Pratique

Quelle Peugeot 208 II essence choisir ?

Sur le marché de l’occasion, on trouve de plus en plus de Peugeot 208 de seconde génération. Il faut bien reconnaître que la citadine de la marque au lion ne manque pas d’atout, surtout face à une Renault Clio 5 un peu fade et une Citroën C3 vieillissante. Autant d’arguments qui peuvent vous inciter à vous orienter vers une Peugeot 208 II, neuve ou d’occasion. Cela tombe bien, le marché est relativement bien fourni, avec un choix conséquent de modèles. Aux côtés de versions essence et Diesel, on trouve surtout un choix parmi trois motorisations Diesel. Dans ce court article, nous verrons quelques pistes pour bien choisir la Peugeot 208 II qui correspond à vos besoins.

Une offre volontairement simplifiée

La Peugeot 208 plaît. Elle est d’ailleurs le modèle le plus vendu dans l’hexagone depuis quelques mois déjà. Si cette nouvelle génération séduit autant, c’est sans aucun doute avant tout par rapport à son design. Il faut dire que la marque au lion n’a pas fait les choses à moitié. Elle propose une carrosserie élégante et un intérieur plein de caractère. On doit aussi reconnaître que la tâche a du être ardue pour les ingénieurs Peugeot car la concurrence est féroce et il fallait aussi faire accepter le deuil de la précédente 208 GTI. En matière de tarif, la Peugeot 208 est positionnée dans la moyenne du segment mais il est possible d’en trouver beaucoup moins cher ici. Les achats groupés réalisés par les mandataires permettent d’abaisser significativement le prix de revient de ce best-seller.

Peugeot en a profité pour simplifier un petit peu son offre de motorisations qui s’articule désormais autour d’une version Diesel BlueHDi de 100 chevaux, une version électrique e-208 de 136 chevaux (en mode Sport) et de trois moteurs essence. En revanche, les finitions sont plus nombreuses qu’elles ne l’ont jamais été puisque l’on en dénombre pas moins de neuf. Nous ne rentrerons pas plus que cela sur ces différentes finitions car elles dépendent avant tout de vos besoins et envies. Précisons par ailleurs que certaines motorisations ne peuvent pas être associées à certaines finitions. Par exemple, le moteur essence d’entrée de gamme, le PureTech de 75 chevaux, ne pourra pas être configuré avec une finition allant au-delà du bon milieu de gamme Style.

Le moteur PureTech de 75 chevaux

Si vous avez un usage majoritairement de votre voiture, alors le moteur PureTech de 75 chevaux vous conviendra sans doute. Au sein de la Peugeot 208, il se montre agréable et doux, avec une consommation faible : 4,4 litres aux 100 kilomètres en cycle mixte. Bien sûr, c’est un moteur atmosphérique, qui appréciera les montées en régime pour délivrer sa puissance. Mais ce n’est absolument pas la vocation de ce petit moteur qui s’apprécie pour sa force tranquille. Contrairement aux autres Peugeot 208, celui-ci ne dispose que d’une boîte de vitesses à 5 rapports. Forcément, les performances sont bien faibles mais elles demeurent suffisantes pour un usage à dominante citadine.

Ce moteur-là peut aussi compter sur une fiabilité redoutable. Simple de conception, il s’avère endurant et peu coûteux en entretien. Si vous gardez longtemps vos voitures, la Peugeot 208 PureTech 75 vous offrira une sérénité appréciable au fil des années. Seulement, gardez à l’esprit que c’est un moteur d’entrée de gamme et que Peugeot l’a restreint à quelques finitions seulement. Cela concerne les finitions Like, Active, Active Pack et Style. Cette dernière se montre plus richement dotée tandis que la Like constitue un bon produit d’appel, relativement accessible.

Le moteur PureTech de 100 chevaux

Cœur de gamme absolu, le moteur PureTech de 100 chevaux concentre le gros des ventes. Il s’agit du même moteur que le précédent mais avec un turbo en plus qui permet d’apporter les 25 chevaux supplémentaires. En matière de dynamisme, c’est tout à fait acceptable, sans être sportif pour autant. La Peugeot 208 PureTech 100 peut d’ailleurs recevoir la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou automatique EAT à 8 vitesses. Vous pourrez alors profiter d’un très large choix de finitions à l’exception de celles d’entrée de gamme. D’Active Pack à GT Pack, vous aurez un choix conséquent ! Pour la consommation, comptez une moyenne de 4,5 litres aux 100 kilomètres en cycle mixte, aussi bien en boîte mécanique qu’automatique. C’est tout à fait acceptable pour une citadine.

Forcément, Peugeot, au même titre que toutes les marques, a parfois eu des ratés et l’image du moteur PureTech a été grandement écornée en ce sens. Toutefois, il faut relativiser. Si des problèmes peuvent exister, avec notamment les soucis de distribution et de pression d’huile, ces derniers sont relativement rares sur 208. Peugeot n’a d’ailleurs pas appliqué de nouveau rappel sur ces sujets lors de la campagne de 2021. S’il est toujours possible de tomber sur une mauvaise série, la 208 s’en sort plutôt bien. Mais il faudra être rigoureux sur l’entretien et respecter les préconisations du constructeur.

Le moteur PureTech de 130 chevaux

Le moteur le plus performant qui est proposé sur la Peugeot 208 de seconde génération, c’est le PureTech de 130 chevaux. Celui-ci est logiquement une évolution des précédents. Plus efficace, il accélère plus efficacement et permet d’affronter tout type de routes. Sur autoroute, il séduit par la facilité de ses dépassements. Sur les petites routes, la puissance et le bon châssis permettent de prendre du plaisir. Là encore, parler de sportivité serait galvaudé car les performances demeurent mesurées… Mais l’écart avec le 100 chevaux devrait convaincre ceux qui aiment les voitures avec un minimum de répondant. À l’usage, la consommation augmente à peine avec une moyenne à 4,7 litres aux 100 kilomètres seulement. Le moteur PureTech 130 est uniquement disponible avec les finitions Allure Pack, GT et GT Pack. Et la boîte de vitesses automatique est imposée.

La Peugeot 208 PureTech 130 souffre toutefois des mêmes maux que le 100 chevaux. Là encore, un entretien suivi est essentiel. Il est assez difficile de mesurer réellement le nombre d’exemplaires concernés par les problèmes de distribution et de pression d’huile mais il nous semble que cette version de 130 chevaux soit davantage concernée.

Quels points de vigilance sur la Peugeot 208 ?

Si la Peugeot 208 est une bonne voiture, elle n’est pas parfaite pour autant. Quelques soucis de jeunesse ont bien existé. Ceux-ci ont souvent été suivi par des rappels, ce qui a permis de corriger bon nombre de problèmes. Actuellement, la Peugeot 208 ne fait plus trop parler d’elle quant à sa fiabilité, bien que des problèmes isolés puissent toujours subvenir. Pour votre future Peugeot 208 essence d’occasion, restez attentif sur l’entretien qui a été apporté. Des soucis d’ordre électronique ont aussi été rapportés. Une reprogrammation du système a souvent permis de corriger les problèmes qui peuvent être rencontrés. Veillez donc à ce que l’exemplaire qui vous intéresse ait bien eu les différents rappels qui sont nécessaires. Un dernier point à souligner : la fragilité des peintures. Ces dernières ont tendance à accumuler les impacts de gravillon et les éventuels petits chocs du quotidien. L’application d’un traitement céramique et/ou d’une cire permet de réduire les dommages.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page