Pratique

Déterminez les problèmes de votre voiture avec une valise diagnostic

Article partenaire. Sur nos voitures modernes, l’électronique est devenue primordiale. Lorsqu’une panne survient, c’est souvent la catastrophe, ne serait-ce que pour localiser l’origine de l’avarie. La plupart des problèmes est identifiée par le biais de codes défaut. Ceux-ci sont inscrits directement au sein du calculateur. Pour les lire et identifier la source d’un potentiel problème, il est nécessaire de se connecter au boîtier électronique par la prise OBD (ou ODB2). Il ne vous manque plus que l’outil indispensable : la valise de diagnostic automobile. C’est justement l’objet de ce court article.

Qu’est-ce qu’une valise de diagnostic automobile ?

Tout d’abord, la valise diagnostic se présente sous la forme d’un boîtier, doté de boutons, d’un écran parfois tactile, mais aussi d’une prise, qui permet d’être connectée directement sur la prise OBD ou OBD2 d’une voiture. On notera qu’il existe une multitude de références de valises. Certaines sont spécifiques à une marque de voitures tandis que d’autres sont multimarques, spécialisées pour les motos ou encore pour les poids lourds. Si l’on se concentre sur l’automobile, sachez qu’il existe plusieurs niveaux de performances en fonction des besoins. Par exemple, les valises mono-marque V1 permettent de lire tous les codes défaut d’une voiture, de faire la remise à zéro des entretiens ou même de réinitialiser la batterie. Les modèles V2 apportent le codage des injecteurs ou même la régénération du filtre à particules tandis que les modèles V3 apportent des fonctions avancées destinées aux professionnels.

Une valise de diagnostic automobile multimarques peut sembler intimidante de prime abord. Pourtant, on trouve aujourd’hui des modèles faciles à utiliser, qui permettent d’accéder sans difficulté aux informations nécessaires. Seul point de vigilance, il faut garder à l’esprit que si vous désirez modifier des réglages de votre voiture, il faut s’y connaître en mécanique et déjà avoir de bonnes bases. Sans cela, vous risquez de créer des dommages. Si vous vous contentez de la lecture de codes défaut, vous pourrez optimiser l’entretien de votre voiture, en ciblant les opérations nécessaires. À la clé, de belles économies et le plaisir d’apprendre la mécanique par soi-même. D’autant plus que sur internet, les tutoriels ne manquent pas !

Comment utiliser une valise diagnostic vous-même ?

Pour utiliser vous-même une valise de diagnostic, c’est très simple. Commencez par connecter la prise de l’appareil sur la prise OBD ou OBD2 de votre voiture. Mettez en route la valise de diagnostic que vous avez en votre possession. Si vous avez un modèle multimarques, il sera d’abord nécessaire de sélectionner celle de votre voiture, puis le modèle. Un scan sera alors réalisé afin de lire les codes défaut de votre voiture puis de les mettre en relation avec les bases de données du constructeur. Un temps plus ou moins long peut être nécessaire le temps d’effectuer l’opération. Vous pouvez alors accéder aux différentes données de votre véhicule, en fonction de ce que vous désirez voir.

Les codes d’erreur sont aussi mentionnés. Ils sont alors analysés et précisent un éventuel problème mécanique. Vous l’aurez compris, l’utilisation d’une valise de diagnostic automobile ne présente pas de difficulté particulière. C’est même un accessoire qu’il peut être intéressant d’avoir chez soi, surtout si vous bricolez régulièrement votre voiture. Les modèles multimarques ont l’avantage de pouvoir vous suivre au fil des années, même si vous changez de marque de voiture.

Quels sont les problèmes automobiles les plus courants ?

Avant tout, sachez que les codes défaut sont identifiés par une lettre ainsi qu’une combinaison de chiffres. Lorsque le défaut commence par la lettre P, cela signifie une avarie potentielle au niveau du moteur ou de la boîte de vitesses. Si la lettre C apparaît en premier, cela touche le châssis. La lettre B concerne les problèmes de carrosseries tandis que la lettre U touche tous les problèmes de communication et, plus généralement, les soucis d’ordre électronique. Nous vous épargnons un listing complet des codes défaut tant ceux-ci peuvent être nombreux. Veillez d’ailleurs à choisir une valise diagnostic ayant la langue française disponible si vous ne maîtrisez que partiellement la langue de Shakespeare.

Plusieurs statuts de codes existent. Il y a les codes confirmés qui peuvent engendrer l’allumage du voyant moteur. Les codes non confirmés permettent d’anticiper un début de panne ou tout simplement l’usure d’un composant. Fatalement, un code non confirmé peut devenir confirmé au fil du temps. Il y a aussi les codes permanents, qui ne peuvent pas être effacés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il s’agit de codes mineurs, qui n’ont pas de réelles incidences sur la conduite. Dans le doute, il vaut mieux prendre le temps de les analyser et les résoudre, surtout si vous êtes maniaque.

Parmi les problèmes les plus récurrents qu’une valise de diagnostic permet de déceler, il y a tout ce qui touche à la pollution. Bien souvent, c’est le filtre à particules qui s’est encrassé. Cela ne permet plus de réaliser des cycles de régénération (notamment dans le cas d’une voiture Diesel utilisée majoritairement en ville), ce qui conduit à une pollution excessive. Régulièrement aussi, un problème d’allumage peut apparaître parmi les défauts. À cela s’ajoute un potentiel problème électronique qui met en défaut un équipement intégré à la voiture.

Où acheter une valise de diagnostic pour votre voiture ?

Il existe une multitude de références de valises diagnostic, à prix très différents. Sans surprises, de célèbres places de marché en ligne proposent des modèles à très petit prix, mais ne vous y trompez pas. Ces modèles d’entrée de gamme ont fréquemment des fonctionnalités très succinctes, qui ne garantissent aucunement la véracité des informations.

Il est préférable de vous orienter vers une marque reconnue pour la qualité de ses valises. Surtout, soyez attentif au descriptif technique des différents modèles pour choisir un modèle qui correspondra à vos besoins. Les modèles multimarques ont l’avantage d’être plus polyvalent puisqu’ils peuvent s’adapter à un plus panel de véhicules.

À quelle fréquence utiliser votre valise de diagnostic ?

Dès que nécessaire ! La valise de diagnostic peut être utilisée lorsqu’un voyant moteur apparaît sur votre voiture. Elle peut aussi — et essentiellement — assurer une veille préventive. Une fois par mois, vous pouvez brancher la valise à votre voiture pour vérifier que tout va bien. N’oubliez pas que la valise est reliée à l’ordinateur de bord. Elle permet donc de communiquer avec certains composants, mais pas avec tous ! Par exemple, la sonde lambda, qui mesure l’équilibre entre l’air et l’essence, est reliée au calculateur. Son usure peut ainsi être décelée par une valise. À l’inverse, un châssis corrodé ne sera pas détecté. La valise est un outil, mais elle ne peut suffire pour diagnostiquer le bon état d’une voiture. Si vous avez un ami bricoleur, cela peut constituer une belle idée-cadeau pour son anniversaire !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page