Pratique

Comment rendre sa carrosserie plus résistante ?

Pas simple de garder la carrosserie de sa voiture en bon état. Si vous prenez l’autoroute, les projections de gravillons sont un navrant classique qui vient piqueter le pare-choc avant et le capot de votre voiture. À cela s’ajoutent les intempéries qui peuvent laisser des traces et bien sûr, beaucoup de conducteurs indélicats incapables de se garer sans frotter un bouclier ou endommager une portière. Bref, votre voiture est soumise à rude épreuve. Pour limiter les dommages, il existe des solutions. Certaines sont plus efficaces que d’autres, néanmoins, nous en parlerons dans le corps de cet article. Là, nous allons parler du traitement céramique ! Une protection idéale pour profiter au maximum de votre voiture !

Le traitement céramique pour la carrosserie de la voiture

Pour protéger une carrosserie automobile, il existe plusieurs solutions. Parmi elles, il y a le traitement céramique. Il s’agit d’un revêtement appliqué par un professionnel qui, comme son nom l’indique, contient de la céramique. Après un lavage en profondeur, une décontamination et un polissage, ce traitement rajoute une couche de protection qui vient solidifier, par dessus le vernis. Dès lors, la poussière n’accroche plus autant, le lavage est facilité et la carrosserie de votre voiture est plus résistance. Découvrir le résultat suite à un traitement céramique est un grand moment… Il faut dire que la tâche n’est pas simple. Poser un traitement céramique soi-même, c’est périlleux.

Et une mauvaise application peut faire plus de dégâts qu’autre chose. C’est par exemple le cas d’hologrammes qui peuvent apparaître si le polissage n’a pas été suffisamment bien effectué. D’ailleurs, cela nécessite bon nombre d’outils et surtout de connaissances afin de mener à bien cette mission.

Votre voiture paraît plus brillante directement. Mais surtout, elle résistera mieux aux diverses abrasions. Non seulement le revêtement est hydrophobe , mais en plus il protège la carrosserie des UV, qui peuvent ternir la couleur. C’est aussi une sécurité vis-à-vis des fientes d’oiseaux, très nocives pour le vernis des carrosseries. En cas de projections de gravillons, le traitement céramique permettra de ne pas endommager le vernis. Votre voiture sera donc protégée bien plus efficacement. Le mieux ? Les micro-rayures de la carrosserie seront bien moins prononcées puisque le traitement céramique appliquera une fine couche résistante et uniforme.

Par ailleurs, il existe plusieurs gammes de traitements céramiques. Pour ma part, j’aurais davantage tendance à vous recommander des marques éprouvées, comme Gtechniq. Ils offrent une garantie allant jusqu’à 9 ans à la condition que ce soit un professionnel qui la pose. Forcément, le coût est assez élevé puisque le professionnel doit financer le matériel, les produits, mais aussi rectifier les éventuels défauts de votre voiture et se verser un salaire… Et cela, sans bien sûr parler des phases de lavage, polissage et lustrage. C’est donc un travail complet et complexe qui demande du temps et des compétences. Comptez une moyenne de 1 000 €. Le prix de la tranquillité, en somme.

La cire de protection

La cire de protection a la même mission que le traitement céramique : protéger la carrosserie. Il existe sur le marché des cires hybrides, contenant de la céramique. J’en teste d’ailleurs une dans mon « detailing à 100 €« . Ce type de produit a l’avantage d’un coût bien plus modique… Mais il y a aussi pas mal d’inconvénients. Déjà, elle est souvent appliquée sans prendre le temps de nettoyer, décontaminer et lustrer la carrosserie. Or, vous pouvez mettre toute la cire que vous le souhaitez, si la carrosserie est encore encrassée, la cire va simplement venir protéger les saletés sans les retirer.

La durée de vie d’une cire est également beaucoup plus courte puisqu’elle nécessite d’être replacée régulièrement sous peine de perdre son efficacité. À titre personnel, ma voiture ne sort que le week-end et dort en garage, elle n’est donc que très peu exposée aux intempéries, ce qui me permet de faire tenir la cire jusqu’à 6 mois. Néanmoins, pour une voiture qui roule tous les jours et encore plus si elle sort dehors, la cire montrera rapidement ses limites. Elle devra être appliquée très régulièrement, ce qui représente un budget !

La cire peut se présenter sous différentes formes. Il y a celles en pot et celles que l’on peut pulvériser. Ces dernières s’appliquent très facilement. Après avoir lavé votre voiture au jet, vous pulvérisez la cire puis vous rincez la carrosserie. L’eau va activer la cire qui va alors se répartir assez uniformément sur la carrosserie. Il ne vous reste plus alors qu’à essuyer soigneusement votre voiture pour éviter les traces d’eau lors du séchage. D’ailleurs, équipez-vous de microfibres de qualité. C’est la garantie d’éviter les micro-rayures, car la cire offre une protection moindre que le traitement céramique. Par exemple, la protection face aux gravillons sera minime. Il faut l’admettre : la cire n’est pas la meilleure protection ! Son intérêt est avant tout financier.

Lustrer voiture

Le film de protection

C’est la grande tendance du moment : le covering. Il s’agit d’un film plastique traité anti-UV que l’on applique sur la carrosserie d’une voiture. Cela peut permettre d’en changer la couleur dans certains cas. Mais il existe surtout des films de protection transparents qui viennent s’appliquer sur la partie avant de votre voiture ou bien sur l’intégralité. Sur le papier, cela n’a que des avantages, car certaines marques haut de gamme, comme Xpel, proposent un système d’auto-cicatrisation bluffant. C’est à mon sens la meilleure alternative. Votre carrosserie est entièrement protégée et en cas de problème, le film peut être retiré. Mais là encore, nous sommes sur un film qui est découpé et thermoformé. L’application est donc à la fois lente et contraignante. Et fatalement, le coût de revient est très important. Il atteint fréquemment plusieurs milliers d’euros, ce qui revient plus cher qu’une peinture neuve.

Pour les voitures très exposées, comme celles faisant beaucoup d’autoroutes ou de circuit, c’est un choix tout à fait honorable si vos finances vous le permettent. Tout aussi efficace, moins onéreux et durable, le traitement céramique est à mon sens le meilleur compromis. On récupère du brillant tout en offrant une excellente protection, après un beau lustrage… Bref, une dépense intéressante à mon sens pour préserver sa voiture… Sans effrayer votre banquier !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page