ActualitéToyota

Toyota GR Corolla : une nouvelle icône (mais pas pour nous)

Chez Toyota, la recette du bonheur tient en deux lettres : GR. Ce sont les initiales de Gazoo Racing, le département sportif de la marque. La dernière née n’est autre qu’une version survitaminée de la compacte Corolla. Un modèle au style ravageur, avec une motorisation savoureuse et une efficacité redoutable. Malheureusement, il n’est pas prévu que la Toyota GR Corolla arrive en France. Malgré tout, je pense qu’il est intéressant de nous pencher sur cette compacte sportive, qui aurait sans doute tenu tête aux références de la catégorie, dont la Renault Mégane RS Trophy. Ah, si seulement Toyota changeait d’avis et laissait la GR Corolla franchir nos frontières…

Toyota GR Corolla : un style ravageur

Quand une voiture passe chez Gazoo Racing, la recette est souvent la même. On tire les traits, on affûte le châssis, on pousse le moteur dans ses derniers retranchements… Et on savoure ! Après la très-réussie GR Yaris, c’est désormais à la GR Corolla d’entrer en scène. Un modèle longuement teasé qui ne déçoit pourtant absolument pas. On découvre que la compacte de la marque (uniquement disponible en motorisation hybride chez nous) reçoit un kit carrosserie musclé. L’inspiration ? C’est celle du rallye, avec des ailes bodybuildées, des écopes d’air verticales, un imposant aileron, des jupes latérales plus volumineuses, de grandes jantes de 18 pouces peintes en noir ou encore une triple sortie d’échappement. Une recette hautement savoureuse qui identifie rapidement le style Gazoo Racing.

La base technique employée est la Toyota Corolla fonctionnant à l’hydrogène, engagée dans le championnat japonais Super Taikyu Series, dès 2021. Une base technique intéressante, d’autant plus que les pilotes maison, Hiroaki Ishiura et Norihiko Katsuta, ont participé au développement de la nouvelle Toyota GR Corolla. Depuis son lancement en 1966, la compacte de la marque a connu de nombreuses formes et parfois même des versions sportives, dont le dernier opus en date n’est autre que la Corolla TS, commercialisée de 2002 à 2007. Pour la Toyota GR Corolla, le développement a été bien plus important. D’ailleurs, notons qu’une édition spéciale Circuit Edition est même prévue à l’occasion du lancement. C’est celle-ci qui illustre cet article. Elle reçoit un toit en carbone forgé, un becquet encore plus gros, des écopes de capot et une sellerie en cuir spécifique… De beaux équipements qui seront en option sur la Toyota GR Corolla « classique ».

L’efficacité : l’objectif principal

Pour assortir le ramage au plumage, la Toyota GR Corolla se dote de divers logos et badges et notamment le « GR Four » qui prend place sur les bas de caisse. Cela traduit la présence de la transmission intégrale. Pour améliorer l’efficacité, on notera un élargissement des voies de 6 centimètres à l’avant et 8,5 centimètres à l’arrière. À l’avant, on trouve la suspension MacPherson calibrée spécifiquement pour ce modèle. À l’arrière, c’est un train multibras à double triangulation qui officie. Bien sûr, il sera possible d’avoir un différentiel à glissement limité, possiblement deux en option. On trouve également des freins particuliers. À l’avant, ce sont des disques de 356 millimètres, avec des étriers 4 pistons. À l’arrière, des disques de 297 millimètres avec des étriers à 2 pistons. La caisse a été largement rigidifiée tandis que les ouvrants sont désormais en aluminium, pour gagner du poids.

Le toit serait dans un alliage polymère/carbone (CFRP), toujours dans cette optique de diminuer la masse, ce qui abaisse d’autant le centre de gravité. La marque évoque un poids de 1 475 kg, plutôt raisonnable pour une compacte aussi performante et dotée de la transmission intégrale ! La marque a véritablement soigné les détails, avec de belles écopes et entrées d’air et un diffuseur assez incroyable, doté de trois sorties d’échappement : une grande au centre et une à chaque extrémité. Toyota a également utilisé massivement la fibre de carbone, toujours dans cette idée de gagner du poids aux endroits appropriés…

Une puissance de 304 chevaux… Mais ce n’est pas tout !

Sous le capot, Toyota et Gazoo Racing ont implanté une mécanique bien connue : le petit moteur 3-cylindres turbo de 1.6 litre, issu de la GR Yaris. Celui-ci a été préparé pour sortir pas moins de 304 chevaux et 370 Nm de couple. L’ensemble passe donc au sol sur les quatre roues, avec trois répartitions du couple possibles : 60/40, 50/50 ou 30/70, par le biais d’un embrayage multidisque piloté électroniquement.

En fonction des modes de conduite, l’ajustement sera fait de manière automatique. Cela promet du plaisir de conduite ! D’ailleurs, point de boîte automatique à l’horizon, c’est une boîte manuelle à 6 rapports qui est proposée. Des choix assez intéressants, qui s’éloignent quelque peu de la stratégie des concurrents qui vont chercher à « taper du chrono » sur le 0 à 100 km/h.

Quant à l’habitacle, on trouve une finition spécifique, avec des sièges sport exclusifs en daim, un pédalier en aluminium ou encore un instrumentation numérique de 12,3 pouces qui dispose d’une présentation inédite. Vous trouverez à bord tout ce qui se fait de mieux dans le segment avec notamment un bon système audio de marque JBL ou encore la climatisation automatique…

On notera aussi que Toyota n’a pas communiqué sur les performances. La boîte de vitesses manuelle ne permettra sans doute pas d’égaliser les Renault Mégane 4 RS Trophy ou les Volkswagen Golf 8 R en accélération pure… Mais il y a fort à parier que les virages permettront d’avoir des points de comparaison bien plus intéressants. Et comme le plaisir de conduite ne se mesure pas sur une fiche technique. Je termine sur une bien triste nouvelle : la Toyota GR Corolla n’est pas prévue pour le marché français… Du moins pas pour le moment. Le prix de vente n’a pas été communiqué.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page