selon cycle WLTP). Pour une petite citadine électrique, elle varie de 150 à 250 kilomètres selon le modèle. Pour un SUV électrique, elle est plus importante et peut atteindre jusqu’à 500 kilomètres, comme on l’avait vu avec notre essai du Tesla Model X. Certaines berlines électriques comme Lucid Dream Edition ou Mercedes EQS revendiquent une autonomie de plus de 750 kilomètres. Il faut tout de même noter que les valeurs annoncées par les constructeurs sont obtenues dans des conditions expérimentales. Celles-ci peuvent être très différentes des conditions réelles d’utilisation : température, dénivelé, vent, etc. Généralement, vous devez retrancher 20 % du chiffre annoncé par le fabricant pour avoir une estimation de l’autonomie réelle.

Certes, l’autonomie est un facteur important à prendre en considération lors de l’achat d’une voiture électrique. Toutefois, elle doit être adaptée à vos besoins de mobilité. En effet, les véhicules électriques offrant une autonomie importante sont équipés de
grandes batteries et sont donc plus chers. En choisissant une voiture dont l’autonomie correspond à vos déplacements, vous pouvez économiser des milliers d’euros !

Par ailleurs, sachez que tous les véhicules électriques ne sont pas égaux face au temps de recharge. Celui-ci dépend de deux éléments principaux : la technologie de la batterie et le type du câble de recharge.

Dans la plupart des cas, les véhicules électriques sont livrés avec deux câbles de recharge. L’un est muni d’une prise domestique et l’autre varie selon le fabricant (prise type 2, Combo, ChadeMo, etc.). Plus la capacité du câble du constructeur est importante, plus la recharge se fait rapidement et vice-versa.

L’habitabilité et le confort

Que ce soit pour le type de carrosserie ou le nombre de places, le choix doit correspondre à vos besoins. Actuellement, l’offre des constructeurs couvre quasiment tous les segments, de la citadine au SUV en passant par la berline.

La citadine électrique est un choix idéal si vous avez besoin d’un véhicule pour vos trajets quotidiens en ville. En revanche, en raison de son autonomie limitée, elle ne convient pas pour les longs trajets. Dans ce cas, il vaut mieux opter pour une berline électrique. En plus d’une autonomie étendue, vous profiterez de plus de choix en matière d’options d’ergonomie et de confort.

Sachez aussi que les constructeurs automobiles proposent une gamme complète de SUV électriques dont les performances n’ont rien à envier aux modèles thermiques. Ce type de véhicules offre de nombreux avantages en termes de confort, de tenue de route et de capacité de chargement. Dans tous les cas, il importe de rationaliser le besoin d’un VE en évaluant l’utilisation prévue. Cela implique aussi de considérer l’espace nécessaire, que ce soit pour les passagers ou les bagages.

La plupart des constructeurs n’autorisent pas le montage d’un dispositif de remorquage sur les véhicules électriques. À la date de rédaction de cet article, Tesla est le seul fabricant à proposer des systèmes d’attelage certifiés pour certains de ses modèles. Le fait de tracter une remorque avec un véhicule électrique sans l’autorisation préalable du constructeur pourrait annuler la garantie.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page