ActualitéPorsche

Porsche 911 Carrera T : un retour attendu (sans surprise)

Chez Porsche, chaque 911 répond à des besoins très spécifiques. La Carrera T entretient une certaine ambiguïté puisqu’elle se positionne entre les versions Carrera et Carrera S. Dans cet article, je vais donc vous parler de la toute nouvelle Porsche 911 (992) Carrera T mais aussi de son positionnement. Une nouveauté très attendue par les puristes mais qui, malheureusement, ne présente pas de réelles surprises. Pourtant, chacune des modifications permet de faire la différence… Mais après tout, si une recette est bonne, pourquoi faudrait-il en changer ?

Porsche 911 Carrera T : pourquoi faire ?

Resituons les choses. La Porsche 911 s’offre une gamme particulièrement vaste, avec des modèles « classiques » Carrera, des versions plus puissantes mais confortables « Turbo » et des versions plus radicales « GT3 ». Seulement, la clientèle Porsche est exigeante et la firme de Stuttgart a pris l’habitude de créer des hybrides. Imaginons par exemple que vous souhaitiez vous offrir une 911 GT3 mais que votre budget est trop léger et que vous souhaitiez conserver davantage de confort. Bingo ! Vous êtes l’acheteur type de la nouvelle Porsche 911 Carrera T. Celle-ci se positionne comme une 911 Carrera « d’entrée de gamme » dont elle reprend le moteur de 385 chevaux, tout en bénéficiant d’apports de la Carrera S, tout en s’inspirant de la GT3.

Concrètement, cette Porsche 911 Carrera T vante un certain retour à l’essentiel. En matière de design, il n’y a pas de surprise. La recette du précédent opus a été reprise. On retrouve le look des 911 Carrera (le pack SportDesign est toujours optionnel), avec les jantes alliage de 20 et 21 pouces de la version S peintes en gris Titane et toujours les appendices esthétiques en gris Agate. Cela concerne les coques de rétroviseurs, les habillages de pare-chocs et le stripping latéral. Une présentation simple mais efficace qu’il est bien sûr possible d’agrémenter très largement en ayant recours aux nombreuses options.

Toujours 385 chevaux mais…

Basée sur la Porsche 911 Carrera, la Carrera T en reprend logiquement le moteur. Il s’agit bien sûr du 6-cylindres à plat, biturbo de 3.0 litres, d’une puissance de 385 chevaux. Pour autant, on note que cette version est proposée d’office avec la boîte de vitesses manuelle à 7 rapports, tandis que la Carrera « classique » n’est configurable qu’avec l’automatique PDK. Toutefois, en option gratuite, la Porsche 911 Carrera T peut aussi recevoir la boîte PDK.

C’est surtout au niveau du châssis que l’évolution est la plus significative. Bon nombre d’équipements de la Carrera S sont désormais inclus de série. C’est le cas de la suspension PASM, avec un abaissement de 10 millimètres, de l’échappement sport, du pack Chrono Sport, de la batterie légère ou encore du vitrage allégé. Si les roues arrière directrices sont toujours en option, vous profiterez aussi du volant Sport GT… Et bien sûr de la boîte manuelle couplée à un différentiel autobloquant mécanique. Bien sûr, la Porsche 911 Carrera T demeure une stricte propulsion.

La Porsche 911 (992) Carrera T affiche donc une puissance de 385 chevaux à 6 500 tr/m et 450 Nm dès 1 950 tr/m. Comptez 4,5 secondes pour le 0 à 100 km/h en boîte mécanique et 4,0 secondes pour la boîte automatique PDK. C’est toujours trois dixièmes de mieux que la Carrera traditionnelle. Si un allègement a été opéré, avec notamment la suppression des sièges arrière, la pesée reste décevante. Par rapport à une 911 Carrera S, le gain de poids n’est que de 10 kg.

Dès 126 330 €

La nouvelle Porsche 911 Carrera T se destine à celles et ceux qui cherchent les sensations avant tout. Le châssis plus optimisé aboutira sans nul doute sur un tempérament encore plus affûté. La dotation est relativement intéressante bien que la masse de 1 470 kg demeure encore assez élevée… Toujours est-il que cette belle nouveauté est affichée à partir de 126 330 €. C’est 11 000 € de plus qu’une Carrera et 5 000 € de moins qu’une Carrera S. Ce positionnement est plutôt bien pensé. Reste que les options demeurent un passage presque obligatoire. Enfin, cette Porsche peut déjà être commandée. Les livraisons auront lieu à partir de février 2023.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page