ActualitéPorsche

Porsche 911 Sport Classic : elle a TOUT pour plaire (sauf son prix)

Difficile de ne pas avoir l’effet « Wahou » en regardant cette nouvelle Porsche 911 Sport Classic. Après un premier opus en 2009 sur la génération 997, la firme de Stuttgart récidive en allant encore plus loin. Chez Porsche, le passé est une source d’inspiration inépuisable. Sur cette édition limitée, appartenant à la branche Héritage, on trouve une esthétique unique, une boîte de vitesses manuelle et une préparation mécanique portant la puissance à 550 chevaux. Véritable commémoration des modèles du passé, cette nouvelle Porsche 911 Sport Classic est également pleine de surprise, si bien qu’elle pourrait (presque) mettre tout le monde d’accord. D’ailleurs, le numéro « 60 » affiché sur les portes n’est pas anodin : la mythique 911 attaquera sa soixantième année en 2023…

Un style, des clins d’œil

Quand on la regarde, on remarque assez vite que cette Porsche 911 Sport Classic a une vraie présence. Et pour cause, avant même de nous attarder sur les éléments de style, précisons qu’elle reçoit les ailes larges, propres aux versions Turbo. Un élément de style bienvenu qui fait écho aux « Turbo look » de la belle époque. On notera aussi la présence d’un aileron queue de canard, inspiré par la 911 Carrera RS 2.7 litres de 1973.

Ce même élément de style avait été repris sur la 911 Sport Classic de 2009. Pour cet nouvel opus, la marque a conservé les traits généreux, en privilégiant la sobriété des traits : tout réside dans le soin accordé aux détails. D’ailleurs, les plus observateurs noteront la présence des jantes « Sport Classic » en 20 et 21 pouces. Elles reprennent le tracé des jantes Fuchs d’époque, tout en étant plus modernes dans leur présentation. On appréciera le choix de la peinture exclusive Gris Sport, qui souligne bien le stripping blanc, présent sur les bas de portières, mais aussi depuis le haut, du capot au toit.


Michael Mauer Porsche

« Le gris n’est jamais ennuyeux. C’est très souvent une affirmation stylistique, et en tout cas, il est toujours classe. »

— Michael Mauer, Responsable de style Porsche

Au niveau des boucliers avant et arrière, la Porsche 911 Sport Classic reprend ceux des versions Turbo « classiques » mais on note la suppression des entrées d’air latérales, sur les ailes arrière. Lorsque je parlais de détails, je pensais notamment à ce double bossage de toit. Un détail bienvenu qui rappelle, là encore, une époque où certains modèles de course nécessitaient une rehausse du toit afin d’accueillir les casques des pilotes et passagers.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas une révolution en matière de style. La Porsche 911 Sport Classic préfère une approche conservatrice qui fera toute la différence auprès des puristes. D’ailleurs, le choix du gris peut sembler classique, mais il s’agit d’une teinte sensée faire écho au Fashion Grey, arboré par les Porsche 356 durant les années ’50. Pour autant, trois autres teintes de carrosseries sont proposées en plus du Gris Sport : le Bleu Gentiane, le Gris Quartz et une classique peinture noire opaque.

Tous les gimmicks sont bien présents

Chez Porsche, on a pris l’habitude de marcher sur des œufs en matière de modèles sportifs. Les clients de la marque sont particulièrement exigeants et il y a des choses qui sont appréciées davantage que d’autres. La boîte de vitesses manuelle était une composante essentielle ; elle est donc reconduite. Mais ce n’est pas le seul apport du passé. Outre les éléments de style évoqués précédemment, le centre de style Porsche, Porsche Exclusive Manufaktur s’est longuement intéressé sur la modernisation d’éléments d’antan. Cela donne lieu a de belles réinterprétations d’éléments de style, dans l’esprit néo-rétro, mais sans tomber dans les clichés. Cela comprend notamment des intérieurs exclusifs.

Le rendu général est donc un savant équilibre entre hier et aujourd’hui. Si les freins carbone céramique sont de série, on notera que les étriers de frein sont désormais peints en noir. À l’époque, les freins étaient purement fonctionnels. Les mettre en peinture n’était pas vraiment un critère de sportivité. La marque a donc intégré cette sobriété sur cette nouvelle Porsche 911 Sport Classic. On notera aussi que les sigles arrière sont passés en doré. Là encore, l’esprit d’antan demeure. Sur les 911 Classic des années ’60, on avait toujours ces superbes sigles dorés ou argentés. Ce ne sont bien sûr pas les seuls éléments de style du passé, l’habitacle n’est pas en reste sur ce point ! La boîte de vitesses PDK n’est pas proposée, pas même en option.

550 chevaux : une puissance inédite en boîte manuelle !

En 2009, la 911 (997) Sport Classic se « contentait » d’une évolution de la Carrera S, à 408 chevaux. Cette fois, la nouvelle génération reprend la mécanique de la 911 Turbo, en la dégonflant légèrement à 550 chevaux. Une puissance impressionnante qui s’appuie sur une cylindrée impaire surprenante à 3.7 litres. Certains y verront un clin d’œil également à la 911 Carrera RS 2.7. La puissance est distribuée exclusivement sur les roues arrière et avec la boîte de vitesses manuelle à 7 rapports. Un combo séduisant bien que beaucoup auraient sans doute privilégier le moteur atmosphérique issu des 911 GT3.

Malgré tout, les performances semblent impressionnantes, avec le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes seulement. On notera que la suspension pilotée (PASM), les freins carbone-céramique, le pack Chrono Sport ainsi qu’un rabaissement de 10 millimètres sont inclus de série. Des réglages moteurs spécifiques ont été opérés, notamment au niveau de la transmission, avec un système de compensation de régime au rétrogradage. Pour plus de détails, je vous invite à consulter notre fiche technique de la Porsche 911 Sport Classic de 2022.

À bord : la Porsche 911 Sport Classic ne fait pas de concession…

De série, la Porsche 911 Sport Classic 2022 reçoit le pack Heritage Design Classic. Cela offre un habitacle qui fait la part belle aux clins d’œil. Il y a notamment un superbe cuir bicolore, avec des dominantes cognac. Le motif pied de poule, nommé Pepita, prend place sur la partie intérieure des sièges et sur les contreportes. Là encore, la symbolique est forte puisque cela était proposé sur les 911, dès 1965. Bien sûr, un habitacle à dominante noire est aussi disponible, pour plus de sobriété. Notons que divers détails ont été apportés, mais ce qui saute aux yeux, c’est que (presque) tout ce qui est proposé en option habituellement est ici inclus de série. Notons aussi que le revêtement intérieur bois Paldao prend place. Là encore, c’est une exclusivité.

Notons que les sièges Sport Plus sont intégrés de série. Ils disposent de 18 positions réglages électriquement. On notera aussi la présence de l’Horloge Chrono Sport sur la planche de bord et de divers gadgets, comme des seuils de portes illuminés, une clé peinte, un badge de limitation couleur or sur le tableau de bord ou encore un porte-document en cuir assorti à votre future Porsche 911 Sport Classic. Notons que ce bel intérieur héritage sera bientôt proposé sur quelques modèles de la gamme 911. Bref, on sent bien que Porsche n’a pas regardé à la dépense… Jusqu’au moment de fixer le prix de vente final bien sûr.

Un prix à la hauteur de l’exclusivité

Cette nouvelle Porsche 911 Sport Classic est de très loin, le modèle le plus cher de la marque. Comptez 280 603 € hors option pour prendre possession, dès cet été, de l’un des 1 250 exemplaires prévus. Une somme très importante qui s’explique par le travail effectué à tous les niveaux, l’intervention de Porsche Exclusive Manufaktur ou la préparation moteur exclusive. Malgré tout, il est certain que ce modèle trouvera rapidement son public. Les éditions limitées des Porsche 911 sont généralement très savoureuses et ce modèle ne déroge pas à la règle. Malgré un tirage supérieur à mille unités, il est même probable que le marché de l’occasion dépasse celui du neuf. Il faut dire qu’elle a vraiment tout pour plaire cette Porsche 911 Sport Classic…

Deux Porsche Heritage Design encore secrètes…

Enfin, rappelons qu’en 2020, la Porsche 911 Targa 4S Heritage était présentée. Elle était la première des quatre Porsche 911 Heritage prévues pour la génération 992. Les deux modèles suivants sont encore méconnus… Pour ma part, je tablerais sur le retour du modèle Speedster d’ici quelques années, comme c’est de coutume depuis bientôt quinze ans ! Mais pour la dernière, les doutes subsistent. Des 911 mythiques, j’en connais beaucoup. Pourquoi pas un remake de la 964 Carrera RS de 1992 ? Avec sa surprenante (mais ô combien réussie) peinture de carrosserie rose fuschia ?

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page