C'est à vendre !Découvertes

Une Aston Martin Cygnet est à vendre

Quand on évoque Aston Martin, la firme de Gaydon laisse transparaître l’élégance, le raffinement et l’onctuosité d’un moteur V8 ou V12. La Cygnet a cassé les codes de la marque et c’est aujourd’hui un véritable collector. Je dois vous avouer que c’est une voiture dont j’avais quelque peu oublié l’existence. Les volumes de ventes prévus n’avaient pas été atteints et finalement, environ 150 Aston Martin Cygnet ont vu le jour. En 2018, un richissime client a tout de même pu faire réaliser sur mesure une Cygnet a moteur V8 dont la carrosserie avait été passablement élargie. Le modèle que nous vous présenterons aujourd’hui est une Cygnet « Launch Edition Black », qui fit partie des toutes premières voitures produites, en 2011. Celle-ci, vendue par L’Art de l’Automobile est richement équipée. Et même si le prix de vente peut sembler élevé (proche du prix d’origine), la plus petite des Aston Martin mérite que l’on s’intéresse à elle.

Aston Martin est donc partie d’une base de Toyota IQ. On retrouve d’ailleurs bien la ligne atypique de la mini-citadine japonaise… Mais Aston Martin a totalement revu le look, aussi bien les boucliers, que les optiques ou encore les jantes. Mais c’est surtout à l’intérieur que les changements sont les plus remarquables puisque l’on y trouve une belle sellerie cuir, la climatisation automatique, le GPS intégré, un pavillon en alcantara, un volant en cuir ou divers autres détails qui donnent une bien meilleure impression à bord. Aston Martin avait par ailleurs développé un programme de personnalisation très poussé afin qu’il n’existe pas deux Cygnet identiques dans le monde. Le modèle ici à vendre est dans une configuration assez austère mais très élégante. La peinture noir métallisé est parsemée de deux bandes en finition mat.

En revanche, Aston Martin n’a pas touché à la mécanique puisque c’est toujours le « petit » 4-cylindres de 1,3 litres de 98 chevaux qui officie. Les acheteurs avaient le choix entre une boîte manuelle ou bien la CVT. C’est cette seconde qui équipe l’exemplaire ici à vendre. D’ailleurs, pour terminer sur cet exemplaire à vendre, il est affiché au prix de 49 900 €, un prix dans la fourchette haute mais justifié par un historique complet, un excellent état tant mécanique que carrosserie ou intérieur et bien sûr, une certaine exclusivité…

Tags
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer