ActualitéAudi

Audi S3 : gueule d’ange, efficacité diabolique

Chez Audi, on n’en démord pas. Malgré les diverses attaques des écolos sur le secteur automobile parce que « ça pollue trop », la marque aux anneaux n’a jamais tué ses deux gammes de véhicules sportifs. Et même si la gamme « S » passe au diesel, les SQ7 et SQ8 sont revenues au sans-plomb. Dans une mesure plus modeste, la dernière Audi S3, fraîchement dévoilée, sera disponible aussi en essence. Et à l’inverse des RS, le style reste plutôt discret. Un point fort en 2020 ?

Audi S3 2020 fiche technique

20 ans d’Audi S3, 20 ans de compactes premium sportives

Le sous-segment des sportives compactes issues de marques premium est né avec la S3 en 1999. Comme souvent dans le groupe Volkswagen, cet « ovni » était précurseur d’une autre dimension du plaisir de conduite. Des voitures plus légères, avec des moteurs compressés. A l’époque, l’Audi S3 se contentait d’un 1.8 turbo plafonnant à 210 chevaux. Un petit exploit, au vu du 0 à 100 km/h franchi en 6,8 secondes. En 2020, les choses changent, mais les fondements restent.

De l’eau a coulé sous les ponts depuis 1999…

Le bloc utilisé dans cette nouvelle génération d’Audi S3 est le même 2 litres TFSi que dans la précédente compacte. Sa puissance passe à 310 chevaux (+ 10 ch) et le couple à 400 Nm (+ 20 Nm). De quoi faire de grosses étincelles par rapport à l’ancienne ? Pas vraiment, bien que le 0 à 100 km/h soit expulsé 3 dixièmes de seconde plus rapidement (4,8 secondes), autant la Sportback que la Sedan. Des améliorations sur la boîte ainsi que sur la transmission intégrale Quattro, fournis d’office, permettent ce léger gain. Les réglages châssis sont aussi de la partie, parce que la marque allemande ne veut pas que vous vous ennuyez au volant de votre S3.

Nouvelle Audi S3 Sportback et Berline

Un style moins violent qu’une RS3

S’il y a une chose pour laquelle la gamme S de chez Audi doit continuer à exister, c’est parce qu’elle est la seule à pouvoir combiner des performances généreuses à un style plutôt simple. Au final, lorsque l’on regarde une A3 S-Line, il n’y a que quelques maigres différences par rapport à la sportive. L’ensemble de la face avant s’énerve un tout petit peu, et nous remarquons également un nouveau motif sur la calandre. A l’arrière, les fausses canules d’échappement laissent place aux quatre vraies sorties caractéristiques. A part cela, rien à signaler.

Pour ce qui est de la liaison au sol, Audi propose de série des jantes en alliage de 18 pouces. Pour les plus téméraires et ceux qui souhaitent pleurer au premier effleurage de trottoir, ou geindre à chaque nid de poule, l’option des jantes 19 pouces est évidemment de la partie. Du coup, une nouvelle gestion électronique des amortisseurs est également disponible. Comme la caisse est de base rabaissée de 15 mm, le moindre caillou se fait ressentir. Du coup, le but est de pouvoir passer du mode Sport au mode Confort en moins de temps qu’il en faut pour le dire, soit quelques millièmes de secondes. Et, ceriase sur le gâteau, une nouvelle assistance au freinage est offerte afin de ne pas renverser mémé sur le passage piéton. Par contre, prendre 2G au freinage dans l’habitacle, ça ne doit pas poser un quelconque problème aux ingénieurs. Chouette !

Audi S3 Berline 2020

Audi S3 : en attendant la RS, ou vraie solution au plaisir de conduite ?

La question ne se pose plus. D’ailleurs, pour les budgets un poil plus serrés, les solutions de sportives compactes « light » chez les constructeurs premium sont de plus en plus nombreuses, et en concurrence. Mercedes a sorti une version dégonflée de sa A45 AMG, baptisée A35 AMG. Avec plus de 20 000 € de différence, la petite soeur devient donc une véritable alternative. Il en va de même chez les bavarois. La BMW M2 (de base 411 chevaux, 450 pour la version CS) coûte 13 000 € plus cher que la M240i, qui affiche pourtant déjà 340 chevaux. Ces sportives non-ultimes sont parfois plus agréables, se fondent plus aisément dans la foule, et sont donc plus utilisables au quotidien que les radicales. Le public n’est donc pas prêt de tourner la page.

Pourtant, cela n’empêcherait pas Audi de tout de même dévoiler une RS3 au plus tard l’année prochaine. Si la Golf aurait droit à sa R, pourquoi pas l’A3, après tout ? La barre des 400 chevaux devra être dépassée, étant donné que l’A45 en sort déjà plus de 420. Quand certaines mauvaises langues parlent de 450 poneys, nous préférons attendre sa sortie officielle d’ici quelques mois, maintenant…

Sélecteur Audi S3
Arrière Audi S3 Sportback
Publicité

Etienne Deketele-Kestens

De la Smart à la Bentayga, je peux dire que je suis complètement obsédé par le monde automobile. Intégrer l'équipe de PDLV et pourvoir donner ma vision des nouveautés chaque jour est quelque chose de génial pour moi. Ma "carrière" de blogueur a débuté il y a quelques années, et ceci, cumulé à mes études en mécanique auto, me permettront de vous proposer un contenu de qualité, tout en gardant le côté décalé cher à PDLV. Je roule en Peugeot 308 HDI 92.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page