C'est à vendre !DécouvertesFord

Une Ford Ka de 400 chevaux, ça vous tente ?

Une Ford Ka, ça n’a rien de très excitant. Mais imaginez seulement si un préparateur avait l’idée de lui mettre un moteur de plus de 400 chevaux ? Je vous propose de découvrir un petit peu plus en détails l’incroyable Ford Ka imaginée par le préparateur anglais DJM Motorsport. Un modèle actuellement proposé à la vente dont la fiche technique laisse rêveur. Si vous souhaitez vous offrir la plus fascinante des Ford Ka, alors c’est sans doute une opportunité à ne pas manquer !

Une préparation minutieuse !

Cette Ford Ka bodybuildée, c’est l’œuvre du préparateur DJM Motorsport, basé à Ollerton, en Angleterre. Depuis plus de vingt ans, David et son équipe réalisent des voitures uniques, en jouant aussi bien sur l’esthétique, le châssis que le moteur. Au début, l’équipe s’attelait à transformer des modèles traction en propulsion et parfois même en leur ajoutant la transmission intégrale. Souvent, ce sont des commandes clients qui sont exécutées, sans aucune autre limite que le budget… Parfois, les idées germent dans la tête de Dave et cela aboutit sur des créations atypiques. Dans le cas de cette Ford Ka, il faut savoir qu’il en existe réellement deux exemplaires. Bien qu’elles soient très proches d’esthétique, l’une a été développée pour la route, la seconde pour les rallyes. L’exemplaire proposé ici à la vente est le modèle rallye.

Avant tout, précisons que la carrosserie a été entièrement revue. Elle est d’ailleurs l’œuvre de Julie, la femme de David. Si la ligne de la Ford Ka est toujours identifiable, les ailes ont été copieusement élargies, le bouclier avant a été redessiné, des écopes ont été ajoutées et les voies ont été bien élargies. Un aileron prend place au-dessus du hayon (non d’origine), au même titre que d’affreux feux Lexus, dont on se serait bien passé.

On notera aussi des rajouts en amont des roues arrière. Quant à l’intérieur, il a fait l’objet d’un allègement considérable. Le superflu s’est évaporé, laissant sa place à un arceau cage, des sièges baquets et tout le nécessaire pour participer à des compétitions. DJM a préparé les deux Ford Ka afin qu’elles puissent être homologuées dans certains types de compétition. Mais je ne saurais pas vous dire si elles ont effectivement pris le départ de courses…

Sous le capot ? Un moteur Cosworth !

Sous le capot de la Ford Ka de la fin des années ’90, on trouve de petits moteurs atmosphériques, développant entre 60 et 95 chevaux. Pour cette préparation, tout a été revu. Déjà, ces deux Ford Ka bénéficient d’une architecture à quatre roues motrices. On trouve également des disques de frein de 300 millimètres aux quatre roues (et même 350 à l’avant pour le modèle de route), un différentiel avant de Mitsubishi Lancer à l’avant, un de Cosworth à l’arrière.

Toute la partie admission et refroidissement a été revue, avec notamment un radiateur transformé depuis un modèle de Peugeot 306 Diesel ! Quant au moteur, celui-ci a été emprunté à une Ford Sierra Cosworth. Il développe ici une puissance de 420 chevaux. L’ensemble passe au sol par le biais d’une boîte de vitesses manuelle de Mitsubishi… Et la direction assistée est issue d’une Peugeot 206 ! De base, la puissance culminait à 300 chevaux… Mais des améliorations ont été apportées.

Toute la partie moteur a bénéficié d’une préparation complète, avec notamment de nouveaux pistons, des suspensions spécifiques fournies par Bilstein, des barres anti-roulis, un volant moteur de Lancer Evo VI, un embrayage Cosworth et des arbres de transformation créés pour l’occasion. L’ensemble promet une efficacité assez exceptionnelle ! L’idée de base ? Réinventer une voiture qui aurait pu être engagée en groupe B ! Pas moins de 1 500 heures de travail ont été nécessaires pour élaborer ces deux Ford Ka ! Mais puisque les deux n’ont pas la même vocation, les finitions ont été différentes. Sur le modèle rallye, actuellement proposé à la vente, le moteur est situé 6,3 centimètres plus haut que sur son homologue.

Offrez-vous cette puissante Ford Ka !

La Ford Ka Cosworth développée pour le rallye est actuellement proposée à la vente. Dans les faits, cela fera bientôt trois ans que son actuel propriétaire souhaite d’en séparer, car il se dit trop âgé pour la conduire. Comptez £24950 (soit un petit peu plus de 29 000 €) pour vous offrir cette Ford Ka ! Régulièrement proposée aux enchères, cette citadine survitaminée n’a toutefois pas trouvé preneur. Un prix assez élevé donc mais face à la puissance développée, ce n’est finalement pas si incohérent. L’entretien semble avoir été suivi bien que quelques modifications ont été réalisées au fil des années. L’annonce est toujours disponible en ligne, sur le site Raced&Rallied. Espérons que le futur propriétaire remette les feux d’origine à la plus efficace des Ford Ka !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page