Pratique

Qu’est ce que des goupilles consommable auto ?

Les goupilles, on en trouve une multitude sur nos voitures. Ces dernières peuvent servir à de nombreux endroits différents, aussi bien au niveau de la mécanique que de la fixation des différents panneaux de carrosserie. Certaines sont visibles, comme celles qui permettent de maintenir un capot de voiture de rallye fermé. D’autres sont plus discrètes à l’image des goupilles présentent dans les étriers de frein. Dans ce court article, je vais revenir brièvement sur les différents types de goupilles qui existent sur le marché et comment les trouver au meilleur prix.

Pourquoi utiliser des goupilles ?

Tout d’abord, il faut percevoir la goupille comme un élément, généralement en inox ou en acier, qui permet d’immobiliser certaines pièces. Parfois, cela permet un montage/démontage facile et rapide. On pense notamment aux attache-capots des voitures de course. Dans d’autres cas, les goupilles permettent de maintenir en place un élément de carrosserie ou bien une pièce mécanique. Derrière ce nom générique se cache en réalité une grande quantité de goupilles différentes. Pour chaque forme, on accède alors à différentes références de goupilles, qui sont parfois propres à chaque marque automobile. Pour acheter des goupilles, il est donc impératif de savoir exactement ce que l’on cherche sous peine de faire une erreur de référence.

Généralement, les goupilles sont recommandées par les constructeurs automobiles, au sein même des brochures techniques ou bien dans les revues techniques spécialisées. Toutefois, il peut aussi arriver que vous ayez des besoins spécifiques, comme dans le cadre d’une préparation moteur ou lors de la pose d’un kit carrosserie. Pour cela, notre partenaire Bricovis propose un large choix de références, classées par catégories de goupille avec pour chacune, un très large choix de dimensions, formes ou encore de matières. Justement, passons en revue les principales formes qui existent sur le marché pour les goupilles.

Les différents types de goupille

Puisqu’elles remplissent des besoins très divers, les goupilles peuvent revêtir un large choix de formes, longueur et matériaux. Passons donc brièvement en revue les principaux types de goupilles qui sont utilisées dans le domaine automobile.

  • Goupille élastique : aussi appelée Mecanindus, elle ne permet pas un assemblage d’une grande précision mais elle se montre idéale pour un montage rapide et fiable. Notons aussi que ces goupilles peuvent être combinées à une autre pour un montage technique. Elles peuvent être insérées dans un trou de forêt ;
  • Goupille cylindrique : destinée à réaliser des assemblages de précision, cette goupille est généralement utilisée au sein d’un trou. Elle peut être taraudée ou non afin de faciliter son extraction dans les trous borgne. Pour cette dernière tâche, favorisez les goupilles DIN 7979, qui permettent un retrait facile ;
  • Goupille fendue : pour ce type de goupille, la fixation est quelque peu différente. La pièce ne nécessite pas de marteau pour être insérée. Toutefois, lorsqu’une goupille fendue est dans un trou, il est nécessaire de tordre les deux pattes afin de permettre le maintien de la goupille auprès des pièces en mouvement. En fonction du diamètre, la tenue peut être plus ou moins efficace ;
  • Goupille cannelée : celle-ci prend également une forme cylindrique mais elle se distingue de son homologue par la présence de cannelures. Elle peut donc être insérée dans n’importe quel type de trou sans nécessiter un alésage au préalable. Cela permet un assemblage facile de différents types de montage et notamment pour les prototypes ;
  • Goupille béta : sur le fonctionnement global, la goupille béta ressemble à la fendue mais elle s’en démarque par sa forme spécifique qui permet un maintien plus facile d’une attache. L’intérêt, c’est de pouvoir rapidement retirer la goupille, comme lors du démontage d’un capot de voiture de course ;
  • Goupille clips : enfin, la goupille clips porte bien son nom. Elle se compose d’une partie cylindrique et d’un anneau, qui permet un retrait rapide du dispositif. En automobile, on trouve assez peu ce type d’assemblage mais en fonction des besoins, ce type de goupille peut avoir du sens.

Comment retirer une goupille ?

Les goupilles peuvent généralement être retirées très facilement. Il existe des outils qui permettent le retrait rapide des goupilles. Il existe pour cela une assez grande diversité d’équipements, qui dépendent du type de goupille. Il y a notamment les kits de poinçons, qui servent à appuyer précisément sur la goupille afin de la faire ressortir de l’autre côté. Mais dans certains, si la goupille est insérée dans un trou borgne, alors il faut privilégier un étau à dégoupiller ou bien un extracteur. Cela facilite le retrait. L’opération peut être assez délicate pour les plus petites goupilles mais le résultat est généralement à la hauteur, sans causer de dommage. Précisons aussi qu’il existe des coffrets incluant plusieurs outils pour accomplir cette tâche. Si vous bricolez régulièrement, je vous conseille d’acquérir ce set, au même que cette sélection de 10 outils bien pratiques.

Comment insérer des goupilles ?

En fonction des goupilles, il existe plusieurs manières de les insérer. Certaines, comme les béta, peuvent être disposées à la main puis serrées à l’aide d’une pince. Une pince peut aussi permettre d’insérer certaines goupilles de petite taille, surtout dans les zones assez exiguës. Mais d’une manière générale, c’est souvent le marteau qui est le plus efficace. Choisissez un marteau dont la taille est appropriée afin d’exercer une force appropriée sur la goupille. Si vous avez besoin de goupilles démontables, gardez toujours à l’esprit que le démontage doit pouvoir être réalisable.

Comment bien choisir ses goupilles ?

Avant tout, il est nécessaire de prendre le temps de bien définir la référence de goupille nécessaire. Celle-ci peut être trouvée dans la brochure technique notamment. Veillez dans tous les cas à ce que les dimensions correspondent bien. Sur Bricovis, vous pouvez déterminer très précisément les dimensions exactes (longueur et diamètre) qui sont nécessaires. Ce qui est appréciable, c’est que vous avez une vue sur les stocks restants mais aussi sur le prix de revient à l’unité si vous commandez les goupilles en lot. Une notice technique est aussi présente pour chaque référence de la boutique, afin d’obtenir des informations encore plus détaillées de la part du fabricant.

Quels sont les matériaux employés ?

Les goupilles sont généralement fabriquées en acier ou en inox. Dans le cas de l’acier, la classe peut varier de 4.6 à 14.9. Plus cette valeur est élevée, plus la résistance est élevée. Pour les goupilles indispensables au bon fonctionnement – et à la sécurité – de votre voiture, il faut donc privilégier une classe élevée, même si cela coûte un petit peu plus cher. Si l’acier est idéal, il y a la problématique de la corrosion. Fatalement, la rouille se forme. Il est aussi d’atténuer ce phénomène en ayant recours à un traitement de surface, tel que le zingage ou le bichromatage. Quant à l’inox, il offre une moins bonne résistance mécanique mais est plus sensible à la rouille. Déterminez vos besoins afin de faire le bon choix de matériau. Si l’inox paraît idéal, celui-ci a tendance à gripper, ce qui implique d’utiliser du lubrifiant antifriction afin de limiter ce phénomène.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page